Proverbes 3:21-35

Proverbes 3:21-35

21 Mon fils, que ces choses1 ne s'éloignent pas de tes yeux ; garde2 le sage conseil et la réflexion.
1 littéralement : qu'ils. 2 ou : observe ; ici et en 3:1 et 4:13.

22 Et ils seront la vie de ton âme et la grâce de ton cou.

23 Alors tu iras ton chemin en sécurité et ton pied ne heurtera pas [d'obstacle].

24 Si tu te couches, tu n'auras pas de crainte ; et tu te coucheras et ton sommeil sera doux.

25 Ne crains pas la frayeur subite ni la ruine des méchants quand elle viendra.

26 Car l'Éternel sera ta confiance1 et il gardera ton pied d'être pris.
1 littéralement : sera dans tes reins.

27 Ne refuse pas le bien à ceux qui y ont droit1 quand il est au pouvoir de ta main de le faire.
1 littéralement : à ses maîtres.

28 Ne dis pas à ton prochain : « Va et reviens, et je te le donnerai demain », alors que tu as la chose par-devers toi !

29 Ne médite pas le mal contre ton prochain puisqu'il habite en confiance près de toi.

30 N'entre pas sans raison en contestation avec un homme, s'il ne t'a rien fait de mal.

31 Ne porte pas envie à un homme violent et ne choisis aucune de ses voies.

32 Car l'Éternel a en abomination le pervers, mais son secret est avec les hommes droits.

33 La malédiction de l'Éternel est dans la maison du méchant, mais il bénit l'habitation des justes.

34 Certes il se moque des moqueurs, mais il donne [la] grâce aux humbles.

35 Les sages hériteront la gloire, mais la honte est l'élévation des sots.

Retenir les instructions de la Sagesse est nécessaire en premier lieu à la vie de mon âme. «L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole de Dieu» (Luc 4:4 lc 4.1-13). Ce sera en même temps vis-à-vis des autres un ornement de la grâce (v. 22; ch. 1 v. 9 pv 1.7-9; ch. 4 v. 9 pv 4.7-9). Ma marche s'en trouvera affermie de jour, et durant la nuit, je reposerai en sécurité. Mon sommeil sera doux (verset 24). D'où viennent les hésitations et les erreurs de jugement qui me font souvent broncher au cours de la journée? Les craintes et les tourments d'esprit qui viennent quelquefois m'assaillir même pendant la nuit? De ce que j'ai perdu de vue les enseignements du Seigneur, ainsi que la simple confiance en Lui (verset 26), pour raisonner selon mes propres pensées.

Dieu, qui connaît mon cœur égoïste, me rappelle ensuite ce que je dois à mon prochain (verset 27; Luc 6:30 lc 6.27-31). Et Il attend de moi, parce que je suis son enfant, une entière droiture, l'absence de compromis dans mes actes, mes paroles et mes intentions. Douceur et débonnaireté sont des vertus dont le monde risque de profiter pour déposséder le chrétien qui les manifeste. Mais celui-ci n’est jamais perdant. Dieu donne une plus grande grâce, comme nous le promet Jacques 4 v. 6 jq 4.4-7 en citant le verset 34?