2 Chroniques 22:1-12

2 Chroniques 22:1-12

Achazia, roi de Juda – Sa mise à mort par Jéhu

22 Et les habitants de Jérusalem firent roi à sa place Achazia, son plus jeune fils, car la troupe qui était venue au camp avec les Arabes avait tué tous les plus âgés. Et Achazia, fils de Joram, roi de Juda, devint roi.

2 Achazia était âgé de 22 ans1 lorsqu'il commença à régner, et il régna un an à Jérusalem. Et le nom de sa mère était Athalie, fille d'Omri.
1 plusieurs manuscrits portent : 42 ans ; mais voir 2 Rois 8:26.

3 Lui aussi marcha dans les voies de la maison d'Achab, car sa mère était sa conseillère pour mal agir.

4 Et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, comme la maison d'Achab. Car, après la mort de son père, ils furent ses conseillers pour sa ruine.

5 Ce fut aussi par leur conseil qu'il suivit Joram, fils d'Achab, roi d'Israël, et qu'il alla avec lui à la guerre contre Hazaël, roi de Syrie, à Ramoth de Galaad. Et les Syriens blessèrent Joram.

6 Et il s'en retourna à Jizreël pour se faire soigner, à cause des blessures qu'il avait reçues à Rama, en combattant Hazaël, roi de Syrie. Et Azaria1, fils de Joram, roi de Juda, descendit à Jizreël pour voir Joram, fils d'Achab, parce qu'il était malade.
1 plusieurs manuscrits portent : Achazia.

7 Et ce fut, venant de Dieu, la ruine complète d'Achazia d'être allé vers Joram. Et lorsqu'il fut arrivé, il sortit avec Joram contre Jéhu, fils de Nimshi, que l'Éternel avait oint pour retrancher la maison d'Achab.

8 Et il arriva, comme Jéhu exécutait le jugement sur la maison d'Achab, qu'il trouva les chefs de Juda et les fils des frères d'Achazia, qui servaient Achazia, et il les tua.

9 Et il chercha Achazia qui s'était caché à Samarie. Et on le prit, et on l'amena à Jéhu, et on le fit mourir. Et ils l'enterrèrent, car ils dirent : « Il est le fils de Josaphat qui rechercha l'Éternel de tout son cœur. » Et il ne resta plus personne de la maison d'Achazia qui soit en mesure de régner.

Athalie extermine la famille d'Achazia et règne sur Juda – Joas seul est sauvé

10 Or Athalie, mère d'Achazia, vit que son fils était mort. Et elle se leva et fit périr toute la descendance royale de la maison de Juda.

11 Mais Jehoshabhath, fille du roi, prit Joas, fils d'Achazia, et l'enleva du milieu des fils du roi qu'on mettait à mort. Et elle mit Joas1 et sa nourrice dans la chambre à coucher. Ainsi, Jehoshabhath, fille du roi Joram, femme de Jehoïada le sacrificateur, le cacha de devant Athalie, car elle était la sœur d'Achazia. Et Athalie2 ne le mit pas à mort.
1 littéralement : lui. 1 littéralement : elle.

12 Et il fut caché six ans avec eux, dans la Maison de Dieu. Et Athalie régna sur le pays1.
1 c.-à-d. : le pays de Juda.

Triste chapitre! Achazia, conseillé par sa mère et par ceux de sa parenté du côté d'Achab, s'allie à Joram roi d'Israël et entreprend avec lui une nouvelle expédition contre les Syriens. Cette fatale association le conduit à sa «ruine complète» (verset 7). Il périt de mort violente.

Revenons maintenant en arrière: Les six frères de Joram ont été assassinés par lui (ch. 21 v. 4 2ch 21.1-6). Puis tous ses fils ont été mis à mort par les Arabes, à l'exception du plus jeune, Achazia (verset 1). Enfin, à la troisième génération, un nouveau massacre de la souche royale n'épargne encore une fois qu'un seul rejeton: Joas, un tout petit bébé. Comment expliquer ces exterminations successives? Par l'acharnement de Satan, s'efforçant d'interrompre la lignée de David qui devait mener jusqu'au Christ.

Et comment expliquer d'autre part qu'il subsiste, malgré tout, chaque fois un membre — unique, et le plus faible — mais tout de même un descendant de la famille royale? Par la fidèle grâce de Dieu! Il tient la promesse qu'Il a faite à David de lui conserver une lampe (2 Rois 8:19 2r 8.16-24). Une lampe qui n'est plus alors qu'une bien faible mèche (voir Matthieu 12:20 mt 12.14-21)!