2 Samuel 23:13-39

2 Samuel 23:13-39

13 Et 3 des 30 chefs descendirent et vinrent au temps de la moisson vers David, dans la caverne d'Adullam, tandis qu'une troupe de Philistins avait dressé son camp dans la vallée des Rephaïm.

14 Et David était alors dans le lieu fortifié et un poste des Philistins se trouvait alors à Bethléhem.

15 Et David eut un désir et dit : Qui me fera boire de l'eau du puits de Bethléhem qui est à la porte [de la ville] ?

16 Et les 3 hommes forts forcèrent le passage à travers le camp des Philistins, et ils puisèrent de l'eau du puits de Bethléhem qui est à la porte [de la ville], et ils la prirent et l'apportèrent à David. Mais David1 ne voulut pas la boire et il en fit une libation à l'Éternel.
1 littéralement : il.

17 Et il dit : Loin de moi, Éternel, que je fasse cela ! N'est-ce pas le sang des hommes qui sont allés au péril de leur vie ? Et il ne voulut pas la boire. Ces 3 hommes forts firent cela.

18 Et Abishaï, frère de Joab, fils de Tseruïa, était chef des trois. Il leva sa lance contre 300 hommes qu'il tua. Et il eut un nom parmi les trois.

19 Ne fut-il pas le plus honoré des trois ? Et il fut leur chef, mais il n'atteignit pas les trois [premiers].

20 Et Benaïa, fils de Jehoïada, fils d'un homme fort, de Kabtseël, [qui avait fait] de nombreux exploits, frappa, lui, 2 lions1 de Moab. Et il descendit et frappa le lion dans une fosse par un jour de neige.
1 ou : héros ; hébreu : ariel, lion de °Dieu.

21 Et c'est lui qui frappa un homme égyptien qui était de grande apparence et l'Égyptien avait dans sa main une lance. Et il descendit vers lui avec un bâton, et arracha la lance de la main de l'Égyptien, et le tua avec sa propre lance.

22 Voilà ce que fit Benaïa, fils de Jehoïada. Et il eut un nom parmi les 3 hommes forts.

23 Il fut plus honoré que les trente, mais il n'atteignit pas les trois [premiers]. Et David lui donna une place dans ses audiences privées.

24 Asçaël, frère de Joab, était [l'un] des trente ; Elkhanan, fils de Dodo, de Bethléhem ;

25 Shamma le Harodite ; Élika le Harodite ;

26 Hélets le Paltite ; Ira, fils d'Ikkesh le Thekohite ;

27 Abiézer l'Anathothite ; Mebunnaï le Hushathite ;

28 Tsalmon l'Akhokhite ; Maharaï le Netophathite ;

29 Héleb, fils de Baana le Netophathite ; Itthaï, fils de Ribaï, de Guibha des fils de Benjamin ;

30 Benaïa le Pirhathonite ; Hiddaï, des Torrents de Gaash ;

31 Abi-Albon l'Arbathite ; Azmaveth le Barkhumite ;

32 Éliakhba le Shaalbonite ; Bené-Jashen ; Jonathan ;

33 Shamma l'Hararite ; Akhiam, fils de Sharar l'Ararite ;

34 Éliphéleth, fils d'Akhasbaï, fils d'un Maacathien ; Éliam, fils d'Akhitophel le Guilonite ;

35 Hetsra, le Carmélite ; Paaraï l'Arbite ;

36 Jighal, fils de Nathan, de Tsoba ; Bani le Gadite ;

37 Tsélek l'Ammonite ; Nakharaï le Beérothien, qui portait les armes de Joab, fils de Tseruïa ;

38 Ira le Jéthrien ; Gareb le Jéthrien ;

39 Urie le Héthien. En tout [ils étaient] 37.

Nous avons ici le «livre d'or» des compagnons du roi. Ils ont jadis combattu et souffert avec lui. Maintenant ils règnent aussi avec lui (2 Timothée 2:12 2tm 2.10-13). Page glorieuse où chaque nom, chaque exploit, est fidèlement consigné! C'est ainsi que rien ne sera oublié de tout ce que le Seigneur nous aura permis de faire pour Lui. N'a-t-Il pas promis: «Celui qui aura donné à boire seulement un verre d'eau fraîche à l'un de ces petits,... ne perdra certainement pas sa récompense»? (Matthieu 10:42 mt 10.37-42). Considérons l'expédition des trois hommes courageux au puits de Bethléhem; ils risquent leur vie pour un peu d'eau fraîche! Le moindre désir du chef qu'ils aiment mérite à leurs yeux un tel sacrifice. «Ces trois hommes forts firent cela» (verset 17). Sommes-nous prêts, par amour pour un Maître plus grand, à des actes de dévouement?

Le Seigneur évalue exactement la difficulté de ce qui est fait pour Lui: Tuer deux lions est un exploit déjà peu ordinaire, mais que la neige rendait plus pénible encore pour le courageux Benaïa. Eh bien, ce mauvais temps est mentionné spécialement!

Vient ensuite la liste des noms de ces héros. Tous sont là, précieux au cœur du roi, oui tous, y compris le fidèle Urie (verset 39). En revanche, malgré toute son activité, Joab n’y figure pas, alors que celui qui portait ses armes s’y trouve (v. 37)!