Deutéronome 28:1-14

Deutéronome 28:1-14

Promesses de bénédictions

28 Et il arrivera, si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel ton Dieu pour prendre garde à mettre en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, qu'alors l'Éternel ton Dieu te mettra très haut au-dessus de toutes les nations de la terre.

2 Et toutes ces bénédictions viendront sur toi et t'atteindront si tu écoutes la voix de l'Éternel ton Dieu.

3 Tu seras béni dans la ville et tu seras béni dans les champs.

4 Le fruit de ton ventre sera béni, ainsi que le produit de ta terre et le fruit de tes bêtes, les portées de ton gros bétail et l'accroissement de ton petit bétail.

5 Ta corbeille et ton pétrin seront bénis.

6 Tu seras béni en entrant et tu seras béni en sortant.

7 Lorsque tes ennemis se dresseront1 contre toi, l'Éternel fera qu'ils seront battus devant toi. Ils sortiront contre toi par un chemin et ils s'enfuiront devant toi par sept chemins.
1 littéralement : se lèveront.

8 L'Éternel commandera à la bénédiction d'être avec toi, dans tes greniers et dans tout ce que ta main entreprendra de faire. Et il te bénira dans le pays que l'Éternel ton Dieu te donne.

9 L'Éternel t'établira pour que tu lui sois un peuple saint, selon qu'il te l'a juré, si tu gardes les commandements de l'Éternel ton Dieu et si tu marches dans ses voies.

10 Et tous les peuples de la terre verront que tu es appelé du nom de l'Éternel1, et ils auront peur de toi.
1 littéralement : que le nom de l'Éternel est appelé sur toi.

11 Et l'Éternel te fera surabonder en prospérité dans le fruit de ton ventre, et dans le fruit de ton bétail, et dans le produit de ta terre, sur la terre que l'Éternel a juré à tes pères de te donner.

12 L'Éternel t'ouvrira son bon trésor, les cieux, pour donner à ton pays la pluie en sa saison et pour bénir tout l'ouvrage de tes mains. Et tu prêteras à beaucoup de nations, mais toi, tu n'emprunteras pas.

13 Et l'Éternel te mettra à la tête et non à la queue. Et tu ne seras qu'en haut et tu ne seras pas en bas, si tu écoutes les commandements de l'Éternel ton Dieu que je te prescris aujourd'hui, pour les garder et les mettre en pratique,

14 et si tu ne t'écartes ni à droite ni à gauche d'aucune des paroles que je vous prescris aujourd'hui, pour aller après d'autres dieux, pour les servir.

Ce chapitre fait le pendant de Lév. 26 lv 26.1-46. Ensemble ils constituent un double et solennel témoignage, avertissant Israël des conséquences de son obéissance ou de sa désobéissance (Job 33:14 jb 33.14-18). «Si tu écoutes... » (v. 1, 2, 13). Bien des fois déjà dans ce livre a retenti l'appel: «Écoute Israël!» Que chacun de nous mette son propre nom à la place de celui d'Israël et prête l'oreille aux commandements du Seigneur! «Parle, car ton serviteur écoute», répondra le jeune Samuel (1 Sam. 3:10 1s 3.1-10). Et Christ lui-même pourra dire par l'Esprit de prophétie: «Le Seigneur... réveille mon oreille pour que j'écoute comme ceux qu'on enseigne» (És. 50:4 es 50.4-9). À ce fait d'écouter la Parole, de la garder et de la mettre en pratique sera toujours liée la bénédiction du Seigneur (Apoc. 1:3 ap 1.1-3). Elle réjouira et enrichira nos âmes partout et continuellement, «à la ville ou dans les champs». Notre vie de famille et «tout ce à quoi nous mettrons la main» en porteront la marque (v. 8). Nous irons de victoire en victoire (v. 7). Enfin cette surabondance de prospérité spirituelle (v. 11) ne pourra pas passer inaperçue et son origine sera évidente à tous: elle vient du Seigneur auquel nous appartenons et dont le nom sera ainsi glorifié (v. 10).