2 Samuel 22:33-51

2 Samuel 22:33-51

33 °Dieu est ma puissante forteresse et il aplanit parfaitement ma voie.

34 Il rend mes pieds semblables à ceux des biches et me fait tenir debout sur mes lieux élevés.

35 Il enseigne mes mains à combattre et mes bras tendent un arc de bronze.

36 Et tu m'as donné le bouclier de ton salut et ta grande bonté m'a fait grandir.

37 Tu as mis au large mes pas sous moi et les chevilles de mes pieds n'ont pas chancelé.

38 J'ai poursuivi mes ennemis, et je les ai détruits, et je ne suis pas revenu avant de les avoir exterminés.

39 Et je les ai exterminés, je les ai massacrés, et ils ne se sont pas relevés, mais ils sont tombés sous mes pieds.

40 Et tu m'as entouré de force pour le combat, tu as courbé sous moi ceux qui s'élevaient contre moi.

41 Et tu as fait que mes ennemis m'ont tourné le dos, et ceux qui me haïssaient, je les ai détruits.

42 Ils regardaient mais il n'y avait pas de sauveur, [ils regardaient] vers l'Éternel mais il ne leur a pas répondu.

43 Et je les ai brisés menu comme la poussière de la terre ; comme la boue des rues, je les ai écrasés, je les ai foulés aux pieds.

44 Et tu m'as délivré des querelles de mon peuple ; tu m'as gardé pour être à la tête des nations ; un peuple que je ne connaissais pas me servira.

45 Les fils de l'étranger ont fait semblant [de se soumettre] à moi1 ; dès qu'ils ont entendu de leur oreille, ils m'ont obéi.
1 c.-à-d. : m'ont rendu une obéissance forcée (ou feinte) ; comme en Deut. 33:29.

46 Les fils de l'étranger ont dépéri et ils sont sortis de leurs forteresses en tremblant1.
1 ou : ont tremblé dans leurs châteaux forts.

47 L'Éternel est vivant et que mon Rocher soit béni ! Et que Dieu, le rocher de mon salut, soit exalté,

48 Le °Dieu qui m'a donné des vengeances et qui a amené les peuples sous moi,

49 Et qui m'a fait sortir du milieu de mes ennemis. Tu m'as élevé au-dessus de ceux qui se dressaient1 contre moi, tu m'as délivré de l'homme violent.

1 littéralement : se lèvent.

50 C'est pourquoi, Éternel, je te célébrerai parmi les nations et je chanterai des cantiques à [la gloire de] ton nom.

51 [C'est lui] qui a donné de grandes délivrances à son roi et qui use de bonté envers son oint, envers David et envers sa descendance, pour toujours.

Nous avons vu dans ce cantique de la délivrance ce qui concerne David et en même temps le croyant; puis ce qui concerne Christ dont David est le «type». Il nous reste à considérer le côté de Dieu. «Quant à Dieu, sa voie est parfaite...» ainsi commence le verset 31. Jésus désire que nous connaissions l'Auteur de Sa délivrance (relire versets 17, 18 2s 22.14-32 — voir Psaume 40:3 ps 40.1-6). Voyez quel a été Son premier message aux disciples par Marie sitôt après Sa résurrection (comparer: Psaume 22:23 ps 22.20-25; et Jean 20:17 j 20.11-18). C'est comme s'il leur avait dit: Le Père qui m'aime, le Dieu puissant qui m'a délivré, devient votre Père, votre Dieu. Il vous aime aussi et, par Sa même grande puissance, vous délivre avec moi du pouvoir de Satan et de la mort.

Les versets 33 et suivants nous montrent Dieu également puissant pour soutenir dans leur marche et dans leurs combats ceux qui se confient en Lui. Il a ainsi conduit Jésus, dont la confiance a été totale.

Et la fin de ce cantique s'ouvre sur l'avenir. Il nous montre ce que Dieu fera pour briser définitivement les ennemis de Christ sur la terre, pour placer les peuples sous Sa domination et L'établir enfin comme Roi sur tout l'univers.