2 Rois 24:1-20

2 Rois 24:1-20

Fin du règne de Jehoïakim – Sa révolte contre Nebucadnetsar

24 Dans ses jours, Nebucadnetsar, roi de Babylone, monta1, et Jehoïakim fut son serviteur pendant 3 ans. Mais il se détourna [de lui] et se révolta contre lui.
1 c.-à-d. : se mit en campagne.

2 Alors l'Éternel envoya contre lui les troupes des Chaldéens, et les troupes des Syriens, et les troupes de Moab, et les troupes des fils d'Ammon. Et il les envoya contre Juda pour le détruire, selon la parole de l'Éternel qu'il avait prononcée par l'intermédiaire1 de ses serviteurs les prophètes.
1 littéralement : par la main.

3 C'est certain, cela arriva sur l'ordre de l'Éternel contre Juda, pour l'ôter loin de sa face, à cause des péchés de Manassé, de tout ce qu'il avait fait.

4 Et [c'était] aussi à cause du sang innocent qu'il avait versé, car il avait rempli Jérusalem de sang innocent. Et l'Éternel ne voulut pas [lui] pardonner.

5 Et le reste des actes de Jehoïakim, et tout ce qu'il fit, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda ?

6 Et Jehoïakim s'endormit avec ses pères, et Jehoïakin son fils régna à sa place.

7 Or le roi d'Égypte ne sortit plus de nouveau de son pays, car le roi de Babylone avait pris tout ce qui appartenait au roi d'Égypte, depuis le torrent d'Égypte jusqu'au fleuve Euphrate.

Court règne de Jehoïakin, roi de Juda – Première déportation à Babylone

8 Jehoïakin était âgé de 18 ans lorsqu'il commença à régner,1 et il régna 3 mois à Jérusalem. Et le nom de sa mère était Nehushta, fille d'Elnathan, de Jérusalem.
1 date : 599 av. J.-C.

9 Et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, selon tout ce qu'avait fait son père.

10 En ce temps-là, les serviteurs de Nebucadnetsar, roi de Babylone, montèrent contre Jérusalem, et la ville fut assiégée1.
1 littéralement : entra en siège.

11 Et Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint contre la ville pendant que ses serviteurs l'assiégeaient.

12 Et Jehoïakin, roi de Juda, sortit vers le roi de Babylone, lui, et sa mère, et ses serviteurs, et ses chefs, et ses eunuques. Et le roi de Babylone le fit prisonnier1 dans la 8e année de son règne.
1 littéralement : le prit.

13 Et il emporta de là tous les trésors de la maison de l'Éternel, et les trésors de la maison du roi. Et il brisa tous les objets en or que Salomon, roi d'Israël, avait faits dans le temple de l'Éternel, comme l'Éternel l'avait dit.

14 Et il déporta tout Jérusalem, tous les chefs, et tous les hommes forts et courageux, [soit] 10 000 déportés, ainsi que tous les artisans et les forgerons. Il ne resta plus que le peuple pauvre du pays.

15 Et il déporta Jehoïakin à Babylone. Et la mère du roi, et les femmes du roi, et ses eunuques, et les puissants du pays, il les emmena en déportation de Jérusalem à Babylone.

16 Et [il déporta] tous les hommes courageux, [au nombre de] 7 000, et les artisans et les forgerons, [au nombre de] 1 000, tous hommes propres à la guerre. Et le roi de Babylone les emmena en déportation à Babylone.

17 Puis le roi de Babylone établit [comme] roi, à la place de Jehoïakin1, son oncle Matthania, et il lui changea le nom en celui de Sédécias2.
1 littéralement : à sa place. 2 hébreu : Tsidkija.

Sédécias, roi de Juda

18 Sédécias était âgé de 21 ans lorsqu'il commença à régner,1 et il régna 11 ans à Jérusalem. Et le nom de sa mère était Hamutal, fille de Jérémie, de Libna.
1 date : 599 av. J.-C.

19 Et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, selon tout ce qu avait fait Jehoïakim.

20 Car cela arriva à cause de la colère de l'Éternel contre Jérusalem et contre Juda, au point de les rejeter loin de sa face. Et Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

Selon la prophétie d'Ésaïe 10 es 10.1-34, la puissance assyrienne a été anéantie. Sur ses ruines s'est élevé l'empire babylonien englobant la quasi-totalité du monde ancien, y compris l'Égypte, et appelé de ce fait le premier grand empire des nations. C'est un tournant de l'histoire du monde. Israël est mis de côté; il cesse d'être le siège du gouvernement de Dieu sur la terre. Ce gouvernement est confié aux «nations» (les peuples non juifs) et ce qu'on appelle le temps des nations va commencer. Il dure encore aujourd'hui.

Jehoïakim, roi de Juda, devenu lui aussi vassal de Nebucadnetsar, se révolte au bout de trois ans et son fils Jehoïakin (ou Jéconias), qui lui succède, en fait autant. Alors a lieu la première déportation de Juda à Babylone. Événement solennel! Et pourtant une dernière occasion est laissée aux plus pauvres du peuple qui échappent à la déportation. À leur tête, Nebucadnetsar place sur le trône de Juda un troisième fils de Josias: Sédécias. Mais celui-ci n'agit pas autrement que ses prédécesseurs. L'aveuglement de ces derniers rois est d'autant plus coupable que Jérémie le prophète n'a cessé durant leurs règnes de les avertir de la part de l'Éternel.