2 Chroniques 13:23; 14:1-14

2 Chroniques 13:23; 14:1-14

23 Et Abija s'endormit avec ses pères et on l'enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place.1 Dans ses jours, le pays fut tranquille pendant 10 ans.
1 date : 955 av. J.-C.

Asa, roi de Juda

14 Et Asa fit ce qui est bien et droit aux yeux de l'Éternel son Dieu.

2 Et il ôta les autels des [dieux] étrangers, et les hauts lieux, et il brisa les statues1, et il abattit les ashères.
1 ou : stèles.

3 Et il dit à Juda de rechercher l'Éternel, le Dieu de leurs pères, et de mettre en pratique la Loi et les commandements1.
1 littéralement : le commandement.

4 Et il ôta de toutes les villes de Juda les hauts lieux et les colonnes consacrées au soleil1. Et le royaume fut tranquille devant lui.
1 ou : les brûle-parfums.

5 Et il construisit des villes fortifiées en Juda, car le pays était tranquille. Et il n'y eut pas de guerre contre lui pendant ces années-là, car l'Éternel lui donna du repos.

6 Et il dit à Juda : « Construisons ces villes, et entourons-les de murailles et de tours, de portes et de barres, pendant que le pays est devant nous. Car nous avons recherché l'Éternel notre Dieu ; nous l'avons recherché, et il nous a donné du repos de tous côtés. » Et ils construisirent et prospérèrent.

7 Et Asa avait une armée de 300 000 [hommes] de Juda, portant le bouclier et le javelot, et de 280 000 [hommes] de Benjamin, portant le bouclier et tirant à l'arc, tous des hommes forts et courageux.

Victoire d'Asa sur les Éthiopiens

8 Et Zérakh l'Éthiopien1 sortit contre eux avec une armée d'un million2 [d'hommes] et de 300 chars, et il vint jusqu'à Marésha.
1 ou : le Cushite. 2 littéralement : mille milliers.

9 Alors Asa sortit au-devant de lui, et ils se rangèrent en bataille dans la vallée de Tsephatha, près de Marésha.

10 Et Asa invoqua l'Éternel son Dieu et dit : « Éternel, il n'y a personne d'autre que toi pour secourir [celui qui a] beaucoup [de force] comme [celui qui n'a] pas de force. Aide-nous, Éternel notre Dieu ! Car nous nous appuyons sur toi, et c'est en ton nom que nous sommes venus contre cette multitude. Tu es l'Éternel notre Dieu. Que l'homme ne l'emporte pas sur toi ! »

11 Et l'Éternel frappa les Éthiopiens devant Asa et devant Juda, et les Éthiopiens s'enfuirent.

12 Alors Asa et le peuple qui était avec lui les poursuivirent jusqu'à Guérar. Et il tomba tant d'Éthiopiens qu'ils ne purent pas reprendre [leur] force, car ils furent brisés devant l'Éternel et devant son armée. Et ils1 emportèrent un très grand butin.
1 c.-à-d. : Asa et son peuple.

13 Et ils frappèrent toutes les villes qui étaient autour de Guérar, car la frayeur de l'Éternel était sur elles. Et ils les pillèrent toutes, car il y avait dans ces villes un grand butin.

14 Ils frappèrent aussi les tentes des troupeaux, et emmenèrent1 une [grande] quantité de petit bétail et des chameaux. Et ils s'en retournèrent à Jérusalem.
1 littéralement : emmenèrent en captivité.

Roi fidèle, Asa, fils et successeur d'Abija, purifie Juda de son idolâtrie. Notre livre insiste sur le repos et la tranquillité dont jouit le pays pendant la première partie de ce règne (versets 1, 5, 6, 7). Ce repos, Asa le met à profit pour bâtir des citadelles et renforcer la défense de son territoire. Et il nous donne ainsi une leçon importante. Certaines périodes de notre vie correspondent à des temps de repos: Vacances, moments divers de loisirs ou de détente. Profitons-en pour fortifier nos âmes par la lecture de la Bible et pour nous affermir dans la vérité. «L'armure complète de Dieu» doit être revêtue à l'avance, «afin que, au mauvais jour, vous puissiez résister...» (Éphésiens 6:12… ep 6.10-20).

Le mauvais jour, celui de l'offensive de Zérakh, trouve donc un Asa préparé. «Par-dessus tout», il dispose du «bouclier de la foi», autrement dit de la simple confiance en son Dieu. Elle brille dans sa belle prière du verset 11. Point de force de son côté, malgré ses 580 000 soldats. En face de lui un million d'adversaires. À vue humaine, conflit bien inégal! Mais il est toujours vrai que «quand je suis faible, alors je suis fort» (2 Corinthiens 12:10 2cr 12.2-10). Dieu répond à la foi d'Asa en lui donnant une victoire éclatante et un butin considérable.