2 Samuel 24:15-25

2 Samuel 24:15-25

La peste en Israël – L'ange de l'Éternel dans l'aire d'Arauna

15 Et l'Éternel envoya la peste en Israël depuis le matin jusqu'au temps assigné. Et il mourut 70 000 hommes parmi le peuple, depuis Dan jusqu'à Beër-Shéba.

16 Et l'ange étendit sa main sur Jérusalem pour la détruire. Mais l'Éternel se repentit de ce malheur et dit à l'ange qui détruisait parmi le peuple : Assez ! Retire maintenant ta main ! Or l'ange de l'Éternel était près de l'aire d'Arauna le Jébusien.

17 Et David, quand il vit l'ange qui frappait parmi le peuple, parla à l'Éternel et dit : Voici, moi, j'ai péché, et moi, j'ai commis l'iniquité, mais ces brebis, qu'ont-elles fait ? Que ta main, je te prie, soit sur moi et sur la maison de mon père !

David bâtit un autel à l'Éternel et offre un sacrifice pour arrêter le fléau

18 Et Gad alla vers David, ce jour-là, et il lui dit : Monte, dresse un autel à l'Éternel dans l'aire de battage d'Arauna le Jébusien.

19 Et David monta selon la parole de Gad, comme l'Éternel l'avait commandé.

20 Et Arauna regarda, et il vit le roi et ses serviteurs qui passaient vers lui. Et Arauna sortit [de l'aire] et se prosterna devant le roi, le visage contre terre.

21 Et Arauna dit : Pourquoi le roi mon seigneur vient-il à son serviteur ? Et David dit : Pour acheter de toi l'aire de battage, afin de bâtir un autel à l'Éternel, et pour que le fléau soit arrêté de dessus le peuple.

22 Et Arauna dit à David : Que le roi mon seigneur prenne et offre1 ce qui est bon à ses yeux. Vois, les bœufs seront pour l'holocauste, et les traîneaux de battage et les attelages des bœufs [seront] pour le bois.
1 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; comme en Lév. 14:20 et Juges 6:26 ; 13:16, 19.

23 Tout cela, ô roi, Arauna le donne au roi. Et Arauna dit au roi : [Que] l'Éternel ton Dieu veuille t'avoir pour agréable !

24 Et le roi dit à Arauna : Non, car certainement je [l']achèterai de toi pour son1 prix ; et je n'offrirai2 pas à l'Éternel mon Dieu des holocaustes qui ne coûtent rien. Et David acheta l'aire de battage et les bœufs pour 50 sicles3 d'argent.
1 littéralement : un. 2 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; comme en Lév. 14:20 et Juges 6:26 ; 13:16, 19. 3 1 sicle = 11,4 g environ.

25 Et David bâtit là un autel à l'Éternel, et offrit1 des holocaustes et des sacrifices de prospérités. Et l'Éternel fut propice au pays et le fléau fut retenu loin d'Israël.
1 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; comme en Lév. 14:20 et Juges 6:26 ; 13:16, 19.

Le jugement divin va passer sur le peuple. Et le recensement des hommes de guerre est à peine terminé que leur nombre est déjà réduit par l'épidémie. C'est comme si Dieu disait à David: Il m'appartient d'augmenter ou de diminuer en trois jours ce peuple qu'il t'a fallu près de dix mois pour dénombrer.

Elle est belle, la réponse de David au choix difficile qui lui est imposé: «Que nous tombions... dans les mains de l'Éternel, car ses compassions sont grandes...» (verset 14). Il connaît le cœur de Dieu et, même sous la discipline, sa confiance dans l'amour divin n'est pas ébranlée. Cette confiance ne sera pas déçue. Une fois encore, le péché de l'homme est l'occasion pour Dieu de montrer les merveilleuses ressources de Sa miséricorde et de Son pardon. «Assez» — dit-Il — lorsque le fruit qu'il attendait est produit dans les cœurs.

Un sacrifice est offert. Et l'aire d'Arauna achetée par le roi deviendra, ainsi que nous le verrons, l'emplacement du temple.

David ne veut pas présenter à l'Éternel «des holocaustes qui ne coûtent rien». Nous pensons à l'offrande de Marie dans l'Évangile. Elle a tenu à apporter un excellent parfum pour montrer le prix que Jésus avait pour elle (Jean 12:3 j 12.1-8).