Josué 9:1-16

Josué 9:1-16

Coalition contre Israël

9 Et il arriva, lorsque tous les rois qui étaient de l'autre côté du Jourdain1 (dans la montagne, et dans le Bas-Pays, et sur tout le rivage de la grande mer, jusque vers le Liban — le Héthien, et l'Amoréen, le Cananéen, le Phérézien, le Hévien, et le Jébusien) eurent entendu [ces choses],
1 c.-à-d. : du côté ouest du Jourdain.

2 qu'ils se rassemblèrent1 pour faire la guerre à Josué et à Israël, d'un commun accord.
1 littéralement : se réunirent ensemble.

Ruse des Gabaonites et alliance contractée avec eux

3 Et les habitants de Gabaon apprirent ce que Josué avait fait à Jéricho et à Aï,

4 et ils agirent par ruse, eux aussi. Et ils se mirent en route, préparés comme pour un voyage1, et prirent de vieux sacs sur leurs ânes, et de vieilles outres à vin déchirées et recousues,
1 ou : ils allèrent et se firent passer pour des envoyés.

5 et de vieilles sandales rapiécées à leurs pieds, et de vieux habits sur eux. Et tout le pain de leurs provisions était sec [et] en miettes1.
1 selon d'autres : moisi.

6 Et ils allèrent vers Josué, au camp de Guilgal, et ils lui dirent, ainsi qu'aux hommes d'Israël : Nous venons d'un pays éloigné et maintenant, faites alliance avec nous.

7 Et les hommes d'Israël dirent au Hévien : Peut-être que tu habites au milieu de nous et comment ferions-nous alliance avec toi ?

8 Et ils dirent à Josué : Nous sommes tes serviteurs. Et Josué leur dit : Qui êtes-vous et d'où venez-vous ?

9 Et ils lui dirent : Tes serviteurs viennent d'un pays très éloigné, au nom de l'Éternel ton Dieu. Car nous avons entendu sa renommée, et tout ce qu'il a fait en Égypte,

10 et tout ce qu'il a fait aux deux rois des Amoréens qui étaient de l'autre côté du Jourdain1, à Sihon, roi de Hesbon, et à Og, roi de Basan, qui était à Ashtaroth.
1 c.-à-d. : du côté est du Jourdain.

11 Et nos anciens et tous les habitants de notre pays nous ont parlé, en disant : Prenez avec vous des provisions pour la route, et allez à leur rencontre, et dites-leur : Nous sommes vos serviteurs. Et maintenant, faites alliance avec nous.

12 Voici notre pain, il était chaud quand nous l'avons pris de nos maisons comme provision, le jour où nous sommes partis pour aller vers vous. Et maintenant, voici, il est sec et en miettes1.
1 selon d'autres : moisi.

13 Et voici les outres à vin que nous avions remplies neuves, et voici, elles se sont déchirées ; et voici nos habits et nos sandales qui se sont usés à cause de la grande longueur de la route.

14 Et les hommes [d'Israël] prirent de leurs provisions, mais on n'interrogea pas l'Éternel1.
1 littéralement : la bouche de l'Éternel.

15 Et Josué fit la paix avec eux et conclut une alliance avec eux, pour les laisser vivre. Et les princes de la communauté s'obligèrent envers eux par un serment1.
1 littéralement : leur jurèrent.

16 Et il arriva, au bout de trois jours, après avoir fait alliance avec eux, qu'ils apprirent qu'ils étaient leurs voisins et qu'ils habitaient au milieu d'eux.

Tandis que le peuple de Dieu puise sa force dans la dépendance du Seigneur, le monde recherche la sienne dans l'association. Son proverbe: l'union fait la force est à la base de groupements de tout genre, y compris religieux. Voyez ici tous les peuples ennemis se rassembler «pour faire la guerre à Josué et à Israël, d'un commun accord» (v. 2). Quand il s'agit de combattre la vérité, des hommes naturellement en inimitié les uns contre les autres savent se retrouver sur un même terrain. Hérode et Pilate réconciliés se sont rassemblés contre Jésus «avec les nations et les peuples d'Israël» (Luc 23:12 lc 23.6-12; Act. 4:27 ac 4.24-28).

Pendant que la conjuration se forme, absorbant l'attention d'Israël, l'ennemi va surprendre celui-ci par une habile supercherie. Lorsque Satan ne parvient pas à ses fins par la force, il essaie d'autres artifices. Les avances, les flatteries sont souvent le piège dans lequel nous tombons quand nous avons négligé de consulter le Seigneur (v. 14). L'Ennemi, derrière ses agents, voit d'un bon œil une coopération avec les enfants de Dieu et saura se faire aimable pour les tromper sur ses véritables intentions (Esdr. 4:2 ed 4.1-5). Soyons sur nos gardes, car une telle alliance est d'abord une désobéissance, ensuite la porte ouverte à beaucoup d'infidélités (Ex. 34:12, 15, 16 ex 34.10-17).