Nombres 17:1-15

Nombres 17:1-15

Utilisation des encensoirs de Coré, Dathan, Abiram et des autres révoltés

17 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Dis à Éléazar, fils d'Aaron le sacrificateur, qu'il relève les encensoirs du milieu de l'incendie et répands-en le feu au loin, car ils sont sanctifiés.

3 Avec les encensoirs de ces hommes qui ont péché contre leurs âmes, que l'on en fasse des lames aplaties pour en plaquer l'autel. Car ils les ont présentés devant l'Éternel, et ils sont sanctifiés, et ils seront un signe aux fils d'Israël.

4 Et Éléazar le sacrificateur prit les encensoirs en bronze qu'avaient présentés les [hommes] qui furent brûlés, et on les aplatit pour [en] plaquer l'autel,

5 en mémorial pour les fils d'Israël. [C'est] afin qu'aucun étranger, qui n'est pas de la descendance d'Aaron, ne s'approche pour brûler1 l'encens devant l'Éternel, et ne soit comme Coré et sa communauté, selon que l'Éternel avait parlé à Éléazar2 par l'intermédiaire de3 Moïse.
1 ailleurs : faire fumer. 2 littéralement : lui avait parlé. 3 littéralement : par la main de.

Murmures et jugement du peuple – Intercession d'Aaron

6 Et le lendemain, toute la communauté des fils d'Israël murmura contre Moïse et contre Aaron, en disant : Vous avez fait mourir le peuple de l'Éternel !

7 Et il arriva, comme la communauté se réunissait contre Moïse et contre Aaron, qu'ils se tournèrent vers la tente de la Rencontre. Et voici, la nuée la couvrit et la gloire de l'Éternel apparut.

8 Et Moïse et Aaron allèrent devant la tente de la Rencontre.

9 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

10 Retirez-vous1 du milieu de cette communauté et je les exterminerai en un instant. Et ils tombèrent sur leurs faces.
1 littéralement : Élevez-vous.

11 Et Moïse dit à Aaron : Prends l'encensoir, et mets-y du feu de dessus l'autel, et mets-y de l'encens, et porte-le rapidement vers la communauté, et fais propitiation pour eux. Car la colère est sortie de devant l'Éternel [et] le fléau a commencé.

12 Et Aaron prit l'encensoir1, comme Moïse le lui avait dit, et il courut au milieu de l'assemblée. Et voici, le fléau avait commencé au milieu du peuple. Et il mit l'encens et fit propitiation pour le peuple.
1 littéralement : le prit.

13 Et il se tint entre les morts et les vivants, et le fléau s'arrêta.

14 Et il y en eut 14 700 qui moururent du fléau, sans compter ceux qui étaient morts dans l'affaire de Coré.

15 Et Aaron retourna vers Moïse, à l'entrée de la tente de la Rencontre, et le fléau s'arrêta.

Ce n'est pas seulement «contre Moïse et contre Aaron» ni «contre l'Éternel» (ch. 16 v. 3, 11 nb 16.1-11), que Coré et ses hommes ont péché. C'est aussi «contre leurs propres âmes» (v. 3). Il en est ainsi de tous les incrédules: ils seront éternellement leurs propres victimes. Un châtiment subit vient de frapper ces meneurs, et Dieu veille à ce qu'il ne soit pas oublié: il est comme affiché sur l'autel (v. 3). Malgré cela, dès le lendemain, le peuple entier se rassemble et prend à partie ses deux conducteurs. À l'origine s'est levé un chef de file: Coré, avec Dathan et Abiram. Puis 250 hommes se sont joints. Maintenant c'est toute la communauté qui s'insurge (v. 6). Combien le cœur humain est influençable! Déjà nous avons vu dix espions suffire à entraîner tout le peuple (ch. 13 nb 13.26-14.4). C'est pourquoi Gal. 6:7 gl 6.7-10 nous met en garde: «Ne soyez pas séduits; on ne se moque pas de Dieu: car ce qu'un homme sème, cela aussi il le moissonnera».

La plaie va commencer. Comme au v. 4 du ch. 16nb 16.1-11, Moïse tombe sur sa face avec Aaron. Après quoi ce dernier ne perd pas un instant. Lui qui a été jalousé, insulté, accusé injustement, fait propitiation pour le peuple avec le seul encensoir agréé. Belle figure de Christ, encore une fois, le suprême Intercesseur!