2 Samuel 19:32-44

2 Samuel 19:32-44

David récompense Barzillaï

32 Et Barzillaï le Galaadite descendit de Roguelim et passa le Jourdain avec le roi pour prendre congé de lui près du Jourdain.

33 Et Barzillaï était très vieux, âgé de 80 ans, et il avait entretenu le roi pendant qu'il habitait à Mahanaïm, car il était un homme très riche.

34 Et le roi dit à Barzillaï : Passe avec moi et je t'entretiendrai auprès de moi à Jérusalem.

35 Et Barzillaï dit au roi : Combien seront les jours des années de ma vie pour que je monte avec le roi à Jérusalem ?

36 Je suis aujourd'hui âgé de 80 ans ; puis-je distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais ? Ton serviteur peut-il apprécier le goût de ce que je mange et de ce que je bois ? Puis-je encore entendre la voix des chanteurs et des chanteuses ? Et pourquoi ton serviteur serait-il encore à la charge du roi mon seigneur ?

37 Ton serviteur passera pour un peu [de temps] le Jourdain avec le roi. Et pourquoi le roi me donnerait-il cette récompense ?

38 Que ton serviteur s'en retourne, je te prie, afin que je meure dans ma ville, auprès du tombeau de mon père et de ma mère. Mais voici ton serviteur Kimham ; qu'il passe avec le roi mon seigneur et fais-lui ce qui sera bon à tes yeux.

39 Et le roi dit : Kimham passera avec moi et je lui ferai ce qui sera bon à tes yeux. Et tout ce que tu voudras de moi, je te le ferai.

40 Et tout le peuple passa le Jourdain et le roi passa. Et le roi embrassa Barzillaï et le bénit. Et Barzillaï1 s'en retourna dans son lieu.
1 littéralement : il.

41 Et le roi passa à Guilgal et Kimham passa avec lui. Et tout le peuple de Juda ainsi que la moitié du peuple d'Israël firent passer le roi.

Dispute entre les hommes d'Israël et ceux de Juda

42 Et voici, tous les hommes d'Israël vinrent vers le roi et dirent au roi : Pourquoi nos frères, les hommes de Juda, t'ont-ils enlevé et ont-ils fait passer le Jourdain au roi, et à sa maison, et à tous les hommes de David avec lui ?

43 Et tous les hommes de Juda répondirent aux hommes d'Israël : Parce que le roi nous est proche. Et pourquoi y a-t-il chez vous cette colère à cause de cela ? Avons-nous mangé quelque chose qui soit venu du roi ou nous a-t-il fait des cadeaux ?

44 Et les hommes d'Israël répondirent aux hommes de Juda et dirent : Nous avons dix parts sur le roi et nous avons aussi en David plus [de droits] que vous. Et pourquoi nous avez-vous méprisés ? Et notre parole n'a-t-elle pas été la première pour ramener notre roi ? Et la parole des hommes de Juda fut plus dure que la parole des hommes d'Israël.

Barzillaï était un de ces hommes dévoués que la fin du chapitre 17 2s 17.27-29 nous a montrés employant pour le peuple les richesses dont il disposait (1 Tim. 6:17, 18 1tm 6.17-19). David ne l'a pas oublié. Et le grand Roi qui viendra dans Sa gloire se souviendra aussi des «bénis de Son Père». Il pourra leur dire au jour des récompenses: «J'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger...» (Matthieu 25:34, 35 mt 25.31-40).

Plein de délicatesse, Barzillaï ne veut pas être à la charge du roi, mais il lui confie Kimham son fils. C'est le plus cher désir des parents chrétiens de voir leurs enfants suivre le Seigneur pour être pris en charge et bénis par Lui. Et David promet à Barzillaï: «Tout ce que tu voudras de moi, je te le ferai» (verset 39; comparer Jean 14:14 j 14.12-14 où le Seigneur dit aux siens: «Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai»).

David repasse maintenant le Jourdain. Il va jouir de nouveau de Canaan, image du ciel, dont il avait été privé quelque temps à cause de son péché. Pour l'enfant de Dieu, il en est de même. Toute faute le prive de la joie présente du ciel et il lui faut refaire les étapes du chemin, repasser «le Jourdain» (la mort), s'arrêter à Guilgal (le jugement de soi-même), pour pouvoir retrouver l’heureuse communion avec le Seigneur.