Proverbes 13:7-25

Proverbes 13:7-25

7 Tel fait le riche et n'a rien du tout, et tel se fait pauvre et a de grands biens.

8 La rançon pour la vie d'un homme, c'est sa richesse, mais le pauvre n'entend pas les reproches1.
1 ou : la menace.

9 La lumière des justes est joyeuse, mais la lampe des méchants s'éteindra.

10 Ce n'est que de l'orgueil que vient la querelle, mais la sagesse est avec ceux qui se laissent conseiller.

11 Les biens qui viennent de la vanité diminuent, mais celui qui amasse à la main les accroîtra.

12 L'attente prolongée rend le cœur malade, mais le désir qui arrive est un arbre de vie.

13 Celui qui méprise la parole sera lié par elle1 ; mais celui qui craint le commandement sera récompensé.
1 ou : se ruine lui-même.

14 L'enseignement du sage est une source de vie, pour faire éviter les pièges de la mort.

15 Le bon sens procure la faveur, mais la voie des perfides est dure1.
1 autre traduction : n'a pas de fin.

16 Tout homme avisé agit avec connaissance, mais le sot fait étalage de sa folie.

17 Un messager méchant tombe dans le mal, mais un ambassadeur fidèle [apporte] la guérison.

18 La pauvreté et la honte [arrivent] à celui qui rejette l'instruction, mais celui qui a égard à1 la réprimande sera honoré.
1 proprement : garde, observe ; de même en 15:5.

19 Le désir accompli est agréable à l'âme, mais se détourner du mal est une abomination pour les sots.

20 Celui qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s'en trouvera mal1.
1 ou : sera dépravé.

21 Le malheur poursuit les pécheurs ; mais le bien est la récompense des justes.

22 L'homme de bien laisse un héritage aux fils de ses fils, mais la richesse du pécheur est réservée pour le juste.

23 Il y a beaucoup de nourriture dans le champ défriché par les pauvres, mais tel périt faute de justice1.
1 ou : règle.

24 Celui qui épargne le bâton hait son fils, mais celui qui l'aime a soin de le discipliner.

25 Le juste mange pour le rassasiement de son âme, mais le ventre des méchants [connaîtra] la disette.

«La lumière des justes est joyeuse...» (verset 9; comp. Ps. 97:11 ps 97.8-12). La joie selon Dieu fait partie du témoignage des enfants de lumière. Un chrétien triste est souvent un triste chrétien. L'humeur maussade est comme un écran qui voile tout le rayonnement qu'un croyant pourrait avoir. En contraste, «la lampe des méchants s'éteindra» (v. 9; ch. 24 v. 20 pv 24.19-20). L'huile leur manque, comme aux vierges folles de la parabole (Matthieu 25:8 mt25.1-13), car la vie de l'Esprit est absente pour entretenir la lumière.

«Ce n'est que de l'orgueil que vient la querelle» (verset 10). Nous expliquons en général nos disputes par d'autres motifs. Tout au plus chacun saura-t-il discerner l'orgueil chez son adversaire. Eh bien, ce verset m'ouvre les yeux. Une querelle trahit mon propre orgueil: Je veux avoir raison; cela m'humilie de céder. Il suffira donc que je montre l'esprit de Christ pour faire aussitôt cesser le conflit et... au fond, remporter la victoire (Matt. 5:39, 40 mt 5.38-42; Gen. 13:8, 9 gn 13.5-13).

L'enseignement du sage est une source de vie (verset 14). Écoutons donc ceux chez qui nous pouvons reconnaître cette sagesse d'en haut. Mais il est encore plus profitable de marcher avec eux (verset 20). Quelles sont nos fréquentations?