Juges 18:17-31; 19:1-30; 20: 1-48; 21:1-25

Juges 18:17-31; 19:1-30; 20: 1-48; 21:1-25

17 Et les 5 hommes qui étaient allés pour explorer le pays montèrent, entrèrent là, [et] prirent l'image sculptée, et l'éphod, et les théraphim, et l'image en métal fondu. Et le sacrificateur se tenait à l'entrée de la porte [de la ville], ainsi que les 600 hommes qui avaient leurs armes de guerre à la ceinture.

18 Et ceux-là1 entrèrent dans la maison de Michée et prirent l'image taillée, l'éphod, et les théraphim, et l'image en métal fondu. Et le sacrificateur leur dit : Que faites-vous ?
1 c.-à-d. : les 5 hommes.

19 Et ils lui dirent : Tais-toi, mets ta main sur ta bouche, et viens avec nous, et sois pour nous un père et un sacrificateur. Vaut-il mieux pour toi d'être sacrificateur de la maison d'un homme seul, ou d'être sacrificateur d'une tribu et d'une famille en Israël ?

20 Et le cœur du sacrificateur s'en réjouit, et il prit l'éphod, et les théraphim, et l'image sculptée, et il s'en alla au milieu du peuple.

21 Et ils se tournèrent, et s'en allèrent, et mirent devant eux les petits enfants, et les troupeaux, et les choses précieuses.

22 Quand ils furent loin de la maison de Michée, les hommes qui étaient dans les maisons voisines de celle de Michée furent rassemblés à grands cris, et ils poursuivirent les fils de Dan.

23 Et ils appelèrent les fils de Dan, et ceux-ci tournèrent leurs visages, et dirent à Michée : Qu'as-tu, pour que tu aies rassemblé [ces gens] ?

24 Et il dit : Vous avez pris mes dieux que j'ai faits, et le sacrificateur, et vous vous en êtes allés. Et que me reste-t-il ? Et comment me dites-vous : Qu'as-tu ?

25 Mais les fils de Dan lui dirent : Ne fais pas entendre ta voix au milieu de nous, de peur que des hommes amers ne se jettent sur vous, et que tu n'y perdes ta vie et la vie de ta maison.

26 Et les fils de Dan allèrent leur chemin. Et Michée vit qu'ils étaient trop forts pour lui, et il se retourna, et revint à sa maison.

27 Et eux prirent ce que Michée avait fait, et le sacrificateur qu'il avait, et ils vinrent à Laïs, vers un peuple tranquille et confiant, et ils les frappèrent par le tranchant de l'épée, et brûlèrent leur ville par le feu.

28 Et il n'y eut personne qui l'ait délivrée, car elle était loin de Sidon et ils n'avaient de relations avec personne. Elle était dans la vallée qui est vers Beth-Rehob. Et ils construisirent la ville et y habitèrent.

29 Et ils appelèrent la ville du nom de Dan, d'après le nom de Dan leur père qui était né d'Israël. Mais, au commencement, le nom de la ville était Laïs.

30 Et les fils de Dan dressèrent pour eux l'image sculptée. Et Jonathan, fils de Guershom, fils de Moïse1, lui et ses fils, furent sacrificateurs pour la tribu des Danites, jusqu'au jour de la déportation [des habitants] du pays.
1 certains copistes en ont fait « Manassé » pour ne pas associer Moïse avec un idolâtre..

31 Et ils dressèrent pour eux l'image sculptée de Michée, [celle] qu'il avait faite, pendant tout le temps1 où la maison de Dieu fut à Silo.
1 littéralement : tous les jours.

Le péché des Benjaminites de Guibha

19 Et il arriva en ces jours-là, quand il n'y avait pas de roi en Israël,1 qu'un Lévite, qui séjournait à l'extrémité de la montagne d'Éphraïm, prit pour concubine une femme de Bethléhem de Juda.
1 date : environ 1400 av. J.-C.

2 Et sa concubine lui étant infidèle se prostitua et le quitta pour s'en aller à la maison de son père, à Bethléhem de Juda. Et elle fut là un certain temps, quatre mois1.
1 ou : un an [et] quatre mois.

3 Et son mari se leva et alla vers elle pour parler à son cœur, afin de la ramener. Et il avait avec lui son serviteur1 et deux ânes. Et elle le fit entrer dans la maison de son père et, quand le père de la jeune femme le vit, il se réjouit de le rencontrer.
1 littéralement : jeune homme.

4 Et son beau-père, le père de la jeune femme, le retint et il resta avec lui trois jours. Et ils mangèrent, et burent, et passèrent la nuit là.

5 Et il arriva, le quatrième jour, qu'ils se levèrent de bonne heure le matin. Et comme il se levait pour s'en aller, le père de la jeune femme dit à son gendre : Fortifie ton cœur avec un morceau de pain et après, vous vous en irez.

6 Et ils s'assirent, et mangèrent, et burent, tous les deux. Et le père de la jeune femme dit à l'homme : Consens, je te prie, à passer [ici] la nuit et que ton cœur se réjouisse.

7 Et l'homme se leva pour s'en aller, mais son beau-père insista auprès de lui, et il revint et passa [encore] la nuit là.

8 Et le cinquième jour, il se leva de bonne heure le matin pour s'en aller. Mais le père de la jeune femme dit : Je te prie, fortifie ton cœur. Et ils s'attardèrent jusqu'à ce que le jour ait baissé1, et ils mangèrent tous les deux.
1 c.-à-d. : ait passé midi.

9 Et l'homme se leva pour s'en aller, lui, et sa concubine, et son serviteur1. Et son beau-père, le père de la jeune femme, lui dit : Tu vois que le jour a baissé, que le soir approche. Je vous prie, passez la nuit. Voici, le jour décline, passe ici la nuit et que ton cœur se réjouisse. Et demain vous vous lèverez de bonne heure pour [aller] votre chemin et tu t'en iras à ta tente.
1 littéralement : jeune homme.

10 Mais l'homme ne voulut pas passer la nuit, et il se leva, et s'en alla. Et il arriva jusque devant Jébus qui est Jérusalem, et, avec lui, les deux ânes bâtés et sa concubine avec lui.

11 Ils étaient tout près de Jébus et le jour avait beaucoup baissé. Et le serviteur1 dit à son maître : Allons, je te prie, et détournons-nous vers cette ville des Jébusiens, et passons-y la nuit.
1 littéralement : jeune homme.

12 Mais son maître lui dit : Nous ne nous détournerons pas vers une ville d'étrangers, laquelle n'est pas parmi les fils d'Israël, mais nous passerons jusqu'à Guibha.

13 Et il dit à son serviteur1 : Viens, et approchons-nous d'un de ces endroits, et passons la nuit à Guibha ou à Rama.
1 littéralement : jeune homme.

14 Et ils passèrent [plus loin] et marchèrent. Et le soleil se coucha, comme ils étaient près de Guibha qui appartient à Benjamin.

15 Et ils se détournèrent pour entrer [et] pour passer la nuit à Guibha. Et il entra et s'assit sur la place de la ville. Et il n'y eut personne qui les reçoive dans sa maison pour passer la nuit.

16 Et voici, sur le soir, un homme âgé venait des champs, de son travail. Et l'homme était de la montagne d'Éphraïm et séjournait à Guibha, mais les hommes du lieu étaient Benjaminites.

17 Et il leva les yeux et vit le voyageur sur la place de la ville. Et l'homme âgé [lui] dit : Où vas-tu et d'où viens-tu ?

18 Et il lui dit : Nous passons de Bethléhem de Juda jusqu'à l'extrémité de la montagne d'Éphraïm. Je suis de là, et je suis allé à Bethléhem de Juda, et j'ai à faire avec1 la maison de l'Éternel. Et il n'y a personne qui me reçoive dans sa maison.
1 littéralement : je marche avec.

19 Et pourtant j'ai de la paille et du fourrage pour nos ânes, et j'ai aussi du pain et du vin pour moi, et pour ta servante, et pour le jeune homme qui est avec tes serviteurs. Rien ne nous manque.

20 Et l'homme âgé lui dit : Que la paix soit avec toi ! Seulement, que tous tes besoins soient à ma charge, mais ne passe pas la nuit sur la place.

21 Et il le fit entrer dans sa maison et donna le fourrage aux ânes. Et ils lavèrent leurs pieds, et mangèrent, et burent.

22 Pendant qu'ils étaient en train de se réjouir1, voici, les hommes de la ville, des hommes fils de Bélial2, entourèrent la maison, frappant violemment à la porte. Et ils parlèrent à l'homme âgé, maître de la maison, en disant : Fais sortir l'homme qui est entré dans ta maison, afin que nous ayons des relations avec lui3.
1 littéralement : Comme leur cœur était joyeux. 2 ou : d'iniquité. 3 littéralement : nous le connaissions.

23 Et le maître de la maison sortit vers eux et leur dit : Non, mes frères, ne faites pas [ce] mal, je vous prie ! Puisque cet homme est entré dans ma maison, ne faites pas cette infamie !

24 Voici ma fille qui est vierge, et sa concubine. Laissez-moi les faire sortir, et vous les déshonorerez, et vous leur ferez ce qu'il vous plaira1. Mais à cet homme, ne faites pas cette chose infâme.
1 littéralement : ce qui sera bon à vos yeux.

25 Mais ces gens ne voulurent pas l'écouter. Et l'homme saisit sa concubine et la leur amena dehors. Et ils eurent des relations avec elle1 et abusèrent d'elle toute la nuit jusqu'au matin. Et ils la renvoyèrent au lever de l'aurore.
1 littéralement : la connurent.

26 Et comme le matin arrivait, la femme vint et tomba à l'entrée de la maison de l'homme chez qui était son seigneur, [et y resta] jusqu'à ce qu'il fasse jour.

27 Et son seigneur se leva le matin, et ouvrit la porte de la maison, et sortit pour aller son chemin. Et voici, la femme, sa concubine, était tombée à l'entrée de la maison, ses mains sur le seuil.

28 Et il lui dit : Lève-toi et allons-nous-en ! Mais personne ne répondit. Et l'homme la prit sur son âne, et se leva, et s'en alla vers son lieu.

29 Et il entra dans sa maison, et prit le couteau, et saisit sa concubine, et la partagea selon ses os en 12 morceaux qu'il envoya dans tout le territoire d'Israël.

30 Et il arriva que tous ceux qui virent cela, dirent : Jamais chose pareille n'a eu lieu ni ne s'est vue, depuis le jour où les fils d'Israël sont montés du pays d'Égypte jusqu'à ce jour. Pensez à cela, consultez-vous et parlez !

Guerre punitive contre la tribu de Benjamin

20 Et tous les fils d'Israël sortirent, depuis Dan jusqu'à Beër-Shéba, ainsi que le pays de Galaad. Et la communauté se réunit comme un seul homme vers l'Éternel, à Mitspa.

2 Et les chefs1 de tout le peuple, de toutes les tribus d'Israël, se présentèrent à l'assemblée du peuple de Dieu, 400 000 fantassins tirant l'épée.
1 littéralement : les angles ; ou : les [pierres d']angle.

3 Et les fils de Benjamin apprirent que les fils d'Israël étaient montés à Mitspa. Et les fils d'Israël dirent : Parlez ! Comment ce mal est-il arrivé ?

4 Alors le Lévite, le mari de la femme tuée, répondit et dit : J'étais venu à Guibha, qui est à Benjamin, moi et ma concubine, pour passer la nuit.

5 Et les hommes1 de Guibha se sont dressés2 contre moi et ont entouré de nuit la maison à cause de moi. Ils avaient l'intention de me tuer, et ils ont abusé de ma concubine, et elle est morte.
1 littéralement : maîtres, possesseurs. 2 littéralement : se sont levés.

6 Et j'ai saisi ma concubine, et je l'ai coupée en morceaux, et je l'ai envoyée dans toutes les campagnes de l'héritage d'Israël. Car ils ont commis une énormité et une infamie en Israël.

7 Voici, vous tous, fils d'Israël, délibérez, et donnez ici [votre] avis !

8 Et tout le peuple se leva comme un seul homme, en disant : Aucun de nous n'ira à sa tente et aucun de nous ne se retirera dans sa maison.

9 Et maintenant, voici ce que nous ferons à Guibha : nous la traiterons selon ce que le sort décidera1.
1 littéralement : contre elle, selon le sort ; ou : [nous monterons] contre elle, [ceux choisis] par le sort.

10 Et nous prendrons 10 hommes sur 100 de toutes les tribus d'Israël, et 100 sur 1 000, et 1 000 sur 10 000. Ils prendront des provisions pour le peuple, afin que, à leur arrivée, on traite Guibha1 de Benjamin selon toute l'infamie qu'elle a commise en Israël.
1 hébreu : Guéba ; ici et verset 33.

11 Et tous les hommes d'Israël se rassemblèrent contre la ville, unis comme un seul homme.

12 Et les tribus d'Israël envoyèrent des hommes dans toutes les familles1 de Benjamin, en disant : Quel est ce mal qui est arrivé au milieu de vous ?
1 littéralement : tribus.

13 Et maintenant, livrez-nous ces hommes, fils de Bélial1, qui sont à Guibha, et nous les ferons mourir et nous ôterons2 le mal du milieu d'Israël. Mais [les fils de] Benjamin ne voulurent pas écouter la voix de leurs frères, les fils d'Israël.
1 ou : d'iniquité. 2 ôter, littéralement : brûler.

14 Et les fils de Benjamin, [venant] de leurs villes, se rassemblèrent à Guibha pour partir en guerre contre les fils d'Israël.

15 Et en ce jour-là furent dénombrés les fils de Benjamin qui vinrent de leurs villes, [soit] 26 000 hommes tirant l'épée, sans les habitants de Guibha, lesquels furent dénombrés, [soit] 700 hommes d'élite.

16 De tout ce peuple, il y avait 700 hommes d'élite qui étaient gauchers1. Tous ceux-là lançaient avec la fronde une pierre contre un cheveu et ne [le] manquaient pas.
1 littéralement : fermés quant à leur main droite.

17 Et les hommes d'Israël furent dénombrés — sauf Benjamin — [soit] 400 000 hommes tirant l'épée, tous des hommes de guerre.

18 Et les fils d'Israël1 se levèrent, et montèrent à Béthel2, et interrogèrent Dieu, et dirent : Qui de nous montera le premier pour livrer bataille aux fils de Benjamin ? Et l'Éternel dit : Juda [montera] le premier.
1 littéralement : ils. 2 ou : à la maison de °Dieu.

19 Et les fils d'Israël se levèrent le matin, et dressèrent leur camp contre Guibha.

20 Et les hommes d'Israël sortirent en guerre contre Benjamin, et les hommes d'Israël se rangèrent en bataille contre eux devant Guibha.

21 Et les fils de Benjamin sortirent de Guibha, et en ce jour-là, ils étendirent morts1 par terre 22 000 hommes d'Israël.
1 littéralement : ils détruisirent.

22 Et le peuple, les hommes d'Israël, se fortifièrent, et se rangèrent de nouveau en bataille au lieu où ils s'étaient rangés le 1er jour.

23 Et les fils d'Israël montèrent, et ils pleurèrent devant l'Éternel jusqu'au soir, et ils interrogèrent l'Éternel, en disant : M'approcherai-je de nouveau pour livrer bataille aux fils de Benjamin mon frère ? Et l'Éternel dit : Montez contre lui.

24 Et les fils d'Israël s'avancèrent contre les fils de Benjamin, le 2e jour.

25 Et Benjamin sortit de Guibha à leur rencontre, le 2e jour, et de nouveau ils étendirent morts1 par terre 18 000 hommes des fils d'Israël, tous tirant l'épée.
1 littéralement : ils détruisirent.

26 Et tous les fils d'Israël et tout le peuple montèrent, et vinrent à Béthel1, et pleurèrent, et se tinrent là devant l'Éternel, et jeûnèrent ce jour-là jusqu'au soir. Et ils offrirent2 des holocaustes et des sacrifices de prospérités devant l'Éternel.
1 ou : à la maison de °Dieu. 2 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; voir Lév. 14:20.

27 Et les fils d'Israël interrogèrent l'Éternel. Et c'est là que se trouvait l'arche de l'alliance de Dieu en ces jours-là,

28 et Phinées, fils d'Éléazar, fils d'Aaron, se tenait devant elle1, en ces jours-là. Et ils dirent : Sortirai-je encore de nouveau pour livrer bataille aux fils de Benjamin mon frère, ou cesserai-je ? Et l'Éternel dit : Montez, car demain je les livrerai entre tes mains.
1 ou : Lui ; c.-à-d. : l'Éternel.

29 Et Israël plaça des embuscades contre Guibha, tout autour.

30 Et les fils d'Israël montèrent le 3e jour contre les fils de Benjamin, et ils se rangèrent contre Guibha, comme les autres fois.

31 Et les fils de Benjamin sortirent à la rencontre du peuple. Ils furent attirés loin de la ville, et commencèrent à frapper quelques-uns du peuple, lesquels furent tués comme les autres fois, environ 30 hommes d'Israël, sur les routes, dont l'une monte à Béthel, et l'autre à Guibha, par1 la campagne.
1 ou : dans.

32 Et les fils de Benjamin dirent : Ils sont battus devant nous comme la 1re fois. Mais les fils d'Israël dirent : Fuyons et nous les attirerons loin de la ville, sur les routes.

33 Et tous les hommes d'Israël se levèrent de leur lieu et se regroupèrent à Baal-Thamar. Et l'embuscade d'Israël s'élança de son lieu, de la prairie de Guibha1.
1 hébreu : Guéba.

34 Et 10 000 hommes d'élite de tout Israël vinrent contre Guibha et la bataille fut rude. Et ceux [de Benjamin] ne savaient pas que le malheur les atteignait.

35 Et l'Éternel battit Benjamin devant Israël et les fils d'Israël étendirent morts1 en ce jour-là 25 100 hommes de Benjamin, tous tirant l'épée.
1 littéralement : détruisirent.

36 Et les fils de Benjamin virent qu'ils étaient battus. Or les hommes d'Israël cédèrent du terrain à ceux de Benjamin, car ils avaient confiance dans l'embuscade qu'ils avaient placée contre Guibha.

37 Et l'embuscade se hâta et se jeta sur Guibha. Et l'embuscade se porta en avant et frappa toute la ville par le tranchant de l'épée.

38 Et le signal convenu entre les hommes d'Israël et [ceux de] l'embuscade était qu'ils fassent monter de la ville une épaisse colonne de fumée.

39 Et les hommes d'Israël se retournèrent dans la bataille. Et Benjamin avait commencé à frapper à mort environ 30 hommes parmi les hommes d'Israël, car ils disaient : Certainement il est complètement battu devant nous comme lors de la 1re bataille.

40 Et quand l'incendie commença à monter de la ville comme une colonne de fumée, Benjamin regarda1 derrière lui, et voici, toute la ville montait [en fumée] vers les cieux.
1 littéralement : se tourna.

41 Et les hommes d'Israël se retournèrent et les hommes de Benjamin furent épouvantés, car ils virent que le malheur les avait atteints.

42 Et ils tournèrent le dos devant les hommes d'Israël, vers le chemin du désert, et la bataille les serra de près. Et ceux qui sortirent des villes les détruisirent au milieu d'eux.

43 Ils encerclèrent Benjamin, le poursuivirent, l'écrasèrent là où il voulait se reposer1, jusqu'en face de Guibha, vers le soleil levant.
1 littéralement : au lieu de repos ; ou : à Menukha.

44 Et il tomba de Benjamin 18 000 hommes, tous des hommes courageux.

45 Et ils tournèrent le dos et s'enfuirent au désert, vers le rocher de Rimmon. Et [les Israélites] rattrapèrent1 sur les routes 5 000 hommes, et ils les serrèrent de près en les poursuivant jusqu'à Guidhom, et en frappèrent 2 000 hommes.
1 littéralement : glanèrent.

46 Et tous ceux de Benjamin qui tombèrent en ce jour-là furent 25 000 hommes tirant l'épée, tous des hommes courageux.

47 Et 600 hommes tournèrent le dos et s'enfuirent au désert, vers le rocher de Rimmon, et ils restèrent au rocher de Rimmon 4 mois.

48 Et les hommes d'Israël retournèrent vers les fils de Benjamin et les frappèrent par le tranchant de l'épée, aussi bien les hommes de chaque ville que les bêtes et tout ce qui fut trouvé. Ils livrèrent même au feu toutes les villes qu'ils rencontrèrent.

Rétablissement de la tribu de Benjamin

21 Et les hommes d'Israël firent ce serment à Mitspa, en disant : Aucun de nous ne donnera sa fille pour femme à un Benjaminite.

2 Et le peuple vint à Béthel et ils restèrent là assis jusqu'au soir devant Dieu. Et ils élevèrent leur voix, et pleurèrent amèrement,

3 et dirent : Éternel, Dieu d'Israël, pourquoi ceci est-il arrivé en Israël, qu'il manque aujourd'hui une tribu à Israël ?

4 Et le lendemain, il arriva que le peuple se leva de bonne heure et bâtit là un autel. Et ils offrirent1 des holocaustes et des sacrifices de prospérités.
1 offrir, ici : offrir sur l'autel même ; voir Lév. 14:20.

5 Et les fils d'Israël dirent : Qui, parmi toutes les tribus d'Israël, est celui qui n'est pas monté à l'assemblée, vers l'Éternel ? Car un1 grand serment avait été [fait] contre celui qui ne monterait pas vers l'Éternel, à Mitspa, en disant : Il sera certainement mis à mort.
1 littéralement : le.

6 Et les fils d'Israël se repentirent à l'égard de Benjamin leur frère, et ils dirent : Aujourd'hui, une tribu a été retranchée d'Israël.

7 Que ferons-nous pour ceux qui restent, pour qu'ils aient des femmes, vu que nous avons juré par l'Éternel de ne pas leur donner nos filles pour femmes ?

8 Et ils dirent : Y a-t-il quelqu'un parmi les tribus d'Israël qui ne soit pas monté vers l'Éternel à Mitspa ? Or voici, aucun homme de Jabès de Galaad n'était venu au camp, à l'assemblée.

9 Et le peuple fut dénombré et voici, il n'y avait là aucun homme des habitants de Jabès de Galaad.

10 Et la communauté y envoya 12 000 [hommes] parmi les hommes courageux, et on leur donna cet ordre, en disant : Allez et frappez les habitants de Jabès de Galaad par le tranchant de l'épée, ainsi que les femmes et les enfants.

11 Et voici ce que vous ferez : vous exterminerez tout homme1, ainsi que toute femme qui aura couché avec un homme1.
1 littéralement : mâle.

12 Et ils trouvèrent parmi les habitants de Jabès de Galaad 400 jeunes filles vierges qui n'avaient pas eu de relations avec un homme en couchant avec lui. Et ils les amenèrent dans le camp, à Silo, qui est dans le pays de Canaan.

13 Et toute la communauté envoya [des messagers] parler aux fils de Benjamin qui étaient au rocher de Rimmon et ils leur annoncèrent la paix.

14 Et, en ce temps-là, Benjamin revint, et on leur donna les femmes qu'on avait laissé vivre parmi les femmes de Jabès de Galaad. Mais, [en faisant] ainsi, ils n'en trouvèrent pas assez pour eux.

15 Et le peuple se repentait au sujet de Benjamin, parce que l'Éternel avait fait une brèche dans les tribus d'Israël.

16 Et les anciens de la communauté dirent : Que ferons-nous pour ceux qui restent, pour qu'ils aient des femmes, car les femmes de Benjamin ont été exterminées ?

17 Et ils dirent : Il faut que ceux de Benjamin qui sont rescapés aient une possession, afin qu'une tribu ne soit pas effacée d'Israël.

18 Mais nous, nous ne pouvons pas leur donner des femmes parmi nos filles. Car les fils d'Israël ont juré, en disant : Maudit [soit] celui qui donne une femme à Benjamin !

19 Et ils dirent : Voici, il y a tous les ans une fête à l'Éternel à Silo, qui est au nord de Béthel, à l'est1 de la route qui monte de Béthel à Sichem, et au sud de Lebona.
1 littéralement : au soleil levant.

20 Et ils donnèrent des ordres aux fils de Benjamin, en disant : Allez et mettez-vous en embuscade dans les vignes.

21 Et vous regarderez, et voici, quand les filles de Silo sortiront en chœurs pour danser, alors vous sortirez des vignes et vous enlèverez pour vous, chacun sa femme parmi les filles de Silo, et vous vous en irez dans le pays de Benjamin.

22 Et s'il arrive que leurs pères ou leurs frères viennent nous chercher querelle, nous leur dirons : Usez de grâce envers nous à leur sujet, car nous n'avons pas reçu chacun sa femme par la guerre. Car ce n'est pas vous qui les leur avez données, autrement vous seriez coupables maintenant.

23 Et les fils de Benjamin firent ainsi et enlevèrent des femmes selon le nombre des hommes1, parmi les danseuses dont ils s'étaient emparés. Et ils s'en allèrent, et retournèrent dans leur héritage, et reconstruisirent les villes, et y habitèrent.
1 littéralement : selon leur nombre.

24 Et les fils d'Israël s'en allèrent de là, en ce temps-là, chacun dans sa tribu et dans sa famille. Et ils partirent de là chacun dans son héritage.

25 En ces jours-là, il n'y avait pas de roi en Israël. Chacun faisait ce qui était bon1 à ses yeux.
1 ici, littéralement : droit.

La prise de Laïs n'a rien de commun avec les conquêtes de la foi du temps de Josué. Que voyons-nous chez Dan? Convoitise de «tout ce qui est sur la terre» (verset 10), confiance en sa force en même temps que lâcheté, ingratitude, vol, mauvaise foi et, pour couronner le tout, établissement d'un culte idolâtre. Quel tableau! Et nous passons par-dessus les chapitres suivants (lesquels rendent ce tableau plus sombre encore) pour arriver au dernier verset du livre, répétition du chapitre 17 verset 6: «Chacun faisait ce qui était bon à ses yeux». Cette phrase résume l'état d'Israël au temps des juges. Et elle résume aussi tristement celui de la chrétienté dans nos jours actuels. Si le livre de Josué a été rapproché des «Éphésiens», l'épître qui ressemble le plus au livre des Juges est la 2ème à Timothée (en particulier son chapitre 3). Mais cette succession de hauts et de bas, de chutes et de restaurations, n'est-ce pas aussi trop souvent notre histoire? Soyons gardés de faire ce qui est bon à nos yeux auxquels nous ne pouvons pas nous fier, et appliquons-nous plutôt à faire ce qui est agréable au Seigneur (Éphésiens 5:10 ep 5.6-12; Hébreux 13:21 hb 13.20-21).

Fait bien solennel, Jonathan, petit-fils de Moïse, a donc confirmé ce qu’avait prophétisé son grand-père en Deut. 4:25 dt 4.25-26.