2 Samuel 22:20-32

2 Samuel 22:20-32

20 Et il me fit sortir au large, il me délivra, parce qu'il prenait son plaisir en moi.

21 L'Éternel m'a récompensé selon ma justice, il m'a rendu selon la pureté de mes mains.

22 Car j'ai gardé les voies de l'Éternel et je ne me suis pas détourné méchamment de mon Dieu.

23 Car toutes ses ordonnances ont été devant moi et je ne me suis pas écarté de ses statuts.

24 Et j'ai été intègre envers lui et je me suis gardé de mon iniquité.

25 Et l'Éternel m'a rendu selon ma justice, selon ma pureté devant ses yeux.

26 Avec celui qui use de grâce, tu uses de grâce, avec l'homme intègre, tu te montres intègre,

27 Avec celui qui est pur, tu te montres pur, et avec le pervers, tu es inflexible1.
1 c.-à-d. : tu le rencontres avec une volonté adverse.

28 Et tu sauveras le peuple affligé, mais tes yeux sont sur les prétentieux, [et] tu les abaisses.

29 Car toi, Éternel, tu es ma lampe, et l'Éternel illumine mes ténèbres.

30 Car avec toi, je me précipite sur une troupe, avec mon Dieu, je franchis une muraille.

31 Quant à °Dieu1, sa voie est parfaite ; la parole de l'Éternel est pure2 ; il est un bouclier pour tous ceux qui mettent leur confiance en lui.
1 hébreu : El. 2 littéralement : affinée (par le feu).

32 Car qui est °Dieu, si ce n'est l'Éternel ? Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu ?

Les délivrances que Dieu nous accorde (et d'abord notre salut) ne dépendent pas de nos mérites, mais de Sa grâce seule. Au contraire, quand il s'agit de Son Fils, il y avait en Lui une telle excellence que Dieu ne pouvait pas ne pas Le délivrer. Entre tous les hommes, Christ est le seul qui ait, si l'on peut dire, mérité Sa résurrection.

À ceux qui contemplaient Jésus sur la croix, Son abandon paraissait un signe de la réprobation de Dieu. Les moqueurs hochaient la tête: «Qu'il le délivre, car il prend son plaisir en lui» (Psaume 22:9 ps 22.8-11) ou «... s'il tient à lui» (Matthieu 27:43 mt 27.41-44). Dieu a relevé ce défi en ressuscitant Jésus. Et le Fils, qui connaît le cœur de Son Père, répond au-delà de la mort: «Il me délivra parce qu'Il prenait Son plaisir en moi» (v. 20).

Suivent les motifs merveilleux que Jésus a donnés à Dieu pour trouver Son plaisir en Lui: Sa justice et la pureté de Ses actions (versets 21, 25), Sa fidélité (verset 22), Son obéissance (verset 23), Sa sainteté (verset 24), Sa grâce (verset 26), Sa dépendance (versets 29, 30), Sa confiance (verset 31); en résumé: Sa perfection (verset 24). En vérité, le regard du Père pouvait se poser avec une entière satisfaction sur «l'homme parfait» (verset 26).