2 Chroniques 7:1-10

2 Chroniques 7:1-10

Sacrifices offerts pour la dédicace du Temple

7 Et quand Salomon eut achevé de prier, le feu descendit des cieux et consuma l'holocauste et les sacrifices. Alors la gloire de l'Éternel remplit la Maison.

2 Et les sacrificateurs ne pouvaient pas entrer dans la Maison de l'Éternel, car la gloire de l'Éternel remplissait la Maison de l'Éternel.

3 Et tous les fils d'Israël, voyant le feu descendre et la gloire de l'Éternel sur la Maison, s'inclinèrent le visage contre terre sur le dallage. Et ils se prosternèrent et célébrèrent l'Éternel, [en disant] : « Car il est bon, car sa bonté [est] pour toujours ! »

4 Puis le roi et tout le peuple offrirent1 des sacrifices devant l'Éternel.
1 littéralement : sacrifièrent.

5 Et le roi Salomon offrit1 un sacrifice de 22 000 bœufs et de 120 000 moutons. Et le roi et tout le peuple firent la dédicace de la Maison de Dieu.
1 littéralement : sacrifia.

6 Et les sacrificateurs se tinrent à leurs postes, ainsi que les Lévites avec les instruments de musique de l'Éternel, que le roi David avait faits pour célébrer l'Éternel — car sa bonté [est] pour toujours — quand David louait par leur moyen. Et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes en face d'eux, et tout Israël se tenait debout.

7 Et Salomon sanctifia le milieu du parvis qui était devant la Maison de l'Éternel. Car c'est là qu'il offrit les holocaustes et la graisse des sacrifices de prospérités, parce que l'autel de bronze que Salomon avait fait ne pouvait pas contenir l'holocauste, et l'offrande de gâteau, et les graisses.

8 Or en ce temps-là, Salomon célébra la fête pendant 7 jours, et tout Israël avec lui. Une très grande assemblée [était venue] depuis l'entrée de Hamath jusqu'au torrent d'Égypte

9 Et le 8e jour ils eurent une assemblée solennelle, car ils firent la dédicace de l'autel pendant 7 jours, et la fête pendant 7 jours.

10 Et le 23e jour du 7e mois, il renvoya le peuple à ses tentes, joyeux et le cœur heureux à cause du bien que l'Éternel avait fait à David, et à Salomon, et à Israël son peuple.

En réponse à la prière du roi, le feu descend sur l'holocauste. Et, pour la seconde fois (voir ch. 5 v. 14 2ch 5.11-14), la gloire de l'Éternel remplit la Maison. Dès lors, et jusqu'au temps d'Ézéchiel (ch. 10 v. 18 ez 10.18; ch. 11 v. 23 ez 11.22-23) elle y fera sa demeure.

La crainte qu'inspire cette gloire empêche les sacrificateurs de pénétrer dans la maison (ch. 5 v. 14 2ch 5.11-14; ch. 7 v. 2 2ch 7.1-4). Pensons par contraste à notre part éternelle. Le Seigneur veut avoir les siens auprès de Lui dans la gloire. Déjà, sur la sainte montagne, Il est présenté aux disciples, Moïse et Élie étant avec Lui dans l'éblouissante nuée, appelée «la gloire magnifique» (Matthieu 17:5 mt 17.1-8; 2 Pierre 1:17 2p 1.16-18).

Tout le peuple se prosterne et entonne le cantique qui sera celui du règne de 1 000 ans: «Célébrez l'Éternel, car Il est bon, car sa bonté est pour toujours» (verset 3; Psaume 136 ps 136.1-9). Après quoi des sacrifices sont offerts en immense quantité: 22 000 bœufs et 120 000 moutons. Quel contraste, ici aussi, avec la «seule offrande» par laquelle nous avons été sanctifiés et rendus parfaits: celle du «corps de Jésus Christ faite une fois pour toutes» (Hébreux 10:10, 14 hb 10.4-14)!

Puis, pour le peuple du grand roi, c'est la joie sans mélange de la Fête des Tabernacles.