Deutéronome 16:1-17

Deutéronome 16:1-17

La fête de la Pâque

16 Garde le mois d'Abib, et fais la Pâque à l'Éternel ton Dieu. Car au mois d'Abib, l'Éternel ton Dieu t'a fait sortir de nuit hors d'Égypte.

2 Et sacrifie la Pâque à l'Éternel ton Dieu, du petit bétail et du gros bétail, au lieu que l'Éternel aura choisi pour y faire habiter son nom.

3 Tu ne mangeras pas avec elle de pain levé. Pendant sept jours tu mangeras avec elle des pains sans levain, pains d'affliction, parce que tu es sorti en hâte du pays d'Égypte. [C'est] afin que tu te souviennes, tous les jours de ta vie, du jour de ta sortie du pays d'Égypte.

4 Et il ne se verra pas de levain chez toi, dans tout ton territoire, pendant sept jours. Et de la viande que tu sacrifieras le soir du premier jour, rien ne passera la nuit jusqu'au matin.

5 Tu ne pourras pas sacrifier la Pâque dans l'une des portes [de tes villes] que l'Éternel ton Dieu te donne.

6 Mais au lieu que l'Éternel ton Dieu aura choisi pour y faire habiter son nom, là tu sacrifieras la Pâque, le soir, au coucher du soleil, au moment où tu es sorti d'Égypte.

7 Et tu la cuiras et la mangeras au lieu que l'Éternel ton Dieu aura choisi. Et le matin tu t'en retourneras et tu t'en iras dans tes tentes.

8 Pendant six jours tu mangeras des pains sans levain, et le septième jour, il y aura une fête solennelle à l'Éternel ton Dieu. Tu ne feras aucune œuvre.

La fête des Semaines

9 Tu compteras sept semaines. À partir du moment où la faucille commence à être mise dans les blés, tu commenceras à compter sept semaines,

10 et tu célébreras la fête des Semaines à l'Éternel ton Dieu. L'offrande volontaire de ta main, que tu donneras, sera fonction [de la bénédiction] dont l'Éternel ton Dieu t'aura béni.

11 Et tu te réjouiras devant l'Éternel ton Dieu, toi, et ton fils, et ta fille, et ton serviteur, et ta servante, et le Lévite qui est dans les portes [de tes villes], et l'étranger, et l'orphelin, et la veuve, qui sont au milieu de toi, au lieu que l'Éternel ton Dieu aura choisi pour y faire habiter son nom.

12 Et tu te souviendras que tu as été esclave en Égypte, et tu garderas et tu mettras en pratique ces statuts.

La fête des Tabernacles

13 Tu célébreras la fête des Tabernacles1 pendant sept jours, quand tu auras recueilli [les produits] de ton aire de battage et de ta cuve.
1 littéralement : cabanes, huttes.

14 Et tu te réjouiras dans ta fête, toi, et ton fils, et ta fille, et ton serviteur, et ta servante, et le Lévite, et l'étranger, et l'orphelin, et la veuve, qui sont dans les portes [de tes villes].

15 Tu feras pendant sept jours la fête à l'Éternel ton Dieu au lieu que l'Éternel aura choisi. Car l'Éternel ton Dieu te bénira dans toute ta récolte1 et dans tout l'ouvrage de tes mains, et tu ne seras que joyeux.
1 littéralement : ta production.

16 Trois fois par an, tout homme parmi vous1 paraîtra devant l'Éternel ton Dieu au lieu qu'il aura choisi : à la fête des Pains sans levain, et à la fête des Semaines, et à la fête des Tabernacles. Et on ne paraîtra pas [les mains] vides devant la face de l'Éternel.
1 littéralement : tous tes mâles.

17 [Mais] chacun [apportera] selon ce que sa main peut donner1, selon la bénédiction que l'Éternel ton Dieu t'aura donnée.
1 littéralement : selon le don de sa main.

Des sept fêtes mentionnées en Lév. 23 lv 23.1-36, ce chapitre ne retient que les trois principales: la Pâque, beaucoup plus détaillée ici, la fête des Semaines ou Pentecôte, enfin celle des Tabernacles. À ces trois grandes occasions, chaque Israélite était tenu de monter au lieu que l'Éternel avait choisi pour y demeurer. Luc 2:41... lc 2.40-52 nous montre Joseph et Marie se rendant à Jérusalem pour la Pâque en compagnie de l'enfant Jésus. Et Luc 22:14... lc 22.14-21 relate la dernière Pâque préparée pour le Seigneur. Elle était un véritable besoin de son cœur. «J'ai vivement désiré manger cette pâque avec vous, avant que je souffre», dit-il à ses chers disciples.

Ces jours solennels étaient annuels, toutefois l'Éternel voulait que chacun des siens se souvienne tous les jours de sa vie de sa sortie d'Égypte (v. 3) et qu'il y avait été esclave. Ce n'est pas une fois par an, ni même une fois par semaine, le dimanche, que le racheté du Seigneur se rappelle d'où il a été tiré par grâce. Il doit en être reconnaissant tous les jours. Et ce souvenir le préservera de toute légèreté. Mais sans cesser d'être grave et sérieux, le chrétien est appelé par avance à goûter la joie du ciel. «Tu ne seras que joyeux!» (v. 15). «Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur», écrit l'apôtre (Phil. 4:4 ph 4.4-7; 1 Thess. 5:16 1th 5.15-22).