Nombres 11:24-35

Nombres 11:24-35

24 Et Moïse sortit et dit au peuple les paroles de l'Éternel. Et il rassembla 70 hommes parmi les anciens du peuple et il les fit se tenir tout autour de la tente.

25 Et l'Éternel descendit dans la nuée et lui parla. Et il ôta de l'Esprit qui était sur lui et il le mit sur les 70 anciens. Et il arriva, aussitôt que l'Esprit reposa sur eux, qu'ils prophétisèrent, mais ils ne continuèrent pas.

26 Et 2 hommes étaient restés dans le camp ; le nom de l'un était Eldad et le nom du second, Médad. Et l'Esprit reposa sur eux (car ils étaient de ceux qui avaient été inscrits, mais ils n'étaient pas sortis vers la tente) et ils prophétisèrent dans le camp.

27 Et un jeune homme courut et le rapporta à Moïse, en disant : Eldad et Médad prophétisent dans le camp.

28 Et Josué, fils de Nun, qui servait Moïse depuis sa jeunesse, répondit et dit : Mon seigneur Moïse, empêche-les !

29 Mais Moïse lui dit : Es-tu jaloux pour moi ? Ah ! que plutôt tout le peuple de l'Éternel soit prophète, que l'Éternel mette son Esprit sur eux !

30 Et Moïse revint dans le camp, lui et les anciens d'Israël.

L'Éternel envoie des cailles

31 Et il se leva un vent, envoyé par l'Éternel, qui amena de la mer1 des cailles, et il les jeta sur le camp, environ la distance d'un jour [de marche] d'un côté, et environ la distance d'un jour [de marche] de l'autre côté, tout autour du camp, et environ deux coudées2 sur la surface de la terre.
1 ou : de l'ouest. 2 1 coudée = 44,45 cm environ.

32 Et le peuple se leva tout ce jour-là, et toute la nuit, et tout le jour suivant, et ils ramassèrent des cailles. Celui qui en avait ramassé le moins en avait ramassé dix khomers1. Et ils les étendirent tout autour du camp.
1 1 khomer = 220 litres environ.

33 La viande était encore entre leurs dents, elle n'était pas encore mâchée, lorsque la colère de l'Éternel s'enflamma contre le peuple. Et l'Éternel frappa le peuple d'un très grand coup.

34 Et on appela ce lieu-là du nom de Kibroth-Hattaava1, parce qu'on y enterra le peuple qui avait convoité.
1 Kibroth-Hattaava : tombes de la convoitise.

35 De Kibroth-Hattaava, le peuple partit pour Hatséroth et ils s'arrêtèrent à Hatséroth.

À sa demande, Moïse est déchargé d'une part de ses responsabilités au profit de 70 anciens. Déjà, au ch. 4 de l'Exode, Aaron lui avait été adjoint «pour lui servir de bouche» (Ex. 4:16 ex 4.10-17). Il est humiliant de penser que notre manque de foi oblige souvent le Seigneur à faire accomplir par d'autres une partie de notre travail.

Les anciens sont rassemblés à la Tente où l'Esprit vient sur eux. On apprend alors que deux de ces hommes, Eldad et Médad, sont restés dans le camp et y prophétisent. Josué voudrait les en empêcher (comp. Luc 9:49 lc 9.46-50). Mais pour Moïse c'est une bonne nouvelle. Paul lui aussi se réjouissait sans arrière-pensée de ce que l'évangile était annoncé même «par esprit de parti» (Phil. 1:15-18 ph 1.15-18). Si Dieu nous a montré le chemin de la séparation «hors du camp» religieux chrétien, gardons-nous de juger dans un sentiment de supériorité les croyants peut-être plus pieux et dévoués que nous, qui n'ont pas compris cette séparation. Tout ce que nous possédons ou connaissons, c'est à la pure grâce de Dieu que nous le devons.

On imagine ce qu'est vite devenu l'amas de cailles sous le soleil du désert. Gal. 6:8 prévient que «celui qui sème pour sa propre chair moissonnera de la chair la corruption».