Nombres 32:1-15

Nombres 32:1-15

Partage du pays de Galaad pour les deux tribus et demie

32 Et les troupeaux des fils de Ruben et des fils de Gad étaient en grand nombre, en très grande quantité. Et ils virent le pays de Jahzer et le pays de Galaad, et voici, l'endroit était un lieu qui convenaitt à des troupeaux.

2 Et les fils de Gad et les fils de Ruben vinrent parler à Moïse, et à Éléazar le sacrificateur, et aux princes de la communauté, en disant :

3 Ataroth, et Dibon, et Jahzer, et Nimra, et Hesbon, et Elhalé, et Sebam, et Nebo, et Béon,

4 le pays que l'Éternel a frappé devant la communauté d'Israël, est un pays qui convient à des troupeaux, et tes serviteurs ont des troupeaux.

5 Et ils dirent : Si nous avons trouvé grâce à tes yeux, que ce pays soit donné en possession à tes serviteurs. Ne nous fais pas passer le Jourdain !

6 Et Moïse dit aux fils de Gad et aux fils de Ruben : Vos frères iront-ils à la guerre et vous, vous habiterez ici ?

7 Et pourquoi découragez-vous les fils d'Israël de passer dans le pays que l'Éternel leur a donné ?

8 Ainsi firent vos pères lorsque je les envoyai de Kadès-Barnéa pour voir le pays.

9 Ils montèrent jusqu'à la vallée d'Eshcol, et virent le pays, et ils découragèrent les fils d'Israël afin qu'ils n'entrent pas dans le pays que l'Éternel leur avait donné.

10 Et la colère de l'Éternel s'enflamma ce jour-là et il jura, en disant :

11 Les hommes qui sont montés d'Égypte, depuis l'âge de 20 ans et au-dessus, ne verront certainement pas la terre1 que j'ai promise par serment à Abraham, à Isaac et à Jacob ! Car ils ne m'ont pas pleinement suivi,
1 littéralement (hébraïsme) : Si les hommes qui sont montés d'Égypte… voient la terre.

12 excepté Caleb, fils de Jephunné le Kenizien, et Josué, fils de Nun. Car ils ont pleinement suivi l'Éternel.

13 Et la colère de l'Éternel s'est enflammée contre Israël et il les a fait errer dans le désert [pendant] 40 ans, jusqu'à ce qu'ait péri toute la génération qui avait fait ce qui est mal aux yeux de l'Éternel.

14 Et voici, vous vous êtes levés à la place de vos pères, une progéniture d'hommes pécheurs, pour augmenter encore l'ardeur de la colère de l'Éternel contre Israël.

15 Si vous vous détournez de lui, il le laissera encore dans le désert et vous détruirez tout ce peuple.

Parvenus à la frontière de Canaan, les fils de Ruben et de Gad se présentent devant Moïse et devant les princes avec une triste demande: «Ne nous fais pas passer le Jourdain»! (v. 5). Moïse, indigné, pense aussitôt à Kadès-Barnéa, 40 ans plus tôt. Est-ce encore une fois l'incrédulité, la crainte des géants et des villes fortifiées qui font reculer ces deux tribus? Non pas! Mais une autre raison inattendue: leurs troupeaux! La victoire sur les Madianites a procuré un important butin (ch. 31 nb 31.32-35). Ruben et Gad en ont eux aussi profité: leurs troupeaux sont à présent «en grand nombre». Alors leurs yeux se portent sur les riches pâturages du pays de Galaad dans lequel ils séjournent, et ils souhaitent s'y établir. Pour eux, une installation immédiate dans des conditions avantageuses et confortables a plus d'attrait que le pays promis par l'Éternel. Beaucoup de chrétiens sont ainsi, le savons-nous? Ils sont sauvés sans doute: ils font partie du peuple de Dieu. Mais les affaires de la vie courante les intéressent plus que l'éternité. Ils ont un christianisme terrestre, un cœur partagé. Le ciel n'a pas pour eux de valeur présente. N'est-ce pas montrer peu d'attachement pour Celui qui s'y trouve?