Josué 23:12-16; 24:1-5

Josué 23:12-16; 24:1-5

12 Car si vous retournez en arrière et que vous vous attachiez au reste de ces nations, à celles qui sont restées avec vous, et si vous vous alliez à elles par des mariages et que vous entriez parmi elles et elles parmi vous,

13 sachez certainement que l'Éternel votre Dieu ne continuera pas à déposséder ces nations devant vous. Et elles vous seront un filet, et un piège, et un fouet dans vos côtés, et des épines dans vos yeux, jusqu'à ce que vous ayez péri de dessus ce bon pays1 que l'Éternel votre Dieu vous a donné.
1 littéralement : sol.

14 Et voici, moi, je m'en vais aujourd'hui par le chemin [commun] à toute la terre, et vous savez de tout votre cœur et de toute votre âme qu'il n'est pas tombé un seul mot de toutes les bonnes paroles que l'Éternel votre Dieu a dites à votre sujet. Tout vous est arrivé, il n'en est pas tombé un seul mot.

15 Et il arrivera, comme chaque bonne parole que l'Éternel votre Dieu vous a dite s'est accomplie à votre égard1, que l'Éternel fera ainsi venir sur vous chaque mauvaise parole, jusqu'à ce qu'il vous ait détruits de dessus ce bon pays2 que l'Éternel votre Dieu vous a donné.
1 littéralement : est venue sur vous. 2 littéralement : sol.

16 Lorsque vous aurez transgressé l'alliance de l'Éternel votre Dieu qu'il vous a prescrite, et que vous serez allés et aurez servi d'autres dieux, et que vous vous serez prosternés devant eux, alors la colère de l'Éternel s'enflammera contre vous et vous périrez rapidement de dessus le bon pays qu'il vous a donné.

Josué rassemble le peuple à Sichem pour entendre la parole de l'Éternel

24 Et Josué rassembla toutes les tribus d'Israël à Sichem, et il appela les anciens d'Israël, et ses chefs, et ses juges, et ses magistrats. Et ils se tinrent devant Dieu.

2 Et Josué dit à tout le peuple : Ainsi dit l'Éternel, le Dieu d'Israël : Vos pères — Térakh, père d'Abraham et père de Nakhor — ont habité autrefois de l'autre côté du Fleuve1, et ils ont servi d'autres dieux.
1 c.-à-d. : l'Euphrate.

3 Et j'ai pris votre père Abraham de l'autre côté du Fleuve, et je lui ai fait parcourir tout le pays de Canaan, et j'ai multiplié sa descendance, et je lui ai donné Isaac.

4 Et j'ai donné Jacob et Ésaü à Isaac. Et j'ai donné la montagne de Séhir en possession à Ésaü. Et Jacob et ses fils sont descendus en Égypte.

5 Et j'ai envoyé Moïse et Aaron, et j'ai frappé de fléaux l'Égypte, selon ce que j'ai fait au milieu d'elle. Et ensuite je vous en ai fait sortir.

Par la bouche de Josué, l'Éternel prévient les chefs du peuple des conséquences désastreuses d'un retour en arrière (v. 12). Plusieurs images suggèrent au v. 13 les dangers qui menacent inévitablement ceux qui mondanisent. Le filet commence par faire tomber; le piège attrape et retient; le fouet est l'emblème de la servitude. Enfin les épines dans les yeux, c'est l'aveuglement cruel. Ainsi Samson, pris au piège, perdra successivement avec son nazaréat, ses forces, sa liberté, sa vue et sa vie.

Au ch. 24 Josué convoque tout Israël et commence par rappeler les grands moments de son histoire. Il est pour cela nécessaire qu'il remonte à un lointain passé, non seulement par une référence flatteuse à Abraham dont Israël se réclamait volontiers (Jean 8:33, 39 j 8.31-40), mais jusqu'au père de celui-ci, Térakh qui avait servi des idoles. Josué veut leur dire par là: l'idolâtrie n'est pas seulement le propre des populations arriérées qui vous entourent: elle est dans votre nature. Vous n'êtes pas meilleurs que les autres. Encore une fois, laissons parler l'épître aux Éphésiens: «Vous étiez morts dans vos fautes et dans vos péchés, dans lesquels vous avez marché autrefois, selon le cours de ce monde... et nous étions par nature des enfants de colère, comme aussi les autres». (Éph. 2:1-3 ep 2.1-10).