Josué 5:1-15

Josué 5:1-15

5 Et lorsque tous les rois des Amoréens qui étaient de l'autre côté du Jourdain vers l'ouest, et tous les rois des Cananéens qui étaient près de la mer, entendirent comment l'Éternel avait mis à sec les eaux du Jourdain devant les fils d'Israël, jusqu'à ce qu'ils soient passés, il arriva que leur cœur fondit, et il n'y eut plus de courage en eux devant les fils d'Israël.

Circoncision des fils d'Israël

2 En ce temps-là, l'Éternel dit à Josué : Fais-toi des couteaux de pierre1 et circoncis de nouveau les fils d'Israël.
1 selon quelques-uns : tranchants.

3 Et Josué se fit des couteaux de pierre1 et circoncit les fils d'Israël à la colline d'Araloth2.
1 selon quelques-uns : tranchants. 2 Araloth : prépuce; d'où : colline des Prépuces.

4 Et voici la raison pour laquelle Josué [les] circoncit. Tout le peuple qui était sorti d'Égypte, les hommes1, tous les hommes de guerre, étaient morts dans le désert, en chemin, après être sortis d'Égypte.
1 littéralement : mâles.

5 Car tout le peuple qui était sorti avait bien été circoncis, mais de tout le peuple né dans le désert, en chemin, après être sorti d'Égypte, personne n'avait été circoncis.

6 Car les fils d'Israël avaient marché dans le désert 40 ans jusqu'à ce qu'ait péri toute la nation des hommes de guerre sortis d'Égypte, ceux qui n'avaient pas écouté la voix de l'Éternel. C'est à eux que l'Éternel avait juré de ne pas leur faire voir le pays que l'Éternel avait juré à leurs pères de nous donner, pays ruisselant de lait et de miel.

7 Et il suscita leurs fils à leur place [et] ce sont eux que Josué circoncit. Car ils étaient incirconcis, parce qu'on ne les avait pas circoncis en chemin.

8 Et il arriva, lorsqu'on eut achevé de circoncire toute la nation, qu'ils restèrent à leur place dans le camp, jusqu'à leur guérison.

9 Et l'Éternel dit à Josué : Aujourd'hui j'ai roulé de dessus vous la honte de l'Égypte. Et on appela ce lieu-là du nom de Guilgal1 jusqu'à ce jour.
1 Guilgal : roulement.

Première Pâque en Canaan

10 Et les fils d'Israël dressèrent leur camp à Guilgal et ils célébrèrent la Pâque le 14e jour du mois, au soir, dans les plaines de Jéricho.

11 Et dès le lendemain de la Pâque, ils mangèrent du vieux blé du pays, des pains sans levain et du grain rôti, en ce jour même.

12 Et la manne cessa dès le lendemain, après qu'ils eurent mangé du vieux blé du pays. Et il n'y eut plus de manne pour les fils d'Israël et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

Le chef de l'armée de l'Éternel se tient devant Josué

13 Et il arriva, comme Josué était près de Jéricho, qu'il leva les yeux et vit, et voici, un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Et Josué alla vers lui et lui dit : Es-tu pour nous ou pour nos ennemis ?

14 Et il dit : Non, car c'est comme chef de l'armée de l'Éternel que je1 suis venu maintenant. Et Josué tomba le visage contre terre, et se prosterna, et lui dit : Qu'est-ce que mon Seigneur dit à son serviteur ?
1 ou : car je suis le chef de l'armée de l'Éternel ; je.

15 Et le chef de l'armée de l'Éternel dit à Josué : Enlève tes sandales de tes pieds1, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi.
1 littéralement : Enlève ta sandale de ton pied.

Et nous voici sur cette rive de la résurrection! Qu'y trouvons-nous? Pénible découverte! D'abord les ennemis extérieurs qui ont reparu. Mais courage! Ils sont sans force (v. 1), déjà vaincus par Christ à la croix (Col. 2:15 cl 2.13-15). L'ennemi intérieur, la chair, est là également. N'a-t-elle donc pas été déclarée morte, ensevelie dans les profondeurs du Jourdain? Assurément! Aux yeux de Dieu, c'est là sa place. Mais il faut que nous nous tenions nous-mêmes comme morts au péché (Rom. 6:11 rm 6.8-13), ne lui reconnaissant aucun droit de se manifester. La circoncision correspond à ce jugement que nous avons à porter sur chaque réapparition de la chair en nous. Quand il est pratiqué, alors nous découvrons les ressources et les joies qui nous attendent sur ce «rivage» des lieux célestes. En premier lieu le vieux blé du pays qui vient remplacer la manne: image d'un Christ glorifié dont le racheté se nourrit. Puis vient la Pâque: elle peut être célébrée sous les murs mêmes de Jéricho. «Tu dresses devant moi une table, en face de mes ennemis» (Ps. 23:5 ps 23.1-6). Enfin voici l'Ange promis par l'Éternel dès les premiers jours de l'Exode (Ex. 23:23 ex 23.20-25). Jésus est pour nous dans le ciel et dirigera nos combats si nous lui en laissons la direction.