Ruth 2:17-23; 3:1-13

Ruth 2:17-23; 3:1-13

17 Et elle glana dans le champ jusqu'au soir, et elle battit ce qu'elle avait glané, et il y eut environ un épha1 d'orge.
1 1 épha = 22 litres environ.

18 Puis elle le chargea [sur elle], et vint à la ville, et sa belle-mère vit ce qu'elle avait glané. Et elle sortit ce qu'elle avait laissé de reste après avoir été rassasiée1 et elle le lui donna.
1 voir verset 14.

19 Et sa belle-mère lui dit : « Où as-tu glané aujourd'hui et où as-tu travaillé ? Béni soit celui qui s'est intéressé1 à toi ! » Et elle raconta à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé, et elle dit : « Le nom de l'homme chez qui j'ai travaillé aujourd'hui est Boaz. »
1 littéralement : regarder attentivement.

20 Et Naomi dit à sa belle-fille : « Qu'il soit béni de l'Éternel, [Lui] qui n'a pas abandonné sa bonté envers les vivants et envers les morts ! » Puis Naomi lui dit : « L'homme nous est proche parent, il est un de ceux qui ont sur nous le droit de rachat. »

21 Et Ruth la Moabite dit : « Il m'a même dit : "Tiens-toi près de mes jeunes hommes jusqu'à ce qu'ils aient achevé toute ma moisson." »

22 Et Naomi dit à Ruth sa belle-fille : « Il est bon, ma fille, que tu sortes avec ses jeunes filles et qu'on ne te rencontre pas dans un autre champ. »

23 Alors elle se tint auprès des jeunes filles de Boaz pour glaner jusqu'à ce que la moisson des orges et la moisson des blés soient achevées. Et elle habitait avec sa belle-mère.

Ruth passe la nuit aux pieds de Boaz dans l'aire de battage

3 Et Naomi sa belle-mère lui dit : « Ma fille, ne te chercherai-je pas du repos afin que tu sois heureuse ?

2 Et maintenant, Boaz, dont tu as suivi les jeunes filles, n'est-il pas notre parent ? Voici, cette nuit, il vanne les orges dans l'aire de battage.

3 Alors lave-toi, et oins-toi, et mets sur toi tes habits, et descends dans l'aire. Ne te fais pas connaître à l'homme jusqu'à ce qu'il ait achevé de manger et de boire.

4 Et lorsqu'il se couchera, alors tu remarqueras le lieu où il se couche, et tu iras découvrir ses pieds, et tu te coucheras. Et lui, il te fera connaître ce que tu devras faire. »

5 Et elle lui dit : « Tout ce que tu as dit, je le ferai. »

6 Alors elle descendit dans l'aire de battage et fit selon tout ce que sa belle-mère lui avait ordonné.

7 Et Boaz mangea et but, et son cœur devint gai, et il alla se coucher à l'extrémité du tas [de gerbes]. Et elle vint tout doucement, et découvrit ses pieds, et se coucha.

8 Et il arriva, au milieu de la nuit, que l'homme eut peur, et se retourna, et voici, une femme était couchée à ses pieds.

9 Et il dit : « Qui es-tu ? » Et elle dit : « Je suis Ruth ta servante. Et étends ton aile sur ta servante1, car tu as le droit de rachat. »
1 cette formule revient à dire : Prends-moi pour femme.

10 Et il dit : « Sois bénie de l'Éternel, ma fille ! Tu as montré plus de bonté à la fin qu'au commencement en ce que tu n'es pas allée après les jeunes gens, pauvres ou riches.

11 Et maintenant, ma fille, ne crains pas ! Tout ce que tu [me] dis, je le ferai pour toi, car toute la porte1 de mon peuple sait que tu es une femme vertueuse.
1 c.-à-d. : la porte de la ville, là où l'on rendait la justice et traitait les affaires.

12 Et maintenant, il est bien vrai que j'ai le droit de rachat. Mais toutefois, il y en a un qui a le droit de rachat [et qui est] plus proche que moi.

13 Passe [ici] la nuit et s'il arrive [ce] matin qu'il veuille te racheter, c'est bien, qu'il rachète ! Mais s'il ne désire pas te racheter, alors [aussi vrai que] l'Éternel est vivant, je te rachèterai, moi ! Reste couchée jusqu'au matin. »

En Israël, lors de la moisson, les coins du champ devaient être laissés au pauvre, à l'étranger et à la veuve qui viendraient pour glaner (Lév. 23:22 lv 23.22; Deut. 24:19 dt 24.17-19). Ruth a par conséquent un triple droit pour profiter de cette disposition de la grâce. Glaner nous parle de l'activité nécessaire pour que notre âme soit nourrie de ce que le Seigneur Jésus donne. Et souvent c'est avec l'aide des serviteurs de Dieu qui nous permettent de mieux entrer dans Ses pensées. Cela demande quelque effort, mais le Seigneur, vrai Boaz, ne sera pas en reste et donnera «bonne mesure tassée et secouée et qui débordera...» (Luc 6:38 lc 6.36-38). Ruth bat sa récolte et la rapporte à la maison. Faisons profiter les nôtres des biens excellents que le Seigneur nous a fait trouver dans Sa Parole.

Nous avons remarqué le dévouement de Ruth à l'égard de Naomi. Admirons maintenant sa soumission envers sa belle-mère. Jeunes filles, quels exemples Ruth vous donne! Elle fait tout ce que lui demande Naomi qui, de son côté, pense au repos et au bonheur de sa fille (ch. 3 v. 1). Où trouver ce repos et ce bonheur sinon aux pieds de Boaz, figure d'un plus grand que lui? Combien sont venus à Jésus fatigués et chargés et ont trouvé le repos de leur âme! (Matthieu 11:28-29 mt 11.28-30).