2 Chroniques 6:12-42

2 Chroniques 6:12-42

12 Et Salomon1 se tint devant l'autel de l'Éternel, en face de toute l'assemblée d'Israël, et il étendit les mains.
1 littéralement : il.

13 Car Salomon avait fait une estrade en bronze, longue de cinq coudées, et large de cinq coudées, et haute de trois coudées, et il l'avait mise au milieu de la cour. Et il s'y tint, et fléchit les genoux en face de toute l'assemblée d'Israël, et il étendit les mains vers les cieux,

14 et il dit : « Éternel, Dieu d'Israël ! Il n'y a aucun dieu comme toi, dans les cieux et sur la terre, pour garder l'alliance et la bonté envers tes serviteurs qui marchent devant toi de tout leur cœur.

15 Tu as gardé envers ton serviteur David mon père ce que tu lui as dit. Et tu as parlé de ta bouche, et de ta main tu as accompli [ta parole], comme [c'est le cas] aujourd'hui.

16 Et maintenant, Éternel, Dieu d'Israël, garde envers ton serviteur David mon père ce dont tu lui as parlé, en disant : "Tu ne manqueras pas devant ma face d'un homme assis sur le trône d'Israël, si seulement tes fils prennent garde à leur voie, pour marcher dans ma loi comme tu as marché devant moi."

17 Et maintenant, Éternel, Dieu d'Israël, que ta parole que tu as dite à ton serviteur David soit ferme.

18 « Mais Dieu habitera-t-il vraiment avec l'homme sur la terre ? Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent pas te contenir ; combien moins cette Maison que j'ai construite !

19 Cependant, Éternel mon Dieu, aie égard à la prière de ton serviteur et à sa supplication, pour écouter le cri et la prière que ton serviteur t'adresse1,
1 littéralement : prie devant toi.

20 pour que tes yeux soient ouverts jour et nuit sur cette Maison, sur le lieu dont tu as dit que tu mettrais ton nom, pour écouter la prière que ton serviteur t'adressera [en se tournant] vers ce lieu.

21 Et écoute les supplications de ton serviteur et de ton peuple Israël, qu'ils t'adresseront [en se tournant] vers ce lieu. Et toi, écoute du lieu de ton habitation, des cieux, et écoute et pardonne !

22 « Si un homme pèche contre son prochain, et qu'on lui impose le serment avec adjuration, et que le serment vienne devant ton autel, dans cette Maison,

23 alors toi, écoute des cieux, et agis, et juge tes serviteurs pour punir le coupable en faisant retomber1 sa conduite2 sur sa tête, et pour justifier le juste en lui donnant selon sa justice.
1 littéralement : en mettant. 2 littéralement : son chemin.

24 « Et si ton peuple Israël est battu devant l'ennemi, parce qu'ils ont péché contre toi, et s'ils retournent [vers toi], et rendent gloire à ton nom, et te prient, et présentent leur supplication devant toi dans cette Maison,

25 alors toi, écoute des cieux, et pardonne le péché de ton peuple Israël, et fais-les retourner sur la terre que tu as donnée, à eux et à leurs pères.

26 « Quand les cieux seront fermés et qu'il n'y aura pas de pluie parce qu'ils auront péché contre toi, et s'ils prient [en se tournant] vers ce lieu, et qu'ils rendent gloire à ton nom, et reviennent de leur péché, parce que tu les auras affligés,

27 alors toi, écoute dans les cieux, et pardonne le péché de tes serviteurs et de ton peuple Israël, quand tu leur auras enseigné le bon chemin dans lequel ils doivent marcher. Et donne la pluie sur ton pays que tu as donné en héritage à ton peuple.

28 « S'il y a famine dans le pays, s'il y a peste, s'il y a brûlure1 ou rouille1, sauterelles ou locustes, si ses ennemis l'assiègent dans le pays, aux portes [de ses villes]2, quel que soit le fléau, quelle que soit la maladie,
1 brûlure, rouille : maladies des céréales ou de la vigne. 2 littéralement : dans le pays de ses portes.

29 quelle que soit la prière, quelle que soit la supplication que fera tout homme ou tout ton peuple Israël — quand ils reconnaîtront chacun sa plaie et sa souffrance, et qu'ils étendront leurs mains vers cette Maison —

30 alors toi, écoute des cieux, du lieu1 de ton habitation, et pardonne, et donne à chacun selon toutes ses voies, suivant que tu connais son cœur — car tu connais, toi seul, le cœur des fils des hommes —
1 littéralement : lieu fixe.

31 afin qu'ils te craignent pour marcher dans tes voies, tous les jours qu'ils vivront sur la surface de la terre que tu as donnée à nos pères.

32 « Et de même pour l'étranger qui ne sera pas de ton peuple Israël, mais qui viendra d'un pays lointain à cause de ton grand nom, et de ta main forte, et de ton bras étendu, s'il vient et présente sa prière [en se tournant] vers cette Maison,

33 alors toi, écoute des cieux, du lieu1 de ton habitation, et agis selon tout ce que l'étranger réclamera de toi, afin que tous les peuples de la terre connaissent ton nom, et te craignent, comme ton peuple Israël, et qu'ils sachent que cette Maison que j'ai construite est appelée de ton nom2.
1 littéralement : lieu fixe. 2 littéralement : que ton nom est appelé sur cette Maison que j'ai construite.

34 « Lorsque ton peuple sortira pour la guerre contre ses ennemis, par le chemin par lequel tu l'auras envoyé, et qu'ils te prieront en se tournant vers cette ville que tu as choisie et vers la Maison que j'ai construite pour ton nom,

35 alors écoute des cieux leur prière et leur supplication, et fais-leur droit.

36 « S'ils ont péché contre toi — car il n'y a aucun homme qui ne pèche pas — et que tu sois en colère contre eux, et que tu les aies livrés à1 l'ennemi, et que ceux qui les ont faits prisonniers les aient emmenés en captivité dans un pays éloigné ou proche,
1 littéralement : devant.

37 et que, dans le pays où ils auront été emmenés comme prisonniers, ils rentrent en eux-mêmes1, et reviennent [à toi], et te supplient dans le pays de leur captivité, en disant : "Nous avons péché, nous avons commis l'iniquité et nous sommes coupables",
1 littéralement : dans leurs cœurs.

38 et s'ils reviennent vers toi de tout leur cœur et de toute leur âme, dans le pays de leur captivité où ils auront été emmenés comme prisonniers, et qu'ils [te] prient en se tournant vers leur pays que tu as donné à leurs pères, et vers la ville que tu as choisie, et vers la Maison que j'ai construite pour ton nom,

39 alors écoute des cieux, du lieu1 de ton habitation, leur prière et leurs supplications, et fais-leur droit, et pardonne à ton peuple ce en quoi ils ont péché contre toi.
1 littéralement : lieu fixe.

40 « Maintenant, mon Dieu, que tes yeux, je te prie, soient ouverts et que tes oreilles soient attentives à la prière [que l'on te fera] de ce lieu.

41 « Et maintenant, Éternel Dieu, lève-toi pour [entrer dans] ton repos, toi et l'arche de ta force ! Que tes sacrificateurs, Éternel Dieu, soient revêtus de salut, et que tes saints1 se réjouissent en [ta] bonté2 !
1 voir la note au verset 42. 2 ou : dans le bonheur ; ou : en ce qui est bon.

42 Éternel Dieu, ne repousse pas la face de ton oint ! Souviens-toi de [tes] grâces1 envers David ton serviteur ! »
1 hébreu : khésed, d'où le mot khasid, saint (verset 41) ; c'est la bonté en Dieu, la piété dans l'homme, envers Dieu, envers ses parents, la miséricorde. Christ lui-même, comme Celui en qui ces qualités se trouvent, est appelé khasid ; voir Psaume 89:2-5, 20.

On a remarqué que l'estrade de bronze du haut de laquelle le roi s'adresse à l'Éternel a exactement les dimensions de l'autel de bronze du désert (verset 13; Exode 27:1 ex 27.1-8). Détail qui a une belle et importante signification: C'est sur la base de son sacrifice accompli, et accepté par Dieu, que Christ exerce en faveur des siens Ses offices de sacrificateur et d'avocat auprès du Père. De sorte que, «si nous confessons nos péchés», Dieu est «fidèle et juste» pour nous les pardonner. Fidèle et juste, parce que Jésus les ayant expiés sur la croix — dont l'autel nous parle — Dieu ne peut nous en demander compte une seconde fois.

Remarquez qu'il n'est pas dit: si nous demandons pardon; car le pardon est déjà acquis à l'enfant de Dieu; mais: «si nous confessons». Et le même passage continue en nous assurant: «Si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ, le juste; et lui est la propitiation pour nos péchés» (1 Jean 1:9 et 2:1, 2 1j 1.8-2.2).

Après les versets 22 à 39, peu différents de 1 Rois 8:31-53 1r 8.31-53, Salomon termine sa prière en se servant des paroles du Psaume 132 versets 8 à 10 ps 132.8-10.

«Écoute des cieux… écoute dans les cieux!» Les chrétiens, instruits de la volonté d’amour du Seigneur, peuvent dire par expérience: «Nous savons qu’Il nous écoute» (1 Jean 5:15 1j 5.14-17).