1 Samuel 8:1-22

1 Samuel 8:1-22

Les anciens d'Israël demandent un roi

8 Et il arriva, lorsque Samuel devint vieux, qu'il établit ses fils comme juges sur Israël.

2 Et le nom de son fils premier-né était Joël et le nom de son second [fils], Abija ; ils étaient juges à Beër-Shéba.

3 Mais ses fils ne marchaient pas dans ses voies, et ils étaient attirés par le gain malhonnête, et prenaient des pots-de-vin, et faisaient fléchir le jugement1.
1 ou : droit.

4 Et tous les anciens d'Israël se rassemblèrent et vinrent à Samuel à Rama.

5 Et ils lui dirent : « Voici, toi, tu es vieux, et tes fils ne marchent pas dans tes voies. Maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme toutes les nations. »

6 Et la chose fut mauvaise aux yeux de Samuel, qu'ils aient dit : « Donne-nous un roi pour nous juger. » Et Samuel pria l'Éternel.

7 Et l'Éternel dit à Samuel : « Écoute la voix du peuple dans tout ce qu'ils te diront. Car ce n'est pas toi qu'ils ont rejeté, mais c'est moi qu'ils ont rejeté, afin que je ne règne pas sur eux.

8 Selon toutes les actions qu'ils ont commises, depuis le jour où je les ai fait monter d'Égypte, jusqu'à ce jour — et ils m'ont abandonné et ont servi d'autres dieux — ainsi agissent-ils aussi à ton égard.

9 Et maintenant, écoute leur voix. Seulement tu les avertiras sérieusement et tu leur annonceras les prérogatives du roi qui régnera sur eux. »

10 Et Samuel dit toutes les paroles de l'Éternel au peuple qui lui demandait un roi.

11 Et il dit : « Voici quelles seront les prérogatives du roi qui régnera sur vous. Il prendra vos fils, et les mettra pour lui sur son char et parmi ses cavaliers, et ils courront devant son char.

12 Et [il les prendra] pour s'en faire des chefs de milliers et des chefs de cinquantaines, et pour labourer ses champs, et pour récolter sa moisson, et pour faire ses instruments de guerre et l'équipement de ses chars.

13 Et il prendra vos filles comme parfumeuses, et comme cuisinières, et comme boulangères.

14 Et il prendra vos champs, et vos vignes, et vos oliviers, les meilleurs, et il les donnera à ses serviteurs.

15 Et il prendra la dîme de vos semences et de vos vignes, et il la donnera à ses eunuques1 et à ses serviteurs.
1 aussi : officiers de cour, chambellans.

16 Et il prendra vos serviteurs, et vos servantes, et les meilleurs de vos jeunes gens, et vos ânes, et il les emploiera pour ses travaux.

17 Il prendra la dîme de votre petit bétail et vous serez ses serviteurs.

18 Et en ce jour-là vous crierez à cause de votre roi que vous vous serez choisi, mais l'Éternel ne vous répondra pas en ce jour-là. »

19 Mais le peuple refusa d'écouter la voix de Samuel et ils dirent : « Non, mais il y aura un roi sur nous,

20 et nous serons, nous aussi, comme toutes les nations. Et notre roi nous jugera, et sortira devant nous, et conduira nos guerres. »

21 Et Samuel écouta toutes les paroles du peuple et les rapporta aux oreilles de l'Éternel.

22 Et l'Éternel dit à Samuel : « Écoute leur voix et établis un roi sur eux. » Et Samuel dit aux hommes d'Israël : « Allez-vous-en, chacun dans sa ville. »

Les fils de Samuel, comme ceux d'Éli, n'ont pas marché dans les voies de leur père. Voilà qui est sérieux à considérer pour tous les enfants de parents chrétiens. Pour jouir de la faveur de Dieu, il ne suffit pas, comme le pensaient les Juifs, d'avoir un Abraham pour père (Matthieu 3:9 mt 3.7-12).

À présent le peuple vient au prophète avec une demande qui le chagrine profondément. Il voudrait un roi, comme toutes les nations. Vouloir être comme tout le monde! Au fond c'est souvent aussi notre désir, car nous n'aimons guère nous faire remarquer. Ne pas agir comme ceux qui nous entourent entraîne généralement des moqueries, de l'incompréhension, des accusations d'orgueil. Pourtant, si «nous sommes maintenant enfants de Dieu» (1 Jean 3:2 1j 3.1-3), cela même établit entre nous et notre entourage, une différence fondamentale, une différence qui en entraînera beaucoup d'autres: l'inconverti n'accepte pas l'autorité de Dieu, tandis que le croyant reconnaît au contraire Jésus Christ comme son Maître et son Seigneur.

Samuel est chargé d'avertir le peuple de ceci: alors que l'Éternel était un Souverain qui comblait Ses sujets de Ses largesses, le roi qu'il désire sera exigeant et son régime sévère.