1 Samuel 6:14-21; 7:1

1 Samuel 6:14-21; 7:1

14 Et le chariot entra dans le champ de Josué, le Beth-Shémite, et il s'arrêta là. Et il y avait là une grande pierre. Alors ils fendirent le bois du chariot et offrirent les vaches en holocauste à l'Éternel.

15 Puis les Lévites descendirent l'arche de l'Éternel, et le coffret qui était avec elle, dans lequel étaient les objets en or, et ils les mirent sur la grande pierre. Et les hommes de Beth-Shémesh offrirent ce jour-là des holocaustes et1 des sacrifices à l'Éternel.
1 littéralement : et sacrifièrent.

16 Et les 5 princes des Philistins virent cela et s'en retournèrent à Ékron ce jour-là.

17 Et voici les tumeurs en or que les Philistins rendirent à l'Éternel comme offrande pour le délit : pour Asdod une, pour Gaza une, pour Askalon une, pour Gath une, pour Ékron une.

18 Et [il y avait aussi] les souris en or, selon le nombre de toutes les villes des Philistins, [appartenant] aux 5 princes, depuis les villes fortifiées jusqu'aux villages ouverts1. Et [ils les amenèrent] jusqu'à la grande [pierre d']Abel, sur laquelle ils posèrent l'arche de l'Éternel. Elle2 est jusqu'à ce jour dans le champ de Josué, le Beth-Shémite.
1 c.-à-d. : sans murailles. 2 c.-à-d. : la grande pierre.

19 Et l'Éternel1 frappa des hommes de Beth-Shémesh, car ils regardèrent dans l'arche de l'Éternel. Et il frappa 70 hommes [sur les] 50 000 hommes du peuple2. Et le peuple se lamenta, parce que l'Éternel avait frappé le peuple d'un grand coup.
1 littéralement : il. 2 on peut comprendre aussi : 50 070 hommes.

20 Alors les hommes de Beth-Shémesh dirent : « Qui peut tenir devant l'Éternel, ce Dieu saint ? Et vers qui montera-t-il1 [en partant] de chez nous ? »
1 ou : elle ; c.-à-d. : l'arche.

21 Et ils envoyèrent des messagers aux habitants de Kiriath-Jéarim, en disant : « Les Philistins ont ramené l'arche de l'Éternel. Descendez [et] faites-la monter vers vous ! »

7 Et les hommes de Kiriath-Jéarim vinrent, et firent monter l'arche de l'Éternel, et l'amenèrent dans la maison d'Abinadab, sur la colline1. Et ils sanctifièrent Éléazar son fils pour garder l'arche de l'Éternel.
1 ou : à Guibha.

Les habitants de Beth-Shémesh ont l'honneur de recevoir l'arche. Mais ils se permettent d'en soulever le propitiatoire (le couvercle) et Dieu les punit sévèrement (comparer Nombres 4:20 nb 4.17-20). Avertissement pour nous quant au saint respect dû à la personne de Jésus. Dieu ne tolère à Son sujet aucune curiosité profane.

Hélas, devant la punition, les Beth-Shémites réagissent comme les Philistins, souhaitant se défaire de cette arche trop sainte pour eux.

Certains chrétiens ressemblent à ces hommes. Plutôt que de se juger et de mettre en ordre leurs affaires, ils préfèrent éloigner le Seigneur de leur pensée et de leur vie. Sa présence les gêne. N'est-ce pas triste?

Mais Dieu nous présente maintenant ceux qui, au contraire, sont heureux de Le recevoir. Les habitants de Kiriath-Jéarim accueillent l'arche et la placent dans la maison d'Abinadab sur la colline.

Nos pensées vont de nouveau vers Jésus. Tandis que Son peuple Le rejetait; Il n'avait pas un lieu où reposer Sa tête, mais dans une certaine occasion, une femme nommée Marthe Le reçut dans sa maison (Luc 10:38 lc 10.38-42). Maison d'Abinadab, maison de Béthanie: joie et bénédiction pour celui qui ouvre sa porte, joie pour l'Hôte divin qui y est honoré! (Apoc. 3:20 ap 3.14-22).