Jérémie 6:1-30

Jérémie 6:1-30

Annonce du siège de Jérusalem par une nation venant du nord

6 « Fils de Benjamin, fuyez du milieu de Jérusalem, et sonnez de la trompette à Thekoa, et élevez1 un signal sur Beth-Hakkérem ! Car du nord descend un malheur et une grande ruine.
1 ou, peut-être : allumez ; voir Juges 20:38.

2 La belle et charmante fille de Sion, je la détruis.

3 Les bergers et leurs troupeaux viennent à elle ; ils dressent leurs tentes contre elle, tout autour ; ils broutent chacun sa part1.
1 littéralement : sa main.

4 "Préparez1 le combat contre elle ! Levez-vous et montons en plein midi ! Malheur à nous, car le jour baisse, car les ombres du soir s'allongent !
1 littéralement : Sanctifiez.

5 Levez-vous, et montons de nuit, et détruisons ses palais !"

6 Car ainsi dit l'Éternel des armées : Coupez des arbres, et élevez un remblai contre Jérusalem ! C'est la ville contre laquelle il faut intervenir ; tout est oppression au milieu d'elle.

7 Comme une source fait jaillir son eau, ainsi, elle fait jaillir son iniquité. On entend en elle la violence et la dévastation ; il y a continuellement devant moi souffrance et blessure.

8 Accepte la discipline, ô Jérusalem, de peur que mon âme ne se détache de toi, de peur que je ne fasse de toi un lieu dévasté, une terre inhabitée !

9 « Ainsi dit l'Éternel des armées : Comme une vigne, on grappillera entièrement le reste d'Israël. Comme le vendangeur, remets ta main sur les sarments !

10 À qui parlerai-je, et qui prendrai-je à témoin pour qu'ils écoutent ? Voici, leur oreille est incirconcise, et ils ne peuvent pas prêter attention. Voici, la parole de l'Éternel est un objet de mépris pour eux, ils n'y trouvent pas de plaisir. »

11 « Et je suis plein de la fureur de l'Éternel, je suis fatigué de la retenir. » « Déverse-la1 sur les petits enfants dans la rue, et sur l'assemblée où se trouvent réunis les jeunes gens ! Car même l'homme et la femme seront pris, la personne âgée et celui qui est comblé de jours.
1 selon quelques-uns : Je la déverserai.

12 Et leurs maisons passeront à d'autres, les champs et les femmes également. Car j'étendrai ma main sur les habitants du pays, déclare l'Éternel.

13 En effet, du [plus] petit d'entre eux au [plus] grand, ils sont tous avides d'un gain malhonnête. Et depuis le prophète jusqu'au sacrificateur, tous agissent avec fausseté.

14 Et ils ont soigné à la légère la blessure de mon peuple, en disant : "Paix, paix !" mais il n'y avait pas de paix.

15 Avaient-ils honte, parce qu'ils avaient commis l'abomination ? Ils n'ont eu même aucune honte, ils n'ont même pas connu la confusion. C'est pourquoi ils tomberont parmi ceux qui tombent, ils trébucheront au temps où j'interviendrai contre eux, dit Éternel.

16 « Ainsi dit l'Éternel : Tenez-vous sur les chemins, et regardez, et renseignez-vous sur les sentiers anciens1, quelle est la bonne voie ! Et marchez-y, et vous trouverez du repos pour vos âmes ! Mais ils ont dit : "Nous n'y marcherons pas !"
1 littéralement : de toujours.

17 J'ai aussi établi sur vous des sentinelles [qui disent] : "Soyez attentifs à la voix de la trompette !" Mais ils ont dit : "Nous n'y serons pas attentifs."

18 C'est pourquoi, écoutez, nations ! Et toi, communauté, sache ce qui1 est au milieu d'eux2 !
1 ou : Et toi, sache le témoignage qui. 2 à savoir : d'Israël (?).

19 Écoute, terre ! Voici, je fais venir un malheur sur ce peuple, le fruit de leurs pensées. Car ils n'ont pas été attentifs à mes paroles, et, quant à ma loi, ils l'ont méprisée.

20 À quoi me sert que l'encens vienne de Sheba, et le roseau aromatique d'un pays lointain ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, et vos sacrifices ne me sont pas agréables.

21 C'est pourquoi, ainsi dit l'Éternel : Voici, je mets devant ce peuple des pierres d'achoppement. Et les pères et les fils ensemble trébucheront contre elles, le voisin et son compagnon périront.

22 « Ainsi dit l'Éternel : Voici, un peuple vient du pays du nord, et une grande nation se réveille des extrémités de la terre.

23 Ils saisissent l'arc et le javelot, ils sont cruels, et ils n'ont pas de compassion. Leur voix gronde comme la mer, et ils sont montés sur des chevaux, rangés comme des hommes allant au combat contre toi, fille de Sion. »

24 « Nous en avons entendu la rumeur ; nos mains sont devenues lâches, la détresse nous a saisis, l'angoisse comme celle d'une femme qui accouche.

25 Ne sortez pas dans les champs, et n'allez pas sur les chemins ! Car l'épée de l'ennemi [est là], la terreur [règne] de tous côtés.

26 « Fille de mon peuple, revêts-toi d'un sac, et roule-toi dans la cendre ! Prends le deuil comme pour un fils unique — une lamentation amère ! Car le dévastateur est venu subitement sur nous. »

27 « Je t'ai établi comme un observateur1 au milieu de mon peuple, une forteresse, afin que tu connaisses et examines leur voie. »
1 ou : une tour.

28 « Ils sont tous des rebelles invétérés, ils marchent dans la calomnie ; ils sont du bronze et du fer ; ils sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet est brûlant1, le plomb disparaît par le feu, on affine, on affine en vain : les mauvais [éléments] n'ont pas été ôtés.
1 selon quelques-uns : ronfle.

30 On les nommera "Argent rejeté", car l'Éternel les a rejetés. »

Peu à peu le prophète a changé de ton. Aux accents de l'amour divin succèdent ceux de la colère. L'Éternel s'apprête à «visiter» son peuple en jugement (v. 6, 15; És. 10:3 es 10.1-4). Il se servira d'un ennemi venant du nord (v. 22) comme le prédisait le chaudron fumant du ch. 1 jr 1.13-16, prêt à déverser son contenu redoutable et à inonder le pays d'Israël. Mais un nouvel appel de grâce s'intercale entre ces châtiments. Ecoutons-le; il s'adresse à chacun: «Tenez-vous sur les chemins, et regardez, et enquérez-vous touchant les sentiers anciens, quelle est la bonne voie; et marchez-y et vous trouverez du repos pour vos âmes» (v. 16; ch. 7 v. 23 jr 7.21-24). Ces anciens sentiers de fidélité et de séparation du monde ne sont pas les plus faciles; on y marche parfois tout seul. Mais ce sont les sûrs chemins d'autrefois, tracés et éprouvés par ceux qui nous ont devancés, des «sentiers de force où le bonheur abonde, où tout est paix malgré l'aride lieu» — dit un cantique. Refusons les chemins plus larges et plus agréables qui s'offrent à nous. Recherchons avec soin cette «bonne voie», ces «sentiers de justice» (Ps. 23:3 ps 23.1-6) et de vérité, dans notre «guide» qui est la Parole de Dieu. Et marchons-y!