2 Chroniques 2:10-17

2 Chroniques 2:10-17

10 Et Hiram1, roi de Tyr, répondit dans un écrit qu'il envoya à Salomon : « C'est parce que l'Éternel aime son peuple qu'il t'a établi comme roi sur eux. »
1 hébreu : Huram.

11 Puis Hiram1 dit : « Béni soit l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui a fait les cieux et la terre, de ce qu'il a donné au roi David un fils sage, doué de sens et d'intelligence, qui construira une Maison à l'Éternel et une maison pour son royaume !
1 hébreu : Huram.

12 Et maintenant, je t'envoie un homme habile, doué d'intelligence, Huram-Abi1.
1 ou : de Hiram, mon père.

13 [Il est le] fils d'une femme d'entre les filles de Dan, et dont le père est tyrien. Il sait travailler l'or et l'argent, le bronze, le fer, les pierres et le bois, la pourpre, le bleu, et le fin lin, et le cramoisi. [Il connaît] tout l'art de la gravure1 et [sait] concevoir toute invention qui lui sera confiée. [Il travaillera] avec tes hommes habiles et les hommes habiles de mon seigneur David ton père.
1 littéralement : [Il sait] graver (ou : sculpter) toute gravure (ou : sculpture).

14 Et maintenant, comme a dit mon seigneur, qu'il envoie à ses serviteurs le blé et l'orge, l'huile et le vin.

15 Et nous, nous couperons des arbres du Liban, selon tout ton besoin, et nous te les amènerons à Japho1 par la mer sur des radeaux. Et toi, tu les feras monter à Jérusalem. »
1 c.-à-d. : Joppé.

16 Alors Salomon dénombra tous les hommes étrangers qui étaient dans le pays d'Israël, suivant1 le dénombrement qu'en avait fait David son père, et on en trouva 153 600.
1 ou : après.

17 Et il en fit 70 000 porteurs de fardeaux, et 80 000 tailleurs de pierre dans la montagne, et 3 600 surveillants pour faire travailler le peuple.

Nous avons compris en méditant le Livre des Rois que Huram-Abi (ou Hiram; ne pas le confondre avec le roi de même nom), l'ouvrier habile entre tous, était un type du Saint Esprit. C'est sous la direction éclairée de cet homme que les artisans préparés par David vont accomplir leur tâche. Et c'est en se laissant conduire par l'Esprit de Dieu que le croyant sera rendu capable de servir. Voyez dans les Actes comment l'Esprit communique aux apôtres les ordres du Seigneur: Actes 1:2 ac 1.1-5; 8:29 ac 8.26-40; 13:2, 4 ac 13.1-5, et prêtons l'oreille à Sa voix. Elle nous dira souvent comme à Paul et à ses compagnons: Ne fais pas ceci; ne va pas là! (Actes 16:6, 7 ac 16.6-8).

153  600 hommes ont été dénombrés pour faire le travail. Certains étaient porteurs de fardeaux, d'autres taillaient la pierre; enfin il y avait les surveillants. Trois formes de l'activité chrétienne sont ainsi suggérées:

  1. Porter les fardeaux par la prière. Cela vient en premier lieu.
  2. Détacher les pierres vivantes de la carrière du monde et les y façonner: œuvre de l'évangéliste et des autres ministères;
  3. Veiller à l'œuvre et sur le troupeau.

Chose remarquable: les équipes se composent de ces Cananéens, étrangers, autrefois ennemis et en piège à Israël. Sous le règne du roi de paix, ils sont devenus des serviteurs utiles.