1 Samuel 17:1-16

1 Samuel 17:1-16

Le Philistin Goliath défie l'armée d'Israël

17 Et les Philistins rassemblèrent leurs armées1 pour faire la guerre, et ils se rassemblèrent à Soco qui appartient à Juda, et ils dressèrent leur camp entre Soco et Azéka, à Éphès-Dammim.
1 ou : camps.

2 Et Saül et les hommes d'Israël se rassemblèrent, et dressèrent leur camp dans la vallée d'Éla1, et ils se rangèrent en bataille contre les Philistins.
1 ou : du Térébinthe.

3 Et les Philistins se tenaient sur1 la montagne, d'un côté, et Israël se tenait sur1 la montagne, de l'autre côté, et la vallée était entre eux.2
1 plutôt : vers. 2 date : environ 1065 av. J.-C.

4 Et un champion [de l'armée] sortit du camp des Philistins. Son nom était Goliath. Il était de Gath [et] sa hauteur était de 6 coudées1 et un empan1.
1 1 coudée = 2 empans = 44,45 cm environ.

5 Et il avait un casque en bronze sur sa tête et était revêtu d'une cotte de mailles à écailles. Et le poids de la cotte de mailles était de 5 000 sicles1 de bronze.
1 1 sicle = 11,4 g environ.

6 Et il avait des jambières en bronze aux jambes1 et un javelot en bronze entre ses épaules.
1 littéralement : pieds.

7 Et le bois de sa lance était comme l'ensouple des tisserands et le fer de sa lance pesait 600 sicles de fer. Et celui qui portait son bouclier marchait devant lui.

8 Et il se tenait là, et criait vers les troupes rangées d'Israël, et leur disait : Pourquoi sortez-vous pour vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas le Philistin et vous, des serviteurs de Saül ? Choisissez pour vous un homme et qu'il descende vers moi !

9 S'il est capable de combattre avec moi et qu'il me tue, alors nous serons vos serviteurs. Mais si moi, j'ai l'avantage sur lui et que je le tue, alors c'est vous qui serez nos serviteurs et qui nous servirez.

10 Et le Philistin dit : Moi, j'ai outragé aujourd'hui les troupes rangées d'Israël ! Donnez-moi un homme et nous combattrons ensemble.

11 Et Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, et ils furent effrayés et eurent une grande peur.

David est envoyé au camp d'Israël par son père

12 Et David était fils de cet homme éphratien de Bethléhem de Juda, dont le nom était Isaï ; et il avait 8 fils. Et cet homme, aux jours de Saül, était vieux, avancé en âge parmi les hommes.

13 Et les 3 fils aînés d'Isaï étaient partis, ils avaient suivi Saül à la guerre. Et les noms de ses 3 fils qui étaient partis pour la guerre étaient Éliab le premier-né, et Abinadab le1 2e, et Shamma le 3e.
1 littéralement : son.

14 Et David était le plus jeune et les 3 aînés avaient suivi Saül.

15 Et David allait chez Saül, puis il revenait pour faire paître le petit bétail de son père à Bethléhem.

16 Et le Philistin s'avançait matin et soir, et il se présenta [ainsi pendant] 40 jours.

Voici à nouveau les Philistins rassemblés contre Israël. Et cette fois ils disposent d'un atout magistral: un champion extraordinaire, haut d’environ trois mètres, revêtu d'une armure de 57 kilos; un colosse si formidable que sa vue suffit à frapper ses ennemis de terreur. C'est Goliath! Plein d'orgueil, il s'avance entre les lignes et met au défi quiconque de s'opposer à lui en combat singulier. Et non seulement aucun adversaire ne se présente, mais chaque fois, chez les Israélites, c'est une fuite éperdue; chaque fois c'est l'occasion pour le géant d'outrager les armées de l'Éternel, et par voie de conséquence, l’Éternel lui-même. Goliath nous rappelle ce qui est dit du Léviathan: «Quand il se lève, les plus puissants ont peur, ils s'enfuient, saisis d'épouvante» (Job 41:17 jb 41.14-17). Et surtout il nous fait penser à cet «homme fort» dont parle le Seigneur Jésus (Marc 3:27 mc 3.22-30): Satan lui-même qui, par la crainte de la mort, exerce une domination cruelle sur les hommes, cherchant à en faire définitivement ses esclaves (verset 9).

Pendant ce temps David va et vient, de son troupeau à la cour du roi, aussi à l'aise ici que là, belle image de Jésus dans Son humilité et Son dévouement inlassable.