2 Samuel 21:12-22

2 Samuel 21:12-22

12 Et David alla, et prit les os de Saül et les os de Jonathan son fils, de chez les habitants1 de Jabès de Galaad. Ceux-ci les avaient enlevés secrètement de la place de Beth-Shan, où les Philistins les avaient suspendus, le jour où les Philistins avaient frappé Saül à Guilboa.
1 littéralement : maîtres, possesseurs.

13 Et il emporta de là les os de Saül et les os de Jonathan son fils. Et l'on recueillit les os de ceux qui avaient été pendus,

14 et on les enterra avec les os de Saül et de Jonathan son fils, dans le pays de Benjamin, à Tséla, dans le tombeau de Kis son père. Et on fit tout ce que le roi avait commandé. Et après cela, Dieu fut propice au pays.

Guerre victorieuse contre les Philistins

15 Et il y eut encore une guerre des Philistins contre Israël. Et David descendit, et ses serviteurs avec lui, et ils se battirent avec les Philistins. Mais David était fatigué

16 et Jishbi-Benob, qui était l'un des enfants de Rapha1, pensa frapper David. (Le poids de sa lance était de 300 sicles2 de bronze, et il était revêtu d'une [armure] neuve.)
1 nom d'un géant célèbre, à mettre en rapport avec les Rephaïm ; voir Deut. 2:11, 20 ; 3:11. 2 littéralement : poids ; 1 sicle = 11,4 g environ.

17 Mais Abishaï, fils de Tseruïa, le secourut, et frappa le Philistin, et le tua. Alors les hommes de David lui firent ce serment, en disant : Tu ne sortiras plus avec nous pour la guerre et tu n'éteindras pas la lampe d'Israël.

18 Et il arriva, après cela, qu'il y eut encore un combat à Gob avec les Philistins. Alors Sibbecaï le Hushathite frappa Saph qui était l'un des enfants de Rapha.

19 Et il y eut encore un combat à Gob avec les Philistins. Et Elkhanan, fils de Jaaré-Oreguim le Bethléhémite, frappa Goliath le Guitthien. Et le bois de sa lance était comme l'ensouple des tisserands.

20 Et il y eut encore un combat à Gath. Et il y avait [là] un homme de haute stature qui avait 6 doigts aux mains et 6 orteils aux pieds, en tout1 24. Et lui aussi était né de Rapha.
1 littéralement : en nombre.

21 Et il outragea Israël, mais Jonathan, fils de Shimha, frère de David, le frappa.

22 Ces 4 [hommes] étaient nés de Rapha, à Gath, et ils tombèrent par la main de David et par la main de ses serviteurs.

Une nouvelle fois David honore la mémoire de Saül et de ses descendants. Il veille personnellement à leur ensevelissement.

Puis Dieu nous trace encore une page glorieuse. Quatre ennemis redoutables, fils du géant Rapha, ont surgi. Ils ont été abattus l'un après l'autre par les compagnons de David. Celui-ci a donné l'exemple à ses hommes en triomphant le premier du vrai Goliath, le plus grand et le plus dangereux de tous les adversaires. Il leur a montré ce que peut la confiance en Dieu. Le grand combat de la croix n'est plus à recommencer. Satan est vaincu. Mais si nous sommes disciples de Christ, des combats seront aussi placés devant nous. En contraste avec David ici, notre Seigneur est toujours avec nous et n'est jamais fatigué. Il nous donnera la victoire puisque c'est pour Son nom, et pour Sa gloire que nous luttons — souvent par la prière simple et persévérante de la foi. Et ces ennemis, d'apparence souvent si effrayante et monstrueuse, s'enfuiront comme une ombre devant le Nom tout-puissant de Jésus avec lequel nous nous présentons. Connaissons-nous par expérience l'invincible pouvoir de ce nom de Jésus?