Deutéronome 5:1-21

Deutéronome 5:1-21

Rappel des dix commandements

5 Et Moïse appela tout Israël et leur dit : Écoute, Israël, les statuts et les ordonnances que je prononce aujourd'hui à vos oreilles. Vous les apprendrez et vous les garderez pour les mettre en pratique.

2 L'Éternel notre Dieu a fait avec nous une alliance à l'Horeb.

3 Ce n'est pas avec nos pères que l'Éternel a fait cette alliance, mais avec nous, avec nous qui sommes ici aujourd'hui, tous vivants.

4 L'Éternel vous a parlé face à face, sur la montagne, du milieu du feu.

5 Moi, je me tenais en ce temps-là entre l'Éternel et vous, pour vous déclarer la parole de l'Éternel, car vous aviez peur à cause du feu et vous n'êtes pas montés sur la montagne. Il a dit :

6 Je suis l'Éternel ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison d'esclavage1.
1 littéralement : des esclaves ; ici et ailleurs.

7 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

8 Tu ne te feras pas d'image sculptée, aucune ressemblance de ce qui est dans les cieux en haut, de ce qui est sur la terre en bas, ou de ce qui est dans les eaux au-dessous de la terre.

9 Tu ne t'inclineras pas devant elles et tu ne les serviras pas. Car moi, l'Éternel ton Dieu, je suis un °Dieu jaloux qui visite l'iniquité des pères sur les fils, et [même] sur la troisième et sur la quatrième [génération] de ceux qui me haïssent,

10 et qui use de bonté envers des milliers de [générations], envers ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

11 Tu ne prendras pas le nom de l'Éternel ton Dieu en vain1, car l'Éternel ne tiendra pas pour innocent celui qui aura pris son nom en vain1.
1 ou : pour mentir.

12 Garde le jour du sabbat pour le sanctifier, comme l'Éternel ton Dieu te l'a commandé.

13 Six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage.

14 Mais le septième jour est le sabbat [consacré] à l'Éternel ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni ton étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.

15 Et tu te souviendras que tu as été esclave dans le pays d'Égypte et que l'Éternel ton Dieu t'a fait sortir de là à main forte et à bras étendu. C'est pourquoi l'Éternel ton Dieu t'a commandé de garder1 le jour du sabbat.
1 littéralement : faire.

16 Honore ton père et ta mère, comme l'Éternel ton Dieu te l'a commandé, afin que tes jours soient prolongés et que tu prospères sur la terre que l'Éternel ton Dieu te donne.

17 Tu ne commettras pas de meurtre.

18 Et tu ne commettras pas d'adultère.

19 Et tu ne commettras pas de vol.

20 Et tu ne diras pas de faux témoignage contre ton prochain.

21 Et tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Et tu ne désireras pas la maison de ton prochain, [ni] son champ, ni son serviteur, ni sa servante, [ni] son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.

Il s'agit maintenant pour Israël d'écouter les statuts et les ordonnances de l'Éternel, de les apprendre et de les garder pour les mettre en pratique (v. 1). Verbes significatifs pour chacun de nous en rapport avec l'Écriture entière! En tête de toutes les instructions à Israël vient naturellement la Loi. Elle met en évidence d'une part la perfection de Christ qui l'a entièrement accomplie, d'autre part la méchanceté de l'homme capable de faire tout ce qui est ici défendu (lire 1 Tim. 1:9 1tm 1.5-11). Que Dieu soit obligé de dire: «tu ne commettras pas de meurtre... et tu ne commettras pas de vol» confirme que ces tendances au mal sont en nous. C'est pourquoi la Loi a surtout un caractère négatif. Ce n'est pas «tu feras» mais «tu ne feras pas» . La vie chrétienne comporte elle aussi des abstentions et des défenses. 1 Pier. 1:14 1p 1.13-16; 2:1, 11 1p 2.1-12 exhorte l'enfant de Dieu à ne pas se conformer à ses convoitises d'autrefois, à rejeter toute méchanceté, ruse, jalousie... à s'abstenir des convoitises charnelles... Mais le christianisme est également riche en commandements positifs puisque le croyant possède une vie nouvelle capable de les accomplir. Et si Dieu réclame de nous des cœurs débarrassés des diverses convoitises, c'est qu'il nous a donné une Personne capable de satisfaire ces cœurs, ce que la Loi ne faisait pas.