Jérémie 19:1-15

Jérémie 19:1-15

Le vase brisé, signe de la ruine de Jérusalem

19 Ainsi dit l'Éternel : « Va acheter un vase de potier en argile, et [prends avec toi] des anciens du peuple et des anciens des sacrificateurs.

2 Et sors vers la vallée de Ben-Hinnom, qui est à l'entrée de la porte de la Poterie1, et crie là les paroles que je te dirai,
1 ou : des Tessons.

3 et dis : "Écoutez la parole de l'Éternel, [vous,] rois de Juda, et [vous,] habitants de Jérusalem !" Ainsi dit l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je fais venir sur ce lieu un malheur tel que quiconque l'entendra, ses oreilles tinteront.

4 [Cela arrivera] parce qu'ils m'ont abandonné, et qu'ils ont rendu ce lieu méconnaissable, et parce qu'ils y ont brûlé de l'encens à d'autres dieux que n'ont connus ni eux, ni leurs pères, ni les rois de Juda, et parce qu'ils ont rempli ce lieu du sang des innocents,

5 et parce qu'ils ont construit les hauts lieux de Baal, pour brûler au feu leurs fils en holocauste à Baal — ce que je n'ai pas commandé, et dont je n'ai pas parlé, et qui ne m'est pas monté au cœur.

6 C'est pourquoi, voici, des jours viennent, déclare l'Éternel, où ce lieu ne sera plus appelé Topheth ni la vallée de Ben-Hinnom, mais la vallée de la Tuerie.

7 Et je rendrai vain1 le projet de Juda et de Jérusalem dans ce lieu, et je les ferai tomber par l'épée devant leurs ennemis et par la main de ceux qui cherchent leur vie, et je donnerai leurs cadavres comme nourriture aux oiseaux des cieux et aux bêtes de la terre.
1 littéralement : rendrai vide ; en rapport avec le vase du verset 1er.

8 Alors je ferai de cette ville un lieu dévasté et [un sujet] de sifflement. Quiconque passera à côté d'elle sera stupéfait et sifflera à cause de toutes ses blessures.

9 Et je leur ferai manger la chair de leurs fils et la chair de leurs filles. Et ils mangeront chacun la chair de son prochain, dans le siège et dans la détresse dont les opprimeront leurs ennemis et ceux qui cherchent leur vie.

10 « Et tu briseras le vase sous les yeux des hommes qui sont allés avec toi,

11 et tu leur diras : "Ainsi dit l'Éternel des armées : Je briserai de cette manière ce peuple et cette ville, comme on brise un vase de potier qui ne peut plus être réparé. Et l'on enterrera à Topheth, faute d'un autre endroit pour enterrer."

12 Je ferai ainsi à ce lieu, déclare l'Éternel, et à ses habitants, pour rendre cette ville semblable à Topheth.

13 Et les maisons de Jérusalem et les maisons des rois de Juda deviendront impures, comme le lieu de Topheth — toutes les maisons sur les toits1 desquelles ils ont brûlé de l'encens à toute l'armée des cieux et ont répandu des libations à d'autres dieux. »
1 toits en terrasse.

14 Alors Jérémie revint de Topheth où l'Éternel l'avait envoyé pour prophétiser. Et il se tint dans le parvis de la Maison de l'Éternel, et dit à tout le peuple :

15 « Ainsi dit l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je fais venir sur cette ville et sur toutes les villes qui en dépendent1 tout le malheur que j'ai prononcé contre elle, parce qu'ils ont raidi leur cou pour ne pas écouter mes paroles. »
1 littéralement : ses villes.

Jérémie est invité par l'Éternel à retourner dans la maison du potier. Non plus cette fois pour le regarder travailler, mais pour lui acheter un vase. Après quoi, prenant avec lui quelques-uns des anciens du peuple, il doit emporter ce vase dans la vallée des fils de Hinnom.

C'était un sinistre endroit que ce gué de Hinnom (qui a donné le mot géhenne) appelé aussi Topheth (v. 6). Des sacrifices humains y avaient été offerts à Baal du temps du roi Manassé (2 Chron. 33:6 2ch 33.1-10; Jér. 7:31 jr 7.29-34). C'est pourquoi Josias l'avait souillé (2 Rois 23:10 2r 23.9-11). Dans ce lieu, témoin de ses affreux péchés, le peuple doit entendre des paroles terribles en même temps qu'est mis en pièces ce vase qui le représente lui-même. Jérémie se rend ensuite au temple et confirme la parole de l'Éternel aux oreilles de tout Jérusalem. Pensons au courage qui lui a été nécessaire pour condamner ainsi publiquement la conduite du peuple et lui annoncer l'irrévocable décision divine à son sujet. Il peut nous arriver de nous trouver isolés dans un milieu hostile et d'avoir à y rendre témoignage par nos actes et par nos paroles. Demandons au Seigneur de nous donner la même hardiesse.