Josué 13:1-14

Josué 13:1-14

Les territoires restant à conquérir

13 Et Josué était vieux, avancé en âge, et l'Éternel lui dit : Tu es devenu vieux, tu avances en âge, et il reste un très grand pays dont il faut prendre possession.

2 Voici le pays qui reste : tous les districts des Philistins et tout le [territoire des] Gueshuriens,

3 depuis le Shikhor qui est devant l'Égypte, jusqu'à la frontière d'Ékron, vers le nord. Il est réputé appartenir aux Cananéens : cinq princes1 des Philistins, celui de Gaza, et celui d'Asdod, celui d'Askalon, celui de Gath, et celui d'Ékron, et les Avviens.
1 hébreu : seren ; nom donné aux cinq chefs des Philistins.

4 Au sud, [il reste] tout le pays des Cananéens et Méara qui est aux Sidoniens jusqu'à Aphek, jusqu'à la frontière de l'Amoréen ;

5 et le pays des Guibliens et tout le Liban, vers le soleil levant, depuis Baal-Gad, au pied du mont Hermon, jusqu'à l'entrée de Hamath ;

6 tous les habitants de la montagne, depuis le Liban jusqu'à Misrephoth-Maïm, tous les Sidoniens. Moi, je les déposséderai devant les fils d'Israël. Seulement, répartis par le sort [ce pays] en héritage à Israël, comme je te l'ai commandé.

7 Et maintenant, distribue ce pays en héritage aux neuf tribus et à la demi-tribu de Manassé.

Partage du pays à l'est du Jourdain

8 Avec l'autre moitié de Manassé1, les Rubénites et les Gadites ont reçu leur héritage que Moïse leur a donné de l'autre côté du Jourdain, vers le [soleil] levant, selon ce que Moïse, serviteur de l'Éternel, leur a donné,
1 littéralement : Avec lui.

9 depuis Aroër, qui est sur le bord du torrent de l'Arnon, et la ville qui est au milieu de la vallée1, et tout le plateau de Médeba, jusqu'à Dibon ;
1 ou : du torrent.

10 et toutes les villes de Sihon, roi des Amoréens, qui régnait à Hesbon, jusqu'à la frontière des fils d'Ammon ;

11 et Galaad, et le territoire des Gueshuriens et des Maacathiens, et tout le mont Hermon ; et tout Basan, jusqu'à Salca,

12 tout le royaume d'Og, en Basan, qui régnait à Ashtaroth et à Édréhi, [et] qui avait survécu du reste des Rephaïm1. Et Moïse les frappa et les déposséda.
1 ou : des géants.

13 Mais les fils d'Israël ne dépossédèrent pas les Gueshuriens et les Maacathiens ; et Gueshur et Maaca habitent au milieu d'Israël jusqu'à ce jour.

14 À la tribu de Lévi seule, il ne donna pas d'héritage. Les sacrifices de l'Éternel, le Dieu d'Israël, faits par feu, c'est là son héritage, comme il le lui avait dit.

L'Éternel rappelle à Josué qu'il reste un très grand pays à posséder. Les frontières lui avaient été indiquées (ch. 1 v. 4 js 1.1-6). Elles sont faciles à retenir:

  • Au sud: un grand désert;
  • Au nord: une grande montagne, le Liban;
  • À l'est: un grand fleuve, l'Euphrate;
  • Enfin à l'ouest: une grande mer, la Méditerranée.

Le pays à occuper par la foi a également ses frontières qui sont celles du monde tel qu'il se présente pour nous:

  • Aride, sans fruit pour Dieu (le désert);
  • Plein d'orgueil et de vanité (la montagne);
  • Prospère et affairé (le fleuve);
  • Impétueux, sans cesse agité (la mer — Jude 13 jd 1.11-13; És. 57:20 es 57.19-20).

Gardons-nous, chers enfants de Dieu, de franchir ces frontières. Beaucoup l'ont fait par entraînement ou simple curiosité, et la plupart n'en sont jamais revenus. En revanche il reste à l'intérieur des limites «un très grand pays à posséder». Les trésors inépuisables de la Parole, les richesses insondables de Christ attendent que nous nous en emparions, «afin que — selon la prière de l'apôtre — nous soyons capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, et la longueur, et la hauteur, et la profondeur... et de connaître l'amour du Christ...» (Éph. 3:18, 19 ep 3.14-19). Chrétiens, voilà les dimensions infinies de notre héritage en Lui!