Proverbes 12:17-28; 13:1-6

Proverbes 12:17-28; 13:1-6

17 Celui qui dit la vérité annonce la justice, mais le faux témoin, la fraude.

18 Il y a [tel homme] qui parle inconsidérément [et blesse] comme des coups d'épée, mais la langue des sages [apporte] la guérison.

19 La lèvre qui dit la vérité est ferme pour toujours, mais la langue menteuse ne dure qu'un instant.

20 La fraude est dans le cœur de ceux qui méditent le mal, mais il y a de la joie pour ceux qui conseillent la paix.

21 Aucun malheur n'arrive au juste, mais les méchants seront accablés de maux1.
1 littéralement : remplis de mal.

22 Les lèvres menteuses sont une abomination pour l'Éternel, mais ceux qui pratiquent la fidélité lui sont agréables.

23 L'homme avisé couvre la connaissance, mais le cœur des sots proclame la folie.

24 La main de ceux qui sont actifs dominera, mais la [main] paresseuse sera pour le travail forcé.

25 L'inquiétude, dans le cœur d'un homme, l'abat, mais une bonne parole le réjouit.

26 Le juste montre le chemin à son compagnon, mais la voie des méchants les égare.

27 Le paresseux ne rôtit pas son gibier ; mais les biens précieux de l'homme sont à celui qui est actif.

28 La vie est sur le sentier de la justice et il n'y a pas de mort sur le chemin qu'elle trace.

13 Un fils sage [écoute] l'instruction1 du père, mais le moqueur n'écoute pas la réprimande.
1 ou : Un fils sage [est le fruit de] l'instruction.

2 Du fruit de sa bouche l'homme mange de bonnes choses, mais l'âme des perfides [mange] la violence1.
1 ou : le désir des perfides, c'est la violence.

3 Celui qui surveille sa bouche garde son âme ; la ruine est pour celui qui ouvre ses lèvres toutes grandes.

4 L'âme du paresseux désire et rien [n'arrive] ; mais l'âme de ceux qui sont actifs sera engraissée.

5 Le juste hait la parole mensongère, mais le méchant se rend odieux et se couvre de honte.

6 La justice garde celui qui est intègre dans sa voie, mais la méchanceté cause la ruine du pécheur1.
1 littéralement : pervertit le péché.

«Qui surveille sa bouche, garde son âme» (ch. 13 v. 3). Ne nous étonnons donc pas de trouver dans les Proverbes autant de recommandations à propos de l'emploi de la langue. Il s'agit au verset 17 de la vérité. Un enfant de Dieu devrait être connu pour la dire, et toujours, quoi qu'il puisse lui en coûter (Éphésiens 4:25 ep 4.25-32)! La lèvre véridique (verset 19) est le contraire des lèvres menteuses qui sont «en abomination à l'Éternel» (verset 22).

Le verset 25 nous suggère un autre usage de notre langue: Réjouir par une bonne parole ceux dont le cœur est abattu. La bonne parole par excellence, n'est-ce pas la bonne nouvelle de l'Évangile? Par elle je pourrai montrer le chemin à mon compagnon (verset 26).

Montrer le chemin, c'est montrer Jésus (Jean 14:6 j 14.1-7) par mes paroles et surtout par mes œuvres! Lui était ce Fils sage qui écoute l'instruction du Père (ch. 13 v. 1; Jean 8. 49 j 8.46-50). Une seule pensée le dirigeait: «Moi je fais toujours les choses qui lui plaisent» (Jean 8:29, 49 j 8.28-30). Quel modèle Il nous propose, n'est-ce pas?

Nous retrouvons ici le paresseux avec son opposé le diligent (versets 24, 27 et chapitre 13 v. 4). En négligeant de rôtir sa chasse (v. 27), le paresseux se prive de nourriture. Souvenons-nous qu’un effort personnel est indispensable pour retenir et assimiler les vérités bibliques que nous avons pu lire ou entendre (notes prises et relues, versets appris par cœur, etc…). Ne soyons pas «paresseux à écouter» (Héb. 5:11 hb 5.5-14).