Esdras 4:17-24; 5:1-5

Esdras 4:17-24; 5:1-5

17 Le roi envoya cette réponse à Rehum le chancelier, et à Shimshaï le secrétaire, et au reste de leurs collègues qui habitaient à Samarie, et dans le reste [du pays] de l'autre côté du Fleuve : « Paix, etc.

18 La lettre que vous nous avez envoyée a été lue exactement devant moi.

19 Et par moi un ordre a été donné, et l'on a fait des recherches, et l'on a trouvé que, dès les jours d'autrefois, cette ville s'est soulevée contre les rois, et qu'on y a mené des rébellions et des révoltes.

20 Et il y a eu à Jérusalem de puissants rois qui ont régné sur tout ce qui est de l'autre côté du Fleuve, et que le tribut, l'impôt, et le péage leur ont été payés.

21 Maintenant, donnez l'ordre de faire cesser ces hommes, et que cette ville ne soit pas reconstruite jusqu'à ce que l'ordre en soit donné par moi.

22 Prenez garde à ne pas être négligents dans cette affaire, de peur que le dommage n'augmente au préjudice des rois. »

23 Alors, aussitôt que la copie de la lettre du roi Artaxerxès eut été lue devant Rehum, et Shimshaï le secrétaire, et leurs collègues, ils allèrent en hâte à Jérusalem vers les Juifs, et ils les firent cesser [de construire], par la violence1 et par la force.
1 littéralement : un bras.

24 Alors le travail de la Maison de Dieu1 qui est à Jérusalem cessa, et il fut arrêté jusqu'à la deuxième année du règne de Darius2, roi de Perse.3
1 dans les parties de ce livre écrites en araméen (4:8 à 6:18 ; 7:12-26), il y a toujours Élah à la place d'Éloah (comparer avec Deut. 32:15). 2 Darius Ier, fils d'Hystaspe. 3 date : 519 av. J.-C.

Reprise des travaux de reconstruction du Temple

5 Et les prophètes — Aggée le prophète et Zacharie, fils d'Iddo — prophétisèrent aux Juifs qui étaient en Juda et à Jérusalem, au nom du Dieu d'Israël qui était sur eux.

2 Alors Zorobabel, fils de Shealthiel, et Jéshua, fils de Jotsadak, se levèrent et commencèrent à construire la Maison de Dieu qui est à Jérusalem. Et avec eux [se trouvaient] les prophètes de Dieu qui les assistaient.

3 En ce temps-là, Thathnaï, gouverneur de l'autre côté du Fleuve1, et Shethar-Boznaï, et leurs collègues, vinrent à eux et leur parlèrent ainsi : « Qui vous a donné l'ordre de construire cette Maison et d'achever cette muraille ? »
1 c.-à-d. : du côté ouest de l'Euphrate.

4 Alors, nous leur avons dit1 quels étaient les noms des hommes qui construisaient cet édifice.
1 littéralement : nous leur avons dit ainsi.

5 Mais l'œil de leur Dieu était sur les anciens des Juifs, et ils ne les firent pas cesser jusqu'à ce que l'affaire parvienne à Darius. Et alors ils répondirent par lettre à ce sujet.

Pour faire cesser le travail des fils de Juda, leurs ennemis ont successivement employé la ruse (verset 2), l'intimidation (versets 4, 5) et les accusations (versets 6 à 16). Maintenant qu'ils ont obtenu du roi l’appui souhaité, ils ont recours à une nouvelle arme: la violence. Ils se rendent en hâte auprès des Juifs pour les contraindre «par force et par puissance» de cesser leur travail. Mais la vraie cause de l'arrêt de l'ouvrage est différente. Le prophète Aggée nous la fait connaître dans son chapitre 1er ag 1.1-15: c'est le manque de foi et la négligence du peuple lui-même. Au cours des années (15 ans environ) qui se sont écoulées depuis la pose des fondations, l'intérêt pour la Maison de Dieu a peu à peu décliné, et chacun s'est mis à s'occuper de sa propre maison. Hélas! Chrétiens, ne connaissons-nous pas aussi de telles périodes de baisse spirituelle? Le Seigneur et Sa Maison (l'Assemblée) perdent leur prix pour notre cœur. Dans la même proportion augmente le souci que nous prenons de nos propres affaires. Mais Dieu ne veut pas nous laisser dans cet état. Il nous parle, comme Il parle ici à Juda. À la voix d'Aggée et de Zacharie, le peuple se réveille, sort de son indifférence et se remet à l'ouvrage.