Proverbes 10:16-32

Proverbes 10:16-32

16 Le [produit du] travail du juste est pour la vie, le revenu du méchant est pour le péché.

17 Garder l'instruction1, [c'est] le sentier [qui mène] à la vie ; mais celui qui abandonne la réprimande s'égare.
1 ou : la discipline ; comparer avec 6:23.

18 Celui qui couvre la haine a des lèvres menteuses et celui qui propage les calomnies est un sot.

19 Dans la multitude des paroles la transgression ne manque pas, mais celui qui retient ses lèvres est sage.

20 La langue du juste est un argent de choix ; le cœur des méchants est peu de chose.

21 Les lèvres du juste font paître un grand nombre, mais les fous mourront faute de sens.

22 La bénédiction de l'Éternel est ce qui enrichit et il n'y ajoute aucune peine1.
1 ou : la peine n'y ajoute rien.

23 Commettre une infamie est comme un jeu pour le sot, mais la sagesse est pour l'homme intelligent.

24 Ce que craint le méchant lui arrive, mais le désir des justes [leur] est accordé.

25 Comme passe la tempête, ainsi disparaît le méchant ; mais le juste est un [solide] fondement pour toujours.

26 Ce que le vinaigre est aux dents et la fumée aux yeux, tel est le paresseux pour ceux qui l'envoient.

27 La crainte de l'Éternel ajoute des jours, mais les années des méchants seront raccourcies.

28 L'attente des justes, [c'est] la joie, mais l'espérance des méchants périra.

29 La voie de l'Éternel est une forteresse pour l'homme intègre, mais elle est la ruine pour ceux qui commettent l'iniquité.

30 Le juste ne sera jamais ébranlé, mais les méchants n'habiteront pas le pays1.
1 ou : la terre.

31 La bouche du juste produit la sagesse, mais la langue perverse sera retranchée.

32 Les lèvres du juste savent ce qui est agréable, mais la bouche des méchants n'est que perversité.

C'est en particulier par son langage qu'un juste se fait reconnaître (comparer Matthieu 26:73 mt 26.69-75). Est-ce que nous y prêtons assez d'attention? Absence de mots grossiers, de paroles inconvenantes ou folles (Éphésiens 4:29 ep 4.29-30; 5:4 ep 5.3-5). Si nous avons l'habitude de dire tout ce qui traverse notre esprit, c’est à nous que s’adressent les versets 19 et 20. Mais «la langue du juste est de l'argent choisi». Elle filtre les impuretés et ne laisse passer que ce qui a de la valeur. Le cœur du croyant contient deux sources qui s'écoulent par la même issue de nos lèvres (Jacques 3:9-11 jq 3.1-12): La fontaine de vie (verset 11; comparer Jean 4:14 j 4.13-14), capable d'en paître plusieurs (verset 21). Et la source impure de notre chair qui laisse sourdre toute mauvaise pensée (Matthieu 15:18, 19 mt 15.10-20; voir aussi Prov. 12:18 pv 12.18). L'enseignement de la Sagesse nous apprendra à parler comme à nous taire (lire la prière du Psaume 141:3 ps 141.1-4).

Le sort du juste et celui de l'impie sont comparés dans les versets 24 à 30. Le méchant a une crainte (verset 24); ce n'est pas celle de l'Éternel, mais une terreur vague et superstitieuse, avec à l'arrière-plan la mort à laquelle il n'est pas préparé (Job 15:20, 21 jb 15.20-26). Combien différente est la part du chrétien! Pour la vie présente, Dieu lui accorde ses justes désirs (verset 24). Et quant à l'avenir, son cœur est réjoui par une bienheureuse attente (verset 28).