Juges 9:1-25

Juges 9:1-25

Abimélec fait mourir ses 70 frères et devient roi à Sichem

9 Et Abimélec, fils de Jerubbaal, se rendit à Sichem vers les frères de sa mère et il leur parla, ainsi qu'à toute la famille de la maison du père de sa mère, en disant :

2 Dites, je vous prie, aux oreilles de tous les hommes1 de Sichem : Quel est le meilleur pour vous, que 70 hommes, tous fils de Jerubbaal, dominent sur vous, ou qu'un seul homme domine sur vous ? Et souvenez-vous que je suis votre os et votre chair.
1 hommes, proprement : maîtres, possesseurs ; ici et jusqu'au verset 39, chaque fois qu'il est dit « hommes de Sichem ».

3 Et les frères de sa mère dirent pour lui toutes ces paroles aux oreilles de tous les hommes de Sichem. Et leur cœur pencha en faveur d'Abimélec, car ils dirent : Il est notre frère.

4 Et ils lui donnèrent 70 [pièces] d'argent tirées de la maison de Baal-Berith. Et Abimélec embaucha avec cette somme1 des hommes de rien2 et téméraires, et ils le suivirent.
1 littéralement : elle. 2 littéralement : vides.

5 Et il vint à la maison de son père, à Ophra, et tua sur une seule pierre ses frères, les fils de Jerubbaal, [soit] 70 hommes. Mais Jotham, le plus jeune fils de Jerubbaal, resta [en vie], car il s'était caché.

6 Et tous les hommes de Sichem se rassemblèrent, ainsi que toute la maison du Millo1, et ils allèrent établir Abimélec comme roi, près du chêne du monument2 qui est à Sichem.
1 Millo : rempart. 2 selon quelques-uns : du corps de garde.

Parabole de Jotham

7 Et on le rapporta à Jotham. Et il s'en alla et se tint sur le sommet du mont Garizim. Et il éleva la voix, et cria, et leur dit : Écoutez-moi, hommes de Sichem, et Dieu vous écoutera !

8 Les arbres allèrent pour oindre un roi sur eux et ils dirent à l'olivier : Règne sur nous !

9 Mais l'olivier leur dit : Laisserais-je mon huile, par laquelle on honore par moi Dieu et les hommes, et irais-je m'agiter pour les arbres ?

10 Et les arbres dirent au figuier : Viens, toi, règne sur nous !

11 Mais le figuier leur dit : Laisserais-je ma douceur et mon bon fruit, et irais-je m'agiter pour les arbres ?

12 Et les arbres dirent à la vigne : Viens, toi, règne sur nous !

13 Mais la vigne leur dit : Laisserais-je mon vin nouveau qui réjouit Dieu et les hommes, et irais-je m'agiter pour les arbres ?

14 Et tous les arbres dirent au buisson épineux : Viens, toi, règne sur nous !

15 Et le buisson épineux dit aux arbres : Si vraiment vous voulez m'oindre roi sur vous, venez, mettez votre confiance dans mon ombre. Sinon, un feu sortira du buisson épineux et dévorera les cèdres du Liban.

16 Et maintenant, si vous avez agi avec vérité et intégrité1 en établissant Abimélec comme roi, et si vous avez bien agi envers Jerubbaal et envers sa maison, et si vous lui avez fait selon les actes de ses mains
1 ailleurs aussi : perfection ; voir Josué 24:14.

17 (car mon père a combattu pour vous, et a exposé1 sa vie, et vous a délivrés de la main de Madian ;
1 littéralement : jeté devant [lui].

18 et vous vous êtes dressés1 aujourd'hui contre la maison de mon père, et vous avez tué ses fils, 70 hommes, sur une seule pierre, et vous avez établi comme roi Abimélec, fils de sa servante, sur les hommes de Sichem, parce qu'il est votre frère),
1 littéralement : levés.

19 si donc vous avez agi aujourd'hui avec vérité et intégrité1 envers Jerubbaal et envers sa maison, réjouissez-vous en Abimélec et que lui aussi se réjouisse en vous !
1 ailleurs aussi : perfection ; voir Josué 24:14.

20 Mais sinon, qu'un feu sorte d'Abimélec, et qu'il dévore les hommes de Sichem et la maison du Millo ! Et qu'un feu sorte des hommes de Sichem et de la maison du Millo1, et qu'il dévore Abimélec !
1 Millo : rempart.

21 Et Jotham s'échappa, et s'enfuit, et alla à Beër, et y habita, loin d'Abimélec son frère.

Révolte de Sichem contre Abimélec

22 Et Abimélec régna sur Israël [pendant] 3 ans.

23 Et Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélec et les hommes de Sichem. Et les hommes de Sichem agirent de façon perfide envers Abimélec,

24 afin que la violence commise sur les 70 fils de Jerubbaal vienne [sur lui], et que leur sang soit mis sur Abimélec leur frère, qui les avait tués, ainsi que sur les hommes de Sichem qui avaient fortifié ses mains pour tuer ses frères.

25 Et les hommes de Sichem placèrent contre lui des gens en embuscade sur les sommets des montagnes et ils dévalisaient tous ceux qui passaient près d'eux sur le chemin. Et cela fut rapporté à Abimélec.

Ce triste chapitre décrit les progrès rapides et effrayants du déclin. Gédéon avait autrefois sagement refusé pour lui et son fils la domination qui lui était proposée, mais ensuite, la chair reprenant le dessus, il a donné au fils de sa concubine le nom d’Abimélec (mon père est roi — ch. 8 v. 31 jg 8.30-32). Ce dernier, par ruse et par violence s'empare du pouvoir. En contraste, voyez Jotham, le plus jeune des fils de Gédéon, seul réchappé de l’affreux massacre de Sichem. Il n'a pas peur de dire la vérité et rend témoignage aux oreilles de toute une ville, un peu comme son père l'avait fait autrefois en construisant son autel et en renversant celui de Baal.

La parabole du roi des arbres est instructive pour nous. Elle souligne trois choses à ne pas laisser, à garder avec soin:

  1. l'huile ou la graisse de l'olivier, figure du Saint Esprit, seule puissance du chrétien;
  2. la douceur et le bon fruit (du figuier) autrement dit les œuvres de la foi;
  3. le vin nouveau réjouissant Dieu et les hommes, image des joies de la communion avec Dieu et les uns avec les autres.

Accepter de régner ici-bas, autrement dit d'y occuper une place éminente, et de nous agiter pour le monde, ce serait nécessairement abandonner ces trois précieux privilèges. Que le Seigneur nous en garde tous!