Ésaïe 2:1-22

Ésaïe 2:1-22

Gloire future de Juda et de Jérusalem

2 La parole qu'Ésaïe, fils d'Amots [reçut] en vision au sujet de Juda et de Jérusalem.

2 Et il arrivera, à la fin des jours, que la montagne de la Maison de l'Éternel sera établie sur le sommet des montagnes. Et elle sera élevée au-dessus des collines et toutes les nations y afflueront.

3 Et beaucoup de peuples iront et diront : « Venez et montons à la montagne de l'Éternel, à la Maison du Dieu de Jacob. ! Et il nous instruira de ses voies et nous marcherons sur ses sentiers ! » Car de Sion sortira la Loi et de Jérusalem, la parole de l'Éternel.

4 Et il sera un juge entre les nations et il sera l'arbitre d'un grand nombre de peuples. Et de leurs épées ils forgeront des socs et de leurs lances des serpes. Une nation ne lèvera pas l'épée contre une [autre] nation et on n'apprendra plus [à faire] la guerre.

5 Venez, maison de Jacob, et marchons à la lumière de l'Éternel !

Jugements de l'Éternel contre les idolâtres et les orgueilleux

6 Car tu as abandonné ton peuple, la maison de Jacob, parce qu'ils sont remplis [de ce qui vient] de l'Orient, et ils sont des tireurs de présage, comme les Philistins, et ils tendent la main aux1 enfants des étrangers.
1 littéralement : ils frappent des mains avec les.

7 Et leur pays est rempli d'argent et d'or, et il n'y a aucune limite à leurs trésors. Et leur pays est rempli de chevaux et il n'y a aucune limite [au nombre] de leurs chars.

8 Et leur pays est rempli d'idoles ; ils se prosternent devant l'œuvre de leurs mains, devant ce que leurs doigts ont fait.

9 Et l'homme du peuple se courbera et le grand sera abaissé. Mais ne leur pardonne pas !

10 Entre dans le rocher et cache-toi dans la poussière, de devant la terreur de l'Éternel et de devant la magnificence de sa majesté !

11 Les yeux hautains de l'homme seront abaissés, et la hauteur des hommes sera humiliée, et l'Éternel seul sera haut élevé en ce jour-là.

12 Car il y a un jour de l'Éternel des armées contre tout ce qui est orgueilleux et hautain, et contre tout ce qui s'élève — et ils seront abaissés ;

13 et contre tous les cèdres du Liban, hauts et élevés, et contre tous les chênes de Basan ;

14 et contre toutes les hautes montagnes, et contre toutes les collines élevées ;

15 et contre toute haute tour, et contre toute muraille fortifiée ;

16 et contre tous les bateaux de Tarsis, et contre tous les objets d'art précieux1.
1 selon d'autres : les bateaux somptueux.

17 Et l'orgueil de l'homme devra plier, et l'élévation des hommes sera abaissée ; mais l'Éternel seul sera haut élevé en ce jour-là.

18 Et les idoles disparaîtront entièrement.

19 Et on entrera dans les cavernes des rochers et dans les trous de la terre1, de devant la terreur de l'Éternel et de devant la magnificence de sa majesté, quand il se lèvera pour frapper la terre d'épouvante.
1 littéralement : de la poussière.

20 En ce jour-là, l'homme jettera aux rats1 et aux chauves-souris ses idoles d'argent et ses idoles d'or qu'il s'était faites pour se prosterner [devant elles].
1 ou : taupes ; littéralement : creuseurs de trous.

21 [Et] ils entreront dans les fentes des rochers et dans les creux des escarpements, de devant la terreur de l'Éternel et de devant la magnificence de sa majesté, quand il se lèvera pour frapper la terre d'épouvante.

22 Finissez-en avec l'homme, dont le souffle est dans ses narines ! Car quel cas doit-on faire de lui ?

En dépit de leur ruine et de leur misère aveuglantes, Jérusalem et Juda étaient enflés d'orgueil et de prétention. Mais quand viendra le jour dont parlent les v. 12 à 21 «la hauteur des hommes sera humiliée, et l'Éternel seul sera haut élevé…» (v. 11 et 17). Dieu fera publiquement savoir ce qu'il pense de la gloire et du génie humains (avec tous ses objets d'art agréables — v. 16). Toutefois le v. 22 va beaucoup plus loin. «Finissez-en avec l'homme», c'est non seulement la conclusion de nos deux chapitres, mais celle de tout l'Ancien Testament, l'irrévocable sentence de Dieu sur la race humaine dont Israël n'est qu'un échantillon. Bientôt la croix mettra le point final à cette expérience de l'homme en Adam. Dieu n'en fait plus «aucun cas» dorénavant, et, d'accord avec Lui, nous avons le privilège de nous tenir nous-mêmes «pour morts au péché, mais pour vivants à Dieu dans le Christ Jésus» (Rom. 6:11 rm 6.8-14).

Ce livre d'Ésaïe commence comme l'épître aux Romains dont les trois premiers chapitres établissent formellement la culpabilité de l'homme, donc son besoin de justification. Le salut de l'Éternel (signification du nom d'Ésaïe) pourra dès lors être révélé plus loin dans la personne de Christ le Sauveur (ch. 40 et suivants).