Nombres 17:16-28

Nombres 17:16-28

Le bâton d'Aaron a bourgeonné

16 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

17 Parle aux fils d'Israël et prends d'eux un bâton, un bâton par maison de père, d'auprès de tous leurs princes selon leurs maisons de pères, [soit] douze bâtons. Tu écriras le nom de chacun sur son bâton

18 et tu écriras le nom d'Aaron sur le bâton de Lévi. Car il y aura un bâton pour [chaque] chef de leurs maisons de pères.

19 Et tu les poseras dans la tente de la Rencontre, devant le témoignage, là où je vous rencontre.

20 Et il arrivera que le bâton de l'homme que j'ai choisi bourgeonnera. Et je ferai cesser de devant moi les murmures des fils d'Israël qu'ils profèrent contre vous.

21 Et Moïse parla aux fils d'Israël et tous leurs princes lui donnèrent un bâton, un bâton pour chaque prince, selon leurs maisons de pères, 12 bâtons. Et le bâton d'Aaron était au milieu de leurs bâtons.

22 Et Moïse déposa les bâtons devant l'Éternel, dans la tente du témoignage.

23 Et il arriva, le lendemain, que Moïse entra dans la tente du témoignage et voici, le bâton d'Aaron, pour la maison de Lévi, avait bourgeonné, et produit des boutons, et donné des fleurs, et fait mûrir des amandes.

24 Et Moïse retira1 tous les bâtons de devant l'Éternel [et les apporta] à tous les fils d'Israël. Et ils les virent et reprirent chacun son bâton.
1 littéralement : sortit.

25 Et l'Éternel dit à Moïse : Rapporte le bâton d'Aaron devant le témoignage, pour être gardé comme un signe aux fils de révolte. Et tu feras cesser leurs murmures devant moi et ils ne mourront pas.

26 Et Moïse fit comme l'Éternel le lui avait commandé ; il fit ainsi.

27 Et les fils d'Israël parlèrent à Moïse, en disant : Voici, nous expirons, nous périssons, nous périssons tous !

28 Quiconque s'approche tant soit peu du tabernacle de l'Éternel, est frappé de mort. Faut-il donc que nous expirions tous ?

En exterminant les 250 rebelles, l'Éternel a montré qui il avait désigné pour exercer la sacrificature. Aaron seul a été accepté avec son encensoir. Un autre test qui, cette fois, parle de vie va confirmer le choix divin. D'entre les douze bâtons apportés par les princes, un seul, celui d'Aaron, donne une extraordinaire preuve de vitalité: en une nuit, il produit bourgeons, fleurs et fruits. Image admirable de la résurrection de Christ, «preuve certaine à tous» de la gloire de Jésus et de l'efficacité de son œuvre! (Act. 17:31 ac 17.30-31). Beaucoup d'imposteurs ont prétendu avoir reçu une mission divine. Mais ils sont morts et aucun n'est jamais ressuscité. Seul homme ayant traversé la mort «selon la puissance d'une vie impérissable» (Héb. 7:16 hb 7.11-17), Christ exerce à présent en haut sa sainte sacrificature en faveur des siens. Plus que cela: le fruit produit en chacun de ceux qui lui appartiennent constitue présentement — nous pourrions dire hors saison — le témoignage visible à un Sauveur vivant quoique encore caché.

Le bâton d'Aaron est ensuite placé dans l'arche (v. 10; Héb. 9:4 hb 9.1-5), comme pour nous rappeler à travers le désert que la source de vie ne se trouve qu'en Christ.