2 Chroniques 23:12-21

2 Chroniques 23:12-21

Mise à mort d'Athalie

12 Or Athalie entendit le bruit que faisait le peuple qui courait et qui acclamait le roi. Et elle alla vers le peuple à la Maison de l'Éternel.

13 Et elle regarda et voici, le roi se tenait sur son estrade, à l'entrée, et les chefs et les [joueurs de] trompette étaient auprès du roi, et tout le peuple du pays se réjouissait, et [l'on] sonnait des trompettes. Et les chantres [étaient là] avec des instruments de musique, ainsi que ceux qui enseignaient à louer [Dieu]. Et Athalie déchira ses vêtements et dit : « Conspiration ! Conspiration ! »

14 Alors Jehoïada le sacrificateur fit sortir les chefs de centaines qui étaient à la tête de l'armée, et il leur dit : « Faites-la sortir en dehors des rangs, et que celui qui la suivra soit mis à mort par l'épée. » Car le sacrificateur avait dit : « Ne la mettez pas à mort dans la Maison de l'Éternel. »

15 Et ils mirent les mains sur elle, et elle arriva dans la maison du roi par l'entrée de la porte des Chevaux. Et là, ils la mirent à mort.

Alliance entre l'Éternel, le roi et son peuple — Jehoïada rétablit le culte de l'Éternel

16 Et Jehoïada fit une alliance entre lui, tout le peuple et le roi, par laquelle ils devaient être le peuple de l'Éternel.

17 Alors tout le peuple entra dans la maison de Baal, et ils la démolirent. Et ils brisèrent ses autels et ses idoles, et tuèrent Matthan, sacrificateur de Baal, devant les autels.

18 Et Jehoïada remit la surveillance de la Maison de l'Éternel aux mains des sacrificateurs, des Lévites. David les avait répartis [en classes] sur la Maison de l'Éternel pour offrir les holocaustes à l'Éternel, comme il est écrit dans la loi de Moïse, avec joie et avec des cantiques, selon les directives de David.

19 Et il plaça les portiers aux portes de la Maison de l'Éternel, afin qu'il n'y entre aucune personne impure de quelque manière.

20 Et il prit les chefs de centaines, et les notables, et ceux qui avaient autorité sur le peuple, et tout le peuple du pays, et il fit descendre le roi de la Maison de l'Éternel. Et ils entrèrent dans la maison du roi par la porte supérieure, et ils firent asseoir le roi sur le trône du royaume.

21 Et tout le peuple du pays se réjouit, et la ville fut tranquille. Et ils avaient mis à mort Athalie par l'épée.

Le couronnement de Joas et son apparition publique ont déjoué tous les calculs de la méchante Athalie. De la même manière la résurrection du Seigneur Jésus a annulé les complots de l'Ennemi.

L’usurpatrice est passée au fil de l'épée. Son châtiment subit préfigure celui de l’Antichrist lors de l’apparition du Seigneur. Cet «homme de péché» sera précipité vivant dans l’étang de feu en même temps que le chef de l’empire romain.

Toutefois, comme sa mère Jézabel, Athalie, cette femme exécrable, meurtrière de ses propres petits-enfants, nous fait en même temps penser à la fausse Église, la grande chrétienté professante. Elle a voulu régner, sacrifiant pour cela les âmes dont elle était responsable. Quel est le jugement du Seigneur?: «Parce qu'elle dit dans son cœur: Je suis assise en reine, et je ne suis pas veuve, et je ne verrai pas de deuil; c'est pourquoi en un seul jour viendront ses plaies, mort, et deuil, et famine, et elle sera brûlée au feu; car le Seigneur Dieu qui l'a jugée est puissant!» (Apocalypse 18:7, 8 ap 18.1-8). La mort d'Athalie est suivie de celle de Matthan, sacrificateur de Baal, puis de l'introduction solennelle du règne de Joas.