Nombres 36:1-13

Nombres 36:1-13

Les filles qui héritent de leur père doivent se marier dans leur tribu

36 Et les chefs des pères de la famille des fils de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé, l'une des familles des fils de Joseph, s'approchèrent et parlèrent devant Moïse et devant les princes, chefs des pères des fils d'Israël.

2 Et ils dirent : L'Éternel a commandé à mon seigneur de donner par le sort le pays en héritage aux fils d'Israël. Et mon seigneur a reçu de l'Éternel le commandement de donner l'héritage de Tselophkhad notre frère à ses filles.

3 Or, si elles se marient à l'un des fils des [autres] tribus des fils d'Israël, leur héritage sera ôté de l'héritage de nos pères et sera ajouté à l'héritage de la tribu à laquelle elles vont appartenir. Et il sera ôté de l'héritage qui nous a été attribué par le sort.

4 Et quand le Jubilé des fils d'Israël arrivera, alors leur héritage sera ajouté à celui de la tribu à laquelle elles appartiendront. Et leur héritage sera ôté de l'héritage de la tribu de nos pères.

5 Et Moïse donna cet ordre aux fils d'Israël, sur le commandement de l'Éternel, en disant : La tribu des fils de Joseph a dit juste.

6 Voici ce1 que l'Éternel a commandé au sujet des filles de Tselophkhad, en disant : Elles se marieront à qui leur semblera2 bon, pourvu qu'elles se marient dans la famille de la tribu de leurs pères,
1 littéralement : la parole. 2 littéralement : à qui, à leurs yeux, il semblera.

7 afin qu'un héritage des fils d'Israël ne passe pas d'une tribu à une autre tribu. Car les fils d'Israël seront attachés chacun à l'héritage de la tribu de ses pères.

8 Et toute fille qui possédera un héritage dans les tribus des fils d'Israël sera mariée à quelqu'un de la famille de la tribu de son père, afin que les fils d'Israël possèdent chacun l'héritage de ses pères

9 et qu'un héritage ne passe pas d'une tribu à une autre tribu. Car les tribus des fils d'Israël resteront attachées chacune à son héritage.

10 Les filles de Tselophkhad firent donc comme l'Éternel l'avait commandé à Moïse.

11 Et Makhla, Thirtsa, et Hogla, et Milca, et Noa, filles de Tselophkhad, se marièrent aux fils de leurs oncles.

12 Elles furent mariées à ceux qui appartenaient aux familles des fils de Manassé, fils de Joseph. Et leur héritage resta1 dans la tribu de la famille de leur père.
1 littéralement : fut.

13 Ce sont là les commandements et les ordonnances que l'Éternel prescrivit aux fils d'Israël par l'intermédiaire de1 Moïse, dans les plaines de Moab, près du Jourdain, [en face] de Jéricho.2
1 littéralement : par la main de. 2 date : 1451 av. J.-C.

Nous retrouvons les cinq filles de Tselophkhad que nous connaissons déjà. Ici ce sont les chefs de la tribu de Manassé qui reparlent à Moïse et aux princes de cette question d'héritage en apparence de minime importance. De quoi s'agit-il? Chaque tribu devait posséder son propre territoire. Mais dans les cas comme celui-ci où une femme en recevait une part, son mariage avec un homme d'une autre tribu aurait fait passer l'héritage à cette tribu de son mari. Il ne devait pas en être ainsi. Moïse règle ce problème de la part de l'Éternel. Les mariages se feraient entre personnes de la même tribu. Jeunes gens et jeunes filles qui appartenez au Seigneur, cette instruction vous concerne! Le mariage peut vous faire perdre la jouissance de votre héritage céleste. Si celle ou celui avec qui vous pensez vous unir un jour n'a pas la même part que vous, ne vous engagez à aucun prix dans un tel chemin!

Il est remarquable que ce livre du désert se termine sur cette note concernant l'héritage. En effet le Jourdain n'était pas encore franchi. N'avait-on pas largement le temps d'y penser? Telle n'est pas la pensée de Dieu. Il nous entretient dès à présent de notre patrie céleste, car son désir est que notre cœur en soit occupé.