Josué 7:16-26

Josué 7:16-26

Découverte du coupable (Acan) et sa punition

16 Et Josué se leva de bonne heure le matin. Et il fit approcher Israël selon ses tribus et la tribu de Juda fut désignée.

17 Et il fit approcher les familles de Juda et la famille des Zarkhites fut désignée. Et il fit approcher la famille des Zarkhites, homme par homme, et Zabdi fut désigné.

18 Et il fit approcher sa maison, homme par homme, et Acan, fils de Carmi, fils de Zabdi, fils de Zérakh, de la tribu de Juda, fut désigné.

19 Et Josué dit à Acan : Mon fils, je te prie, donne gloire à l'Éternel, le Dieu d'Israël, et rends-lui hommage ! Et déclare-moi, je te prie, ce que tu as fait. Ne me le cache pas !

20 Et Acan répondit à Josué et dit : En vérité, j'ai péché contre l'Éternel, le Dieu d'Israël, et voici ce que j'ai fait :

21 j'ai vu parmi le butin un beau manteau de Shinhar1, et 200 sicles2 d'argent, et un lingot d'or du poids de 50 sicles. Alors je les ai convoités et je les ai pris. Et voilà, ils sont cachés dans la terre, au milieu de ma tente, et l'argent est dessous.
1 Shinhar : nom ancien de la région de Babylone ; voir Gen. 10:10. 2 1 sicle = 11,4 g environ.

22 Et Josué envoya des messagers qui coururent à la tente, et voici, [le manteau] était caché dans la tente d'Acan1 et l'argent était dessous.
1 littéralement : sa tente.

23 Et ils les prirent du milieu de la tente, et les apportèrent à Josué et à tous les fils d'Israël, et ils les déposèrent devant l'Éternel.

24 Alors Josué et tout Israël avec lui prirent Acan, fils de Zérakh, et l'argent, et le manteau, et le lingot d'or, et ses fils, et ses filles, et ses bœufs, et ses ânes, et son petit bétail, et sa tente, et tout ce qui était à lui, et ils les firent monter dans la vallée d'Acor.

25 Et Josué dit : Pourquoi as-tu causé notre malheur ? L'Éternel causera ton malheur en ce jour. Et tout Israël le lapida avec des pierres. Et ils les brûlèrent au feu et les lapidèrent avec des pierres.

26 Et ils élevèrent sur lui un grand monceau de pierres [qui est resté] jusqu'à ce jour. Et l'Éternel revint de l'ardeur de sa colère. C'est pourquoi on a appelé ce lieu-là du nom de vallée d'Acor1 jusqu'à ce jour.
1 Acor : attirer le malheur, troubler.

Pour le jugement comme pour le combat, Josué se lève de bonne heure. L'affaire doit être réglée sans retard. Quand Dieu a éclairé notre conscience, il ne faut pas laisser traîner les choses. On procède au tirage au sort et le filet se resserre autour du malheureux coupable. Enfin le doigt de Dieu se dirige vers lui. «Acan... fut désigné» (v. 18). Quoi de plus terrible que d'être démasqué ainsi par Dieu lui-même? Lors du dernier souper avec ses disciples, Jésus leur désigna le traître en tendant à Judas le morceau après l'avoir trempé (Jean 13:26 j 13.21-30).

«Mon fils — dit Josué — donne gloire à l'Éternel». La gloire de Dieu exige toujours la vérité entière. Alors Acan raconte sa triste histoire. C'est celle de toutes les convoitises, telles que Jacques nous en montre l'engrenage funeste (Jacq. 1:14:15 jq 1.13-18): les yeux, puis le cœur, enfin les mains pour saisir et cacher. «J'ai péché... — avoue Acan — j'ai vu tel et tel objet... je les ai convoités et je les ai pris; et voilà...» Le beau manteau de Shinhar (Babylone), l'argent, l'or étaient bien cachés dans la tente où Dieu seul les avait vus.

Mais n'oublions pas la conclusion: «le péché étant consommé produit la mort». Pénible devoir: le méchant doit être ôté du milieu de l'assemblée d'Israël! (comp. 1 Cor. 5:13 1cr 5.1-13).