Job 34:16-37

Job 34:16-37

16 « Et si [tu as] de l'intelligence, écoute ceci, prête l'oreille à la voix de mes paroles !

17 Celui qui hait la justice gouvernerait-il vraiment ? Et condamnerais-tu celui qui est juste par excellence1 ?
1 littéralement : le Tout-Juste.

18 Dirait-on au roi : "Bélial" ? — aux notables : "Méchants" ?

19 [Combien moins] à Celui qui ne favorise pas la personne des princes et qui n'a pas égard au riche plutôt qu'au pauvre ! Car ils sont tous l'œuvre de ses mains.

20 Ils mourront en un moment. Et au milieu de la nuit, les peuples chancellent et s'en vont, et les puissants sont retirés sans [que l'homme mette sa] main.

21 Car ses yeux sont sur les voies de l'homme et il voit tous ses pas.

22 Il n'y a pas de ténèbres, il n'y a pas d'ombre de la mort où puissent se cacher ceux qui commettent l'iniquité.

23 Car °Dieu n'a pas besoin d'observer1 longtemps un homme pour le faire venir devant lui en jugement.
1 ou : ne fait pas attendre.

24 Il brise les puissants, sans [faire d']enquête, et il fait que d'autres se tiennent à leur place.

25 En effet, il connaît leurs œuvres, il [les] renverse de nuit et ils sont écrasés.

26 Il les frappe comme des méchants à la vue de tous1.
1 littéralement : dans le lieu où ils sont vus.

27 [C'est] parce qu'ils se sont détournés de1 lui et qu'ils n'ont pas considéré toutes ses voies.
1 littéralement : d'après.

28 Ils ont fait monter vers lui le cri du pauvre, afin qu'il entende le cri des malheureux.

29 Quand il donne la tranquillité, qui troublera ? Il cache sa face et qui le verra ? [Il fait] ainsi, soit à une nation, soit à un homme,

30 pour empêcher l'homme impur de régner, pour écarter du peuple ceux qui lui sont un piège.

31 « Car a-t-il1 [jamais] dit à °Dieu : "Je porte [ma peine], je ne ferai plus de mal ;
1 c.-à-d. : Job.

32 ce que je ne vois pas, montre-le-moi ; si j'ai mal agi, je ne le referai pas" ?

33 « [Dieu] punira-t-il en retour selon ta pensée ? Car tu as rejeté [son jugement], puisque c'est toi qui choisis et non pas moi. Ce que tu sais, dis-le donc !

34 Les hommes de bon sens1 me diront, comme tout homme sage qui m'écoute :
1 littéralement : hommes de cœur.

35 "Job n'a pas parlé avec connaissance et ses paroles ne sont pas intelligentes."

36 Oh ! je voudrais que Job soit éprouvé jusqu'au bout, parce qu'il a répondu à la manière des hommes iniques.

37 Car il a ajouté à son péché la transgression1. Il bat des mains parmi nous et multiplie ses paroles contre °Dieu. »
1 terme distinct de celui employé en 1 Sam. 2:24 (et Deut. 17:2 ; 26:13, etc.) ; il signifie plutôt : péché audacieux, rébellion [contre Dieu].

Il est impossible à un homme de se former un jugement sur Dieu par ses propres raisonnements. Il n'a en effet que ses semblables comme éléments de comparaison. Pour que sa créature puisse Le connaître, il a fallu que Dieu se révèle lui-même. Et encore, n'est-ce pas notre propre intelligence qui peut saisir cette révélation divine. La foi seule en est capable. Dieu se manifeste maintenant par son Esprit. «Personne ne connaît les choses de Dieu... si ce n'est l'Esprit de Dieu» (1 Cor. 2:11 1cr 2.6-16). Il conduit le croyant dans toute la vérité (Jean 16:13 j 16.12-15). Élihu instruisant Job nous en est une image. Il lui montre qu'en déduisant sa connaissance de Dieu de ses expériences et de ses pensées (v. 33) il a fait complètement fausse route. N'en est-il pas arrivé à condamner Celui qui est pourtant le Juste par excellence (v. 17)?

Qu'aurait dû faire Job, plutôt que de nourrir et d'exprimer toutes ces fausses pensées au sujet de Dieu? Lui demander humblement: «Ce que je ne vois pas, montre-le moi» (v. 32). Courte prière que chacun de nous a aussi besoin d'adresser au Seigneur à tout moment de la journée!