Juges 2:6-23

Juges 2:6-23

Mort de Josué

6 Et Josué renvoya le peuple et les fils d'Israël s'en allèrent chacun à son héritage pour prendre possession du pays.

7 Et le peuple servit l'Éternel tous les jours de Josué et tous les jours des anciens dont les jours se prolongèrent après Josué, [ceux] qui avaient vu toute la grande œuvre de l'Éternel, [celle] qu'il avait faite pour Israël.

8 Et Josué, fils de Nun, serviteur de l'Éternel, mourut, âgé de 110 ans.

9 Et on l'enterra dans le territoire de son héritage, à Thimnath-Hérès1, dans la montagne d'Éphraïm, au nord de la montagne de Gaash.
1 plusieurs lisent : Thimnath-Sérakh.

Apostasie et idolâtrie

10 Et toute cette génération fut aussi recueillie vers ses pères. Et après eux se leva une autre génération qui ne connaissait pas l'Éternel ni l'œuvre qu'il avait faite pour Israël.1
1 date : 1427 av. J.-C. environ.

11 Et les fils d'Israël firent ce qui est mal aux yeux de l'Éternel et ils servirent les Baals1.
1 les Baals, au pluriel : nom générique des divinités masculines.

12 Et ils abandonnèrent l'Éternel, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d'Égypte. Et ils marchèrent après d'autres dieux, [pris] parmi les dieux des peuples qui étaient autour d'eux, et ils se prosternèrent devant eux. Et ils provoquèrent l'Éternel à la colère,

13 et abandonnèrent l'Éternel, et servirent Baal1 et Ashtaroth2.
1 Baal : nom du dieu principal des Phéniciens et des Cananéens. 2 ou : les Ashtoreths (les Astartés) ; divinités féminines.

14 Et la colère de l'Éternel s'enflamma contre Israël et il les livra entre les mains de pillards qui pillaient leurs biens. Et il les vendit entre les mains de leurs ennemis d'alentour et ils ne purent plus se maintenir devant leurs ennemis.

15 Partout où ils sortaient, la main de l'Éternel était contre eux pour leur malheur, comme l'Éternel l'avait dit et comme l'Éternel le leur avait juré. Et ils furent dans une grande détresse.

L'Éternel suscite des juges

16 Et l'Éternel suscita des juges et ils les délivrèrent de la main de ceux qui pillaient leurs biens.

17 Mais ils n'écoutèrent même pas leurs juges, car ils se prostituèrent après d'autres dieux et se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent vite du chemin où leurs pères avaient marché en écoutant les commandements de l'Éternel. Ils ne firent pas ainsi.

18 Et quand l'Éternel leur suscitait des juges, l'Éternel était avec le juge et il les délivrait des mains de leurs ennemis pendant tous les jours du juge. Car l'Éternel avait pitié [d'eux], à cause de leur gémissement devant ceux qui les opprimaient et qui les persécutaient1.
1 ou : accablaient.

19 Et il arrivait, lorsque le juge mourait, qu'ils recommençaient à se pervertir plus que leurs pères, en allant après d'autres dieux pour les servir et pour se prosterner devant eux. Ils n'abandonnaient rien de leurs actions et de leur conduite endurcie.

20 Et la colère de l'Éternel s'enflamma contre Israël et il dit : Puisque cette nation a transgressé mon alliance que j'avais prescrite à leurs pères, et qu'ils n'ont pas écouté ma voix,

21 moi non plus, je ne déposséderai plus devant eux aucune des nations1 que Josué a laissées quand il mourut.
1 littéralement : un homme parmi les nations.

22 [C'était] afin d'éprouver par elles Israël, s'ils garderaient ou non la voie de l'Éternel pour y marcher, comme leurs pères l'ont gardée.

23 Et l'Éternel laissa subsister ces nations sans se hâter de les déposséder, et il ne les livra pas entre les mains de Josué.

Les années ayant passé, nous voyons se lever en Israël «une autre génération qui ne connaissait pas l'Éternel ni l'œuvre qu'il avait faite...». Cette génération n'avait pas fait l'expérience de la fidélité de Dieu dans le désert ni de Sa puissance en Canaan.

C’est un exemple sérieux à considérer pour nous qui faisons partie d’une nouvelle génération du peuple de Dieu, enfants de parents chrétiens qui avons «entendu parler» des merveilles que Dieu a faites pour les générations précédentes, mais qui ne connaissons peut-être pas le Seigneur par expérience personnelle.

Hélas, depuis le brillant réveil du 19ème siècle, la pente a été tristement descendue. Les «anciens» dont nous avons entendu parler, s'en sont allés les uns après les autres, et si le Seigneur nous laisse quelques années encore, les plus jeunes d’entre nous auront leur tour de responsabilités à prendre.

«Souvenez-vous de vos conducteurs», recommande Hébreux 13:7 hb 13.7-8. Ils nous ont laissé leur ministère écrit, leur exemple. Imitons par-dessus tout leur foi. Et puis, si eux nous ont quittés, le Seigneur nous reste. Présence suffisante même pour un temps de faiblesse comme celui d'aujourd'hui.