Deutéronome 10:12-22

Deutéronome 10:12-22

Exhortation à l'amour et à l'obéissance envers l'Éternel

12 Et maintenant, Israël, qu'est-ce que l'Éternel ton Dieu demande de toi, sinon de craindre l'Éternel ton Dieu, pour marcher dans toutes ses voies, et pour l'aimer, et pour servir l'Éternel ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme,

13 en gardant les commandements de l'Éternel et ses statuts que je te prescris aujourd'hui pour ton bien ?

14 Voici, à l'Éternel ton Dieu appartiennent les cieux, et les cieux des cieux, la terre et tout ce qui est en elle.

15 Cependant1, l'Éternel s'est attaché à tes pères pour les aimer. Et il vous a choisis, vous, leur descendance après eux, d'entre tous les peuples, comme [c'est le cas] aujourd'hui.
1 ou : Seulement.

16 Circoncisez donc votre cœur1 et ne raidissez plus votre cou !
1 littéralement : le prépuce de votre cœur.

17 Car l'Éternel votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, le °Dieu grand, puissant et terrible, qui ne fait pas de favoritisme et qui ne prend pas de pot-de-vin,

18 qui fait droit à l'orphelin et à la veuve, et qui aime l'étranger pour lui donner le pain et le vêtement.

19 Et vous aimerez l'étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d'Égypte.

20 Tu craindras l'Éternel ton Dieu, tu le serviras, et tu t'attacheras à lui, et tu jureras par son nom.

21 Lui est ta louange et lui est ton Dieu qui a fait pour toi ces choses grandes et terribles que tes yeux ont vues.

22 Tes pères sont descendus en Égypte au nombre de 70 âmes. Et maintenant, l'Éternel ton Dieu t'a rendu1 aussi nombreux que les étoiles des cieux.
1 littéralement : t'a mis.

Un beau programme est placé devant les enfants d'Israël aux v. 12 et 13. Ami chrétien, le Seigneur ne demande pas autre chose «de toi»: crainte, fidélité, amour, renoncement, obéissance. Michée 6:8 mi 6.6-8 pose la même question et, en réponse, invite à la droiture, à la bonté, à l'humilité. Tout ceci est requis de nous dans notre propre intérêt, «pour ton bien» (v. 13) et n'est qu'une juste réponse à l'amour divin. Heureux liens réciproques: «l'Éternel s'est attaché à tes pères pour les aimer» (v. 15) et «tu t'attacheras à Lui» (v. 20)!

La circoncision du cœur est demandée. Un signe extérieur prouvant qu'on a une religion ne suffit pas. Il doit exister dans le cœur la marque qu'on a jugé les prétentions de la chair et qu'on appartient à Dieu.

L'Éternel est le soutien de ceux qui sont seuls dans la vie. L'orphelin, la veuve, l'étranger sont tout particulièrement les objets de ses soins. Ce Dieu «grand, puissant et terrible» (v. 17) qui a fait des «choses grandes et terribles» (v. 21) est aussi un Dieu plein de tendresse, un Père pour les orphelins, un juge faisant droit aux veuves (Ps. 68:6 ps 68.6-7).

«Lui est ta louange» (v. 21). Ce n'est pas seulement ce qu'il a fait, mais sa Personne même qui est pour le cœur et les lèvres du racheté un continuel sujet de joie et d'adoration.