Ruth 4:7-22

Ruth 4:7-22

7 Or c'était autrefois [une coutume] en Israël, à propos du rachat et de l'échange, que, pour confirmer toute affaire, l'un ôtait sa sandale et la donnait à l'autre. C'était là une coutume1 en Israël.
1 littéralement : témoignage, attestation.

8 Et celui qui avait le droit de rachat dit à Boaz : Achète pour toi ! Et il ôta sa sandale.

9 Et Boaz dit aux anciens et à tout le peuple : Vous êtes témoins aujourd'hui que j'ai acheté de la main de Naomi tout ce qui était à Élimélec, et tout ce qui était à Kilion et à Makhlon,

10 et aussi que je me suis acquis pour femme Ruth la Moabite, la femme de Makhlon, pour relever le nom du défunt sur son héritage, afin que le nom du défunt ne soit pas retranché du milieu de ses frères et de la porte de sa ville1. Vous en êtes témoins aujourd'hui !
1 littéralement : son lieu.

11 Et tout le peuple qui était à la porte [de la ville] et les anciens dirent : [Nous en sommes] témoins ! Que l'Éternel rende la femme qui entre dans ta maison comme Rachel et Léa qui toutes deux ont bâti la maison d'Israël ! Et deviens puissant dans Éphrata et fais-toi un nom dans Bethléhem !

12 Et que, de la descendance1 que l'Éternel te donnera de cette jeune femme, ta maison soit comme la maison de Pérets, que Tamar donna à Juda !
1 littéralement : semence.

Boaz épouse Ruth – Naissance d'Obed

13 Et Boaz prit Ruth et elle fut sa femme. Et il alla vers elle, et l'Éternel lui donna de concevoir, et elle donna naissance à un fils.

14 Et les femmes dirent à Naomi : Béni soit l'Éternel qui ne t'a pas laissé manquer aujourd'hui d'un homme1 qui ait le droit de rachat ! Et que son nom soit nommé en Israël !
1 « homme » se rapporte au fils de Ruth.

15 Et il sera pour toi un restaurateur de ton âme et un soutien de ta vieillesse ! Car ta belle-fille qui t'aime l'a mis au monde, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils.

16 Et Naomi prit l'enfant, et le mit sur sa poitrine, et elle lui tint lieu de nourrice.

17 Et les voisines lui donnèrent un nom, en disant : Un fils est né à Naomi ! Et elles l'appelèrent du nom d'Obed1. Ce fut le père d'Isaï, père de David.
1 Obed : qui sert.

Ancêtres de David

18 Et voici les générations de Pérets : Pérets engendra Hetsron ;

19 et Hetsron engendra Ram ; et Ram engendra Amminadab ;

20 et Amminadab engendra Nakhshon ; et Nakhshon engendra Salma ;

21 et Salmon engendra Boaz ; et Boaz engendra Obed ;

22 et Obed engendra Isaï ; et Isaï engendra David.

Les noms dans la Bible ont quelquefois une signification intéressante. Il en est ainsi dans ce livre de Ruth. Nous avons vu Naomi: mes délices, devenir Mara: amertume (ch. 1 v. 20 rt 1.19-21). Makhlon, premier mari de Ruth, signifie: défaillance, grande faiblesse; tandis que Boaz (son deuxième époux), veut dire au contraire: en lui est la force (voir 1 Rois 7:21 1r 7.21-22). Ruth, enfin, peut se traduire (entre autre) par satisfaite (1 Tim. 6:6 1tm 6.3-6). Quel nom magnifique!

Lié par nature à un état de misère et de faiblesse totale, le pécheur est introduit par grâce dans une relation avec Christ, l'Homme céleste en qui est la force et qui seul peut pleinement le satisfaire. Et cette grâce est encore soulignée par le fait que le Moabite n'avait pas le droit d'entrer dans la congrégation de l'Éternel (Deutéronome 23:4 dt 23.3-4). Eh bien, non seulement Ruth est introduite en Israël, mais elle fera partie de la famille des princes de Juda. Mère d’Obed qui signifie celui qui sert, elle deviendra l'arrière-grand-mère de David et prendra place dans la généalogie du Seigneur Jésus. C'est la même grâce qui aujourd'hui encore fait entrer, sans qu'il y ait aucun droit, un pécheur dans la famille de Dieu, en lui donnant un Rédempteur.