Jérémie 11:1-23

Jérémie 11:1-23

L'alliance est rompue entre l'Éternel et son peuple

11 La parole qui fut [adressée] à Jérémie de la part de l'Éternel, [et] qui disait :

2 « Écoutez les paroles de cette alliance, et parlez aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem !

3 Et tu leur diras : "Ainsi dit l'Éternel, le Dieu d'Israël : Maudit [soit] l'homme qui n'écoute pas les paroles de cette alliance

4 que j'ai prescrite à vos pères le jour où je les ai fait sortir du pays d'Égypte, de la fournaise de fer, en disant : 'Écoutez ma voix, et faites ces choses selon tout ce que je vous ai commandé, et vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu1.'
1 littéralement : vous me serez pour peuple, et moi je vous serai pour Dieu.

5 [C'est] afin que j'accomplisse le serment que j'ai juré à vos pères, de leur donner un pays ruisselant de lait et de miel, comme [c'est le cas] aujourd'hui." » Alors j'ai répondu et j'ai dit : « Amen, Éternel ! »

6 Puis l'Éternel me dit : « Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda, et dans les rues de Jérusalem, en disant : "Écoutez les paroles de cette alliance, et mettez-les en pratique !

7 Car j'ai instamment averti vos pères le jour où je les ai fait monter du pays d'Égypte jusqu'à ce jour, et je n'ai pas cessé d'avertir, en disant : 'Écoutez ma voix !'

8 Mais ils n'ont pas écouté et n'ont pas incliné leur oreille, mais ils ont marché chacun dans l'obstination de son mauvais cœur. Et j'ai fait venir sur eux toutes les paroles de cette alliance, [paroles] que j'avais commandé de mettre en pratique, mais qu'ils n'ont pas mises en pratique." »

9 Et l'Éternel me dit : « Il a été trouvé une conspiration parmi les hommes de Juda et parmi les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux iniquités de leurs premiers pères qui ont refusé d'écouter mes paroles, et ils ont marché après d'autres dieux pour les servir. La maison d'Israël et la maison de Juda ont rompu mon alliance que j'avais faite avec leurs pères.

11 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel : Voici, je fais venir sur eux un malheur auquel ils ne pourront pas échapper. Et ils crieront vers moi, mais je ne les écouterai pas.

12 Alors les villes de Juda et les habitants de Jérusalem s'en iront, et ils crieront vers les dieux auxquels ils ont brûlé de l'encens. Mais ils ne les sauveront absolument pas au temps de leur malheur.

13 Car le nombre de tes dieux est comme celui de tes villes, ô Juda ! Et selon le nombre des rues de Jérusalem, vous avez dressé des autels à cette honteuse [idole], des autels pour brûler de l'encens à Baal.

14 « Mais toi, ne prie pas pour ce peuple, et ne fais monter pour eux ni supplication ni prière ! Car je n'écouterai pas au temps où ils crieront vers moi au sujet de leur malheur.

15 « Que vient faire mon bien-aimé dans ma Maison, alors qu'il s'y fait de nombreuses machinations, et que la viande sainte passe loin de toi ? Car, quand tu fais le mal, alors tu exultes1.
1 ou : Quand ton malheur viendra, alors tu exulteras.

16 "Olivier vert, beau par l'allure de son fruit", c'est par ce nom que l'Éternel t'avait appelé. Au bruit d'un grand tumulte, il a allumé un feu contre lui, et ses branches sont cassées.

17 Et l'Éternel des armées qui t'a planté a prononcé un malheur contre toi, à cause de l'iniquité de la maison d'Israël et de la maison de Juda, qu'elles ont commise contre elles-mêmes, pour me provoquer à la colère en brûlant de l'encens à Baal. »

Complots contre le prophète

18 Et l'Éternel me l'a fait savoir, et je l'ai connu. « Alors tu m'as montré leurs actions.

19 Or moi j'étais comme un agneau familier qui est amené à l'abattoir. Et je ne savais pas qu'ils faisaient des complots contre moi, [en disant] : "Détruisons l'arbre avec son fruit1, et retranchons-le de la terre des vivants, et qu'on ne se souvienne plus de son nom !"
1 littéralement : pain.

20 Mais toi, Éternel des armées, qui juges justement, qui sondes les reins et le cœur, fais que je voie ta vengeance sur eux ! Car c'est à toi que j'ai confié1 ma cause. »
1 littéralement : révélé, découvert.

21 « C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel au sujet des hommes d'Anathoth qui cherchent ta vie, en disant : "Ne prophétise pas au nom de l'Éternel, afin que tu ne meures pas par nos mains !"

22 — c'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel des armées : Voici, j'interviens contre eux ; les jeunes hommes mourront par l'épée, leurs fils et leurs filles mourront par la famine.

23 Et il n'y aura aucun reste parmi eux ; car je ferai venir un malheur sur les hommes d'Anathoth, l'année où j'interviendrai contre eux. »

Sous le règne de Josias, Hilkija le sacrificateur (certains admettent qu'il était le père de Jérémie: voir ch. 1 v. 1 jr 1.1-3) avait retrouvé le livre de la Loi au cours des travaux de restauration du temple (2 Chron. 34:14 2ch 34.14-19). Ce livre comprenait le Deutéronome où toutes les conséquences de l'inobservation de l'alliance étaient annoncées dans son redoutable ch. 28 (voir en particulier le v. 64 dt 28.58-68). Effrayé, Josias s'était empressé au nom du peuple de renouveler cette alliance (2 Rois 22:8… 2r 22.8-13; 23:1 à 3 2r 23.1-3). Or notre chapitre nous montre comme celle-ci a été violée de plus belle! Il n'y a plus de remède (2 Chron. 36:16 fin 2ch 36.15-21). Dieu ferme dorénavant son oreille aux prières et enjoint au prophète de ne plus intercéder pour le peuple (v. 14 et ch. 7 v. 16 jr 7.16-17).

Jérémie est le représentant d'un résidu fidèle, persécuté. Mais à travers lui nous évoquons l'Agneau plein de douceur, objet des complots pour le détruire «avec son fruit», «afin qu'on ne se souvienne plus de son nom» (v. 19; comp. Gen. 37:18 gn 37.17-20; Luc 10:3 lc 10.1-12). Tel était le vain propos des hommes et celui de Satan qui les inspirait. Car la pensée invariable de Dieu est que soit à jamais honoré le beau Nom de Jésus (Phil. 2:9 ph 2.5-11). Et nous y répondons, toutes les fois que nous mangeons le pain et que nous buvons la coupe, en mémoire de Lui (1 Cor. 11:25, 26 1cr 11.23-32).