Josué 13:15-33

Josué 13:15-33

15 Et Moïse donna [une part] à la tribu des fils de Ruben, selon leurs familles.

16 Et leur territoire allait depuis Aroër, qui est sur le bord du torrent de l'Arnon, et la ville qui est au milieu de la vallée1, et tout le plateau près de Médeba ;
1 ou : du torrent.

17 Hesbon et toutes ses villes, qui étaient sur le plateau : Dibon, et Bamoth-Baal1, et Beth-Baal-Méon,
1 Bamoth-Baal : hauts lieux de Baal.

18 et Jahtsa, et Kedémoth, et Méphaath,

19 et Kiriathaïm, et Sibma, et Tséreth-Shakhar dans la montagne de la vallée,

20 et Beth-Péor, et les pentes du Pisga, et Beth-Jeshimoth,

21 et toutes les villes du plateau, et tout le royaume de Sihon, roi des Amoréens, qui régnait à Hesbon. [C'est] Moïse qui le frappa, lui et les princes de Madian : Évi, et Rékem, et Tsur, et Hur, et Réba, seigneurs de Sihon, habitants du pays.

22 Et [en ce qui concerne] Balaam, fils de Béor, le devin, les fils d'Israël l'avaient tué par l'épée [et] il fut parmi leurs victimes.

23 Et la frontière des fils de Ruben fut le Jourdain et [sa] rive. Ce fut là l'héritage des fils de Ruben, selon leurs familles, les villes et leurs hameaux1.
1 ou : enclos ; ou : fermes ; ainsi souvent.

24 Et Moïse donna [une part] à la tribu de Gad, aux fils de Gad, selon leurs familles.

25 Et leur territoire était Jahzer, et toutes les villes de Galaad, et la moitié du pays des fils d'Ammon, jusqu'à Aroër qui est en face de Rabba ;

26 et depuis Hesbon jusqu'à Ramath-Mitspé et Betonim, et depuis Mahanaïm jusqu'à la frontière de Debir ;

27 et, dans la vallée, Beth-Haram, et Beth-Nimra, et Succoth, et Tsaphon, le reste du royaume de Sihon, roi de Hesbon, le Jourdain et [ses] rives, jusqu'à l'extrémité de la mer de Kinnéreth1, de l'autre côté du Jourdain, vers le [soleil] levant.
1 c.-à-d. : Génésareth.

28 Ce fut là l'héritage des fils de Gad, selon leurs familles, les villes et leurs hameaux.

29 Et Moïse donna [une part] à la demi-tribu de Manassé. Et pour la demi-tribu des fils de Manassé, selon leurs familles,

30 leur territoire était, depuis Mahanaïm, tout Basan, tout le royaume d'Og, roi de Basan, et tous les bourgs de Jaïr qui sont en Basan, [soit] 60 villes.

31 Et la moitié de Galaad, et Ashtaroth, et Édréhi, villes du royaume d'Og, en Basan, furent aux fils de Makir, fils de Manassé — à la moitié des fils de Makir, selon leurs familles.

32 C'est là ce que Moïse distribua en héritage dans les plaines de Moab, de l'autre côté du Jourdain, [en face] de Jéricho, vers le [soleil] levant.

33 Mais Moïse ne donna pas d'héritage à la tribu de Lévi. L'Éternel, le Dieu d'Israël, était lui-même leur héritage, comme il le leur avait dit.

Les fils de Ruben, de Gad et la demi tribu de Manassé ont reçu leur part d'héritage avant tous leurs frères. Cette part, nous nous souvenons qu'ils l'ont eux-mêmes choisie, sans attendre que Dieu la leur attribue (Nomb. 32 nb 32.1-5). Importante leçon pour chacun de nous! Que de fois, comme eux, nous n'avons pas su attendre. Nous nous sommes laissés conduire par les circonstances (la région de Basan et de Galaad convenait à l'élevage et ces tribus avaient des troupeaux). Nous avons choisi la solution la plus facile ou bien, par prudence, la première qui se présentait, alors qu'avec un peu de patience nous aurions obtenu une part meilleure: celle que Dieu avait préparée pour nous.

Ces tribus nous apprennent encore une autre leçon: en choisissant les premiers ce qui leur paraissait le meilleur (comme Lot avec Abraham — Gen. 13 gn 13.5-13), les Rubénites et les Gadites montrent leur égoïsme vis-à-vis de leurs frères: Moi d'abord! En effet, ils se sont servis les premiers et leur portion d'héritage, ils la reçoivent avant tous les autres. Mais elle est loin d'être la meilleure comme ils l'avaient pensé. Les premiers deviendront les derniers. Ainsi, le meilleur c'est toujours ce que Dieu nous donne, même s'il nous faut l'attendre un peu.