Jérémie 25:1-38

Jérémie 25:1-38

Résumé de la prédication de Jérémie – Annonce par Jérémie des 70 ans de captivité

25 La parole qui fut [adressée] à Jérémie au sujet de tout le peuple de Juda, dans la 4e année de Jehoïakim, fils de Josias, roi de Juda — qui est la 1re année1 de Nebucadretsar, roi de Babylone —
1 date : 606 av. J.-C.

2 [parole] que Jérémie le prophète prononça à tout le peuple de Juda, et à tous les habitants de Jérusalem, [et] qui disait :

3 « Depuis la 13e année de Josias, fils d'Amon, roi de Juda, jusqu'à ce jour, ces 23 ans, la parole de l'Éternel m'a été [adressée]. Et je vous ai parlé et reparlé, me levant de bonne heure, mais vous n'avez pas écouté.

4 Et l'Éternel vous a envoyé tous ses serviteurs les prophètes, se levant de bonne heure et [les] envoyant. Mais vous n'avez pas écouté et vous n'avez pas incliné vos oreilles pour écouter,

5 lorsqu'ils disaient : "Revenez donc chacun de sa mauvaise voie et de l'iniquité de vos actions, et vous habiterez sur la terre que l'Éternel [vous] a donnée, à vous et à vos pères, depuis toujours et pour toujours !

6 Et n'allez pas après d'autres dieux pour les servir et pour vous prosterner devant eux, et ne me provoquez pas par le travail de vos mains ! Et je ne vous ferai pas de mal." »

7 « Mais vous ne m'avez pas écouté, déclare l'Éternel, de sorte que vous m'avez provoqué par le travail de vos mains, pour votre [propre] malheur.

8 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel des armées : Parce que vous n'avez pas écouté mes paroles,

9 voici, j'envoie prendre tous les peuples du nord, déclare l'Éternel, et1 Nebucadretsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je les ferai venir contre ce pays, et contre ses habitants, et contre toutes ces nations environnantes. Et je les détruirai entièrement, j'en ferai un lieu dévasté, et un [sujet de] sifflement, et des déserts pour toujours.
1 littéralement : et vers.

10 Et je ferai disparaître du milieu d'eux la voix de l'allégresse et la voix de la joie, la voix de l'époux et la voix de l'épouse, le bruit des meules et la lumière de la lampe.

11 Et tout ce pays deviendra un désert, un lieu dévasté. Et ces nations serviront le roi de Babylone [pendant] 70 ans.

Jugements de Babylone et des autres nations après les 70 ans de captivité

12 « Et il arrivera, quand [les] 70 ans seront accomplis, que j'interviendrai contre le roi de Babylone et contre cette nation-là, à cause de leur iniquité, déclare l'Éternel, et contre le pays des Chaldéens, et je le réduirai pour toujours en un lieu dévasté.

13 Et je ferai venir sur ce pays toutes mes paroles que j'ai dites contre lui, tout ce qui est écrit dans ce livre, ce que Jérémie a prophétisé contre toutes les nations.

14 Car des nations nombreuses et de grands rois les asserviront, eux aussi. Et je leur rendrai selon leurs actions et selon l'ouvrage de leurs mains. »

15 Car ainsi m'a dit l'Éternel, le Dieu d'Israël : « Prends de ma main la coupe [remplie] du vin de cette fureur, et tu la feras boire à toutes les nations vers lesquelles je t'envoie.

16 Et elles boiront, et elles tituberont, et elles perdront la tête, à cause de l'épée que j'enverrai parmi elles. »

17 Alors je pris la coupe de la main de l'Éternel, et je la fis boire à toutes les nations vers lesquelles l'Éternel m'envoyait :

18 à Jérusalem, et aux villes de Juda, et à ses rois, et à ses princes, pour en faire une ruine, un lieu dévasté, un [sujet de] sifflement et de malédiction, comme [c'est le cas] aujourd'hui ;

19 au Pharaon, roi d'Égypte, et à ses serviteurs, et à ses princes, et à tout son peuple ;

20 et à tout le peuple métis, et à tous les rois du pays d'Uts, et à tous les rois du pays des Philistins, et à Askalon, et à Gaza, et à Ékron, et au reste d'Asdod ;

21 à Édom, et à Moab, et aux fils d'Ammon ;

22 et à tous les rois de Tyr et à tous les rois de Sidon ; et aux rois des îles1 qui sont de l'autre côté de la mer ;
1 ou : des contrées maritimes.

23 et à Dedan, et à Théma, et à Buz, et à tous ceux qui coupent les coins [de leur barbe] ;

24 et à tous les rois d'Arabie, et à tous les rois du peuple métis, qui habitent dans le désert ;

25 et à tous les rois de Zimri, et à tous les rois d'Élam, et à tous les rois de Médie ;

26 et à tous les rois du nord, à ceux qui sont près et à ceux qui sont loin, aux uns et aux autres ; et à tous les royaumes de la terre qui sont sur la surface du sol. Et le roi de Shéshac1 boira après eux.
1 nom énigmatique pour Babylone ; comparer avec 51:41 et la note à 51:1.

27 Alors tu leur diras : "Ainsi dit l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Buvez, et enivrez-vous, et vomissez, et tombez — et vous ne vous relèverez pas — devant l'épée que j'envoie parmi vous !"

28 Et il arrivera, s'ils refusent de prendre la coupe de ta main pour [la] boire, qu'alors tu leur diras : "Ainsi dit l'Éternel des armées : Certainement, vous [la] boirez !

29 Car voici, [c'est] par la ville qui est appelée de mon nom, [que] je commence à faire du mal ; et vous seriez vraiment tenus pour innocents ? Vous ne serez pas tenus pour innocents1 ; car j'appelle l'épée sur tous les habitants de la terre, déclare l'Éternel des armées."
1 ou : vous resteriez entièrement impunis ? Vous ne resterez pas impunis.

30 « Et toi, prophétise-leur toutes ces paroles, et dis-leur : "L'Éternel rugira d'en haut, et de sa demeure sainte il fera entendre sa voix. Il rugira, il rugira contre son habitation, il poussera un cri contre tous les habitants de la terre, comme ceux qui foulent au pressoir.

31 Le vacarme parviendra jusqu'aux extrémités1 de la terre. Car l'Éternel est en conflit avec les nations, il entre en jugement avec toute chair. Les méchants, il les livrera à l'épée, déclare l'Éternel."
1 littéralement : à l'extrémité.

32 « Ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, le malheur passera1 de nation en nation, et une grande tempête se lèvera depuis les extrémités de la terre.
1 littéralement : sortira.

33 Et en ce jour-là, ceux que l'Éternel aura blessé à mort seront [étendus] d'une extrémité de la terre à l'autre extrémité de la terre. On ne se lamentera pas sur eux, et ils ne seront pas recueillis, et ils ne seront pas enterrés ; ils seront du fumier sur la surface du sol.

34 « Vous, bergers, hurlez et criez ! Et vous, les puissants du troupeau, roulez-vous par terre, car les jours de votre carnage sont arrivés1. Et je vous disperserai, et vous tomberez comme un vase précieux.
1 littéralement : remplis.

35 Et [tout] refuge est détruit pour les bergers, et [tout] lieu sûr pour les puissants du troupeau.

36 On entend le cri1 des bergers et le hurlement des puissants du troupeau. Car l'Éternel dévaste leur pâturage,
1 littéralement : la voix du cri.

37 et les prairies paisibles sont réduites au silence devant l'ardeur de la colère de l'Éternel.

38 Il a abandonné son lieu secret comme un jeune lion [quitte son fourré]. Car leur pays est devenu un lieu dévasté devant l'ardeur de l'oppresseur et devant l'ardeur de sa colère. »

Le ch. 25 revient en arrière, au règne de Jehoïakim. Il y avait 23 ans déjà que Jérémie prophétisait. Dans son zèle et son amour pour le peuple, il se levait de bonne heure le matin pour lui adresser ses appels (v. 3). La patience de Dieu allait bientôt prendre fin. Chaque jour pouvait être le dernier. Aussi l'homme de Dieu se sentait-il pressé dès le matin d'aller délivrer son message. Et, détail remarquable, la même expression est employée souvent à propos de l'Éternel (ici au v. 4). Lui aussi se lève de bonne heure pour envoyer ses serviteurs. Sommes-nous prêts nous-mêmes à cette heure matinale où les tâches sont distribuées? Imitons le parfait Serviteur dont l'activité inlassable commençait dès le point du jour (Jean 8:2 j 8.1-2) ou même avant (Marc 1:35 mc 1.35-39).

Dieu, dans sa grâce, fixe une durée limitée à cette déportation à Babylone: 70 années. Lorsque ce temps sera presque achevé, Daniel lira cette prophétie et en tiendra compte pour donner à Israël en captivité le signal et l'exemple de l'humiliation (Dan. 9:2, 3 dn 9.1-6).

Puis, jusqu'à la fin du chapitre, Dieu développe la déclaration du v. 14, montrant de quelle manière il s'apprête à châtier les nations qui n'ont pas craint d'asservir et d'opprimer son peuple.