2 Chroniques 35:15-27

2 Chroniques 35:15-27

15 Et les chantres, fils d'Asaph, étaient à leur place, selon le commandement de David, et d'Asaph, et d'Héman, et de Jeduthun, le voyant du roi. Et les portiers étaient à chaque porte ; ils n'eurent pas à se retirer de leur service, car leurs frères, les Lévites, préparèrent [ce qui était] pour eux.

16 Et tout le service de l'Éternel fut organisé ce jour-là pour faire la Pâque et pour offrir des holocaustes sur l'autel de l'Éternel, selon le commandement du roi Josias.

17 Et les fils d'Israël qui étaient présents firent la Pâque en ce temps-là, ainsi que la fête des Pains sans levain pendant 7 jours.

18 Et on n'avait pas célébré en Israël de Pâque comme celle-là depuis les jours de Samuel le prophète. Et aucun des rois d'Israël n'avait célébré une Pâque comme celle que firent Josias, et les sacrificateurs et les Lévites, et tout Juda et Israël, ceux qui se trouvaient là, et les habitants de Jérusalem.

19 Cette Pâque fut célébrée dans la 18e année du règne de Josias.1
1 date : 623 av. J.-C.

Mort de Josias après s'être opposé à Neco, roi d'Égypte

20 Après tout cela, quand Josias eut mis en état la Maison, Neco, roi d'Égypte, monta pour faire la guerre à Carkemish sur l'Euphrate. Et Josias sortit à sa rencontre.

21 Mais Neco1 lui envoya des messagers, en disant : « Qu'y a-t-il entre moi et toi, roi de Juda ? Ce n'est pas contre toi que je viens aujourd'hui, mais contre la maison avec laquelle je suis en guerre. Et Dieu m'a dit de me dépêcher. Ne t'oppose pas à Dieu qui est avec moi, afin qu'il ne te détruise pas ! »
1 littéralement : il.

22 Mais Josias ne se détourna pas de lui, et il se déguisa pour le combattre. Et il n'écouta pas les paroles de Neco [qui venaient] de la bouche de Dieu. Et il vint pour combattre dans la vallée1 de Meguiddo.
1 ou : bassin ; ou : plaine entourée de hauteurs.

23 Alors les archers tirèrent sur le roi Josias. Et le roi dit à ses serviteurs : Emportez-moi, car je suis grièvement blessé.

24 Et ses serviteurs le retirèrent du char et le mirent sur un second char qu'il avait, et ils le conduisirent à Jérusalem. Et il mourut et fut enterré dans le tombeau1 de ses pères. Et tout Juda et Jérusalem pleurèrent Josias.
1 littéralement : les tombeaux.

25 Et Jérémie fit des lamentations sur Josias. Et tous les chanteurs et toutes les chanteuses ont parlé de Josias dans leurs lamentations jusqu'à aujourd'hui, et on l'a établi comme ordonnance pour Israël. Et voici, cela est écrit dans les Lamentations.

26 Et le reste des actes de Josias et ce qu'il fit avec fidélité, conformément à ce qui est écrit dans la loi de l'Éternel,

27 et ses actes, les premiers et les derniers, voici, ils sont écrits dans le livre des Rois d'Israël et de Juda.

La page est sur le point d'être tournée. Les règnes affreux de Manassé et d'Amon ont conduit l'Éternel à prendre à l'égard de Juda une décision irrévocable. Mais combien il est beau de voir la grâce produire encore dans cette période finale un réveil comme celui de Josias!

Le jugement du monde actuel est lui aussi à la porte. Tout nous le montre. Cependant, même en des temps comme ceux-ci, l'Esprit de Dieu se plaît à susciter ici et là des réveils. Et Son désir est d'en produire un d'abord dans chacun de nos cœurs.

Voyez cette Pâque qui rappelle les jours d'autrefois; non seulement ceux de Salomon et de David, mais les anciens temps de Samuel! Tout y est bien réglé; chacun est à sa place; l'amour fraternel s'exerce. Scène qui brille d'autant plus qu'elle se trouve intercalée entre les règnes impies des rois précédents et la décadence finale qui va suivre!

La fin de Josias n'est pas à la hauteur du reste de sa carrière. De même qu'Ézéchias, il trébuche dans ses relations avec les puissances politiques de son temps. Malgré un avertissement qui venait de Dieu Lui-même, il s’oppose au Pharaon et trouve la mort dans une bataille qu'il n'aurait pas dû livrer.