2 Rois 17:1-41

2 Rois 17:1-41

Osée, dernier roi d'Israël – Le roi d'Assyrie met fin au royaume d'Israël par la prise de Samarie

17 Dans la 12e année d'Achaz, roi de Juda, Osée, fils d'Éla, commença à régner sur Israël, à Samarie,1 [et il régna] 9 ans.
1 date : 730 av. J.-C.

2 Et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, non pas toutefois comme les rois d'Israël qui avaient été avant lui.

3 Shalmanéser, roi d'Assyrie, monta contre lui, et Osée devint son serviteur, et il lui envoya un tribut.

4 Mais le roi d'Assyrie découvrit qu'Osée conspirait. Car Osée1 avait envoyé des messagers à Sô, roi d'Égypte, et il n'envoyait pas de tribut au roi d'Assyrie comme [il l'avait fait] d'année en année. Et le roi d'Assyrie le fit enfermer et enchaîner dans une prison.
1 littéralement : il.

5 Et le roi d'Assyrie monta dans tout le pays, et il monta contre Samarie et l'assiégea [pendant] 3 ans.

6 Dans la 9e année d'Osée, le roi d'Assyrie prit Samarie, et déporta Israël en Assyrie, et les fit habiter à Khalakh, et sur les [rives du] Khabor, fleuve de Gozan, et dans les villes des Mèdes.1
1 date : 721 av. J.-C.

Triste récapitulation de l'histoire d'Israël – Déportation d'Israël

7 Et cela arriva parce que les fils d'Israël avaient péché contre l'Éternel leur Dieu qui les avait fait monter du pays d'Égypte, de dessous la main du Pharaon, roi d'Égypte, et parce qu'ils avaient craint d'autres dieux.

8 Et ils marchèrent dans les statuts des nations que l'Éternel avait dépossédées devant les fils d'Israël, et [dans les statuts] que les rois d'Israël avaient établis.

9 Et les fils d'Israël firent en secret contre l'Éternel leur Dieu des choses qui ne sont pas bien. Et ils se construisirent des hauts lieux dans toutes leurs villes, depuis la Tour des Gardes jusqu'à la ville fortifiée.

10 Et ils se dressèrent des statues1 et des ashères sur toute haute colline et sous tout arbre vert.
1 ou : stèles ; ici et en 1 Rois 14:23.

11 Et ils firent fumer là de l'encens sur tous les hauts lieux, comme les nations que l'Éternel avait chassées1 devant eux. Et ils firent des choses mauvaises, pour provoquer l'Éternel à la colère.
1 littéralement : exilées.

12 Et ils servirent les idoles, au sujet desquelles l'Éternel leur avait dit : « Vous ne ferez pas cela ! »

13 Et l'Éternel rendit témoignage contre Israël et contre Juda par l'intermédiaire1 de tous les prophètes, tous les voyants, en disant : « Détournez-vous de vos mauvaises voies et gardez mes commandements, mes statuts, selon toute la Loi que j'ai prescrite à vos pères, et que je vous ai envoyée par l'intermédiaire1 de mes serviteurs les prophètes. »
1 littéralement : par la main.

14 Mais ils n'écoutèrent pas et raidirent leur cou comme le cou de leurs pères qui n'avaient pas cru l'Éternel leur Dieu.

15 Et ils rejetèrent ses statuts, et son alliance qu'il avait faite avec leurs pères, et ses témoignages qu'il leur avait donnés1. Et ils marchèrent après de vaines [idoles], et se sont rendus vains. Et ils suivirent2 les nations qui étaient autour d'eux, au sujet desquelles l'Éternel leur avait commandé de ne pas faire comme elles.
1 littéralement : témoignés. 2 littéralement : [ils allèrent] après.

16 Et ils abandonnèrent tous les commandements de l'Éternel leur Dieu, et ils se firent des images en métal fondu, deux veaux, et ils se firent des ashères1, et ils se prosternèrent devant toute l'armée des cieux, et ils servirent Baal.
1 ou : une ashère.

17 Et ils firent passer leurs fils et leurs filles par le feu, et ils pratiquèrent la divination, et ils s'adonnèrent aux sortilèges, et ils se vendirent pour faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, pour le provoquer à la colère.

18 Alors l'Éternel fut très irrité contre Israël, et il les ôta de devant sa face. Il ne resta que la seule tribu de Juda.

19 Et Juda non plus ne garda pas les commandements de l'Éternel son Dieu, et ils marchèrent dans les statuts qu'Israël avait établis.

20 Et l'Éternel rejeta toute la descendance d'Israël, et il les humilia, et les livra aux mains des pillards, jusqu'à ce qu'il les ait rejetés de devant sa face.

21 Car Israël s'était séparé de la maison de David, et avait fait roi Jéroboam, fils de Nebath. Et Jéroboam avait détourné Israël loin de1 l'Éternel et avait fait commettre un grand péché aux fils d'Israël2.
1 littéralement : de derrière. 2 littéralement : leur avait fait commettre un grand péché.

22 Et les fils d'Israël marchèrent dans tous les péchés que Jéroboam avait commis. Ils ne s'en détournèrent pas,

23 jusqu'à ce que l'Éternel chasse Israël de devant sa face, comme il l'avait dit par l'intermédiaire1 de tous ses serviteurs les prophètes. Et Israël fut déporté loin de sa terre, en Assyrie, [où il est] jusqu'à ce jour.
1 littéralement : par la main.

Nouvelle population en Palestine – Origine des Samaritains

24 Et le roi d'Assyrie fit venir [des gens] de Babylone, et de Cuth1, et d'Avva, et de Hamath, et de Sepharvaïm, et il [les] fit habiter dans les villes de Samarie, à la place des fils d'Israël. Et ils prirent possession de la Samarie et habitèrent dans ses villes.
1 hébreu : Cutha.

25 Mais il arriva, quand ils commencèrent à y habiter, qu'ils ne craignaient pas l'Éternel, et l'Éternel envoya contre eux des lions qui les tuaient.

26 Et l'on parla au roi d'Assyrie, en disant : « Les nations que tu as déportées et que tu as fait habiter dans les villes de Samarie ne connaissent pas la manière de servir le1 dieu du pays. Et il a envoyé des lions contre elles, et voici, [ces lions] les font mourir parce qu'elles ne connaissent pas la manière de servir le1 dieu du pays. »
1 littéralement : ne connaissent pas le droit du.

27 Alors le roi d'Assyrie donna des ordres, en disant : « Faites aller là-bas l'un des sacrificateurs que vous avez déportés de là-bas. Et qu'il aille y habiter, et qu'il leur enseigne la manière de servir le1 dieu du pays. »
1 littéralement : enseigne le droit du.

28 Et l'un des sacrificateurs qu'on avait déportés de Samarie vint habiter à Béthel, et il leur enseignait comment ils devaient craindre l'Éternel.

29 Mais chaque nation se fit ses dieux, et elles les placèrent dans les maisons des hauts lieux que les Samaritains avaient faites, chaque nation dans ses villes où elle habitait.

30 Et les hommes de Babylone firent Succoth-Benoth, et les hommes de Cuth firent Nergal, et les hommes de Hamath firent Ashima,

31 et les Avviens firent Nibkhaz et Tharthak. Et les Sepharviens brûlaient leurs fils par le feu à Adrammélec et à Anammélec, les dieux de Sepharvaïm.

32 Et ils craignaient l'Éternel et se firent des sacrificateurs des hauts lieux, [pris] parmi toutes les classes [du peuple]1, lesquels offraient [des sacrifices] pour eux dans les maisons des hauts lieux.
1 littéralement : [pris] de toutes leurs extrémités.

33 Ils craignaient l'Éternel et ils servaient leurs dieux selon la coutume1 des nations d'où ils avaient été déportés.

34 Jusqu'à ce jour ils font selon leurs premières coutumes : ils ne craignent pas l'Éternel, et ils n'agissent ni selon leurs statuts et leurs coutumes ni selon la Loi et le commandement que l'Éternel avait prescrits aux fils de Jacob, à qui il donna le nom d' Israël.

35 Or l'Éternel avait fait alliance avec eux et il leur avait donné des ordres, en disant : « Vous ne craindrez pas d'autres dieux, et vous ne vous prosternerez pas devant eux, et vous ne les servirez pas, et vous ne leur sacrifierez pas.

36 Mais l'Éternel seul, qui vous a fait monter du pays d'Égypte par une grande puissance et un bras étendu, lui, vous le craindrez, et vous vous prosternerez devant lui, et vous lui sacrifierez.

37 Et les statuts, et les ordonnances, et la Loi, et le commandement, qu'il a écrits pour vous, vous prendrez garde à les mettre en pratique tous les jours. Et vous ne craindrez pas d'autres dieux.

38 Et vous n'oublierez pas l'alliance que j'ai faite avec vous, et vous ne craindrez pas d'autres dieux.

39 Mais vous ne craindrez que l'Éternel votre Dieu, et lui vous délivrera de la main de tous vos ennemis. »

40 Et ils n'écoutèrent pas, mais ils firent selon leur première coutume.

41 Et ces nations-là craignaient l'Éternel et servaient leurs images sculptées. Leurs fils aussi et les fils de leurs fils font jusqu'à ce jour comme avaient fait leurs pères.

Osée, meurtrier et successeur de Pékakh, sera le dernier roi d'Israël. Le sursis de quelques années accordé par l'Éternel n'a pas été mis à profit. La neuvième année du règne d'Osée marque, avec la prise de Samarie, la déportation de l'ensemble des dix tribus. Mais le Dieu juste n'a pas voulu tirer ce trait final sans établir une fois encore et de manière indiscutable la culpabilité d'Israël. Les versets 7 à 18 constituent l'acte d'accusation irréfutable de l'Éternel vis-à-vis de ce malheureux peuple. Il en sera ainsi plus tard devant le terrible grand trône. Les morts ne seront pas jugés sans que des livres relatant leurs œuvres ne soient ouverts, à leur complète confusion (Apocalypse 20:12-13 ap 20.11-15).

Le roi d'Assyrie a procédé à un échange de populations. Quelle honte de voir dorénavant le beau pays de Canaan occupé à nouveau par des nations idolâtres, même si extérieurement celles-ci apprennent à craindre l'Éternel et ajoutent son culte à celui de leurs divinités! (v. 22 à 34).

Nous sommes ici au moment où, par la bouche du prophète Osée, l'Éternel prononce au sujet d'Israël le solennel «Lo-Ammi»: «Vous n'êtes pas mon peuple», avec la réciproque: «et je ne serai pas à vous» (Osée 1:9 os 1.1-2.2).