Proverbes 14:17-35

Proverbes 14:17-35

17 L'homme prompt à la colère agit follement et l'homme malintentionné est haï.

18 Les simples héritent la folie, mais les hommes avisés sont couronnés de connaissance.

19 Les hommes iniques se courbent devant les bons, et les méchants [le font] aux portes du juste.

20 Le pauvre est haï même de ses proches, mais les amis du riche sont en grand nombre.

21 Celui qui méprise son prochain pèche, mais bienheureux est celui qui use de grâce envers les malheureux1 !
1 selon quelques-uns : les humbles.

22 Ceux qui méditent le mal ne s'égarent-ils pas ? Mais la bonté et la vérité sont pour ceux qui méditent le bien.

23 Dans tout travail il y a profit, mais la parole des lèvres ne mène qu'à la disette.

24 La couronne des sages, c'est leur richesse ; la folie des sots est [toujours de la] folie.

25 Un témoin fidèle délivre les âmes, mais la tromperie profère des mensonges.

26 Dans la crainte de l'Éternel il y a la sécurité de la force, et il y a un refuge pour ses fils1.
1 c.-à-d. : les fils de celui qui craint l'Éternel.

27 La crainte de l'Éternel est une source de vie, pour faire éviter les pièges de la mort.

28 La gloire d'un roi, c'est la multitude du peuple, mais quand la population manque, c'est la ruine d'un prince.

29 La lenteur à la colère est grande intelligence, mais celui qui est d'un esprit impatient exalte la folie.

30 Un cœur sain est la vie du corps1, mais la jalousie2 est la carie des os.
1 littéralement : des chairs. 2 ou : l'envie.

31 Celui qui opprime le pauvre outrage1 Celui qui l'a fait, mais celui qui l'honore2 use de grâce envers le nécessiteux.
1 plutôt : fait un reproche à. 2 c.-à-d. : qui honore Dieu.

32 Le méchant est terrassé par son iniquité, mais le juste est plein de confiance, [même] dans sa mort.

33 La sagesse repose dans le cœur de celui qui a du discernement, mais ce qui est au-dedans des sots est connu1.
1 ou : mais parmi les sots elle sera connue.

34 La justice élève une nation, mais le péché est la honte des peuples.

35 La faveur du roi est pour le serviteur intelligent, mais sa colère est sur celui qui fait honte.

«L'homme prompt à la colère agit follement» (verset 17; comp. Eccl. 7:9 ec 7.8-10). Au contraire «la lenteur à la colère est grande intelligence...» (verset 29; voir aussi Jacques 1:19 jq 1.19-20) et c’est un caractère souvent attribué à Dieu Lui-même (Ex. 34:6 ex 34.5-9; Nomb. 14:18, etc… nb 14.17-19). Combien d'actes ou de paroles prononcées sur le coup de l'irritation qui sont ensuite amèrement regrettées! Plutôt qu'un «esprit impatient», montrons donc cette grande intelligence: faisons précéder l'explosion de notre colère d'un moment de réflexion (ou mieux, de prière). Nous constaterons plus d'une fois ensuite qu'il ne subsiste aucun motif valable à notre irritation. Celui qui sait qu’il a l’approbation de Dieu est capable de s’attendre paisiblement à Lui (comp. 1 Rois 22:24, 25 1r 22.23-28).

«Bienheureux celui qui use de grâce envers les malheureux» (verset 21). Sous prétexte que les bonnes œuvres sont sans valeur pour accomplir notre salut, nous pourrions être portés à les négliger. Or justement les enfants de Dieu sont invités «à être les premiers dans les bonnes œuvres» (Tite 3:14 tt 3.12-15), sans toutefois perdre de vue que l'état des âmes passe avant les besoins matériels. Le verset 25 nous rappelle le Témoin par excellence... mais également ce qui doit caractériser tout témoignage fidèle: montrer aux âmes le chemin de la délivrance.